Face à la mer

Ce week-end prolongé a donné des idées d’évasion à ma belle mère qui s’est proposée pour emmener les enfants en balade dans leur camping car.

Le plus dur a été de ne laisser partir que deux des trois enfants, il n’y a pas assez de place assise et du coup ce fut la catastrophe.

Le week-end escapade a failli être annulé.

Et puis j’ai proposé de conduire sur leur lieu de villégiature un des trois, la nuit ils allaient partager leur lit, l’occasion pour nous de balader aussi en famille.

De toute façon ils avaient décidé de se rendre sur la côte sachant que c’est à même pas une heure de route.

Ce fut un pur moment de bonheur, retrouver les lieux de mon enfance.

Les faire découvrir aux enfants.

Nous avons dû tirer à la courte paille pour savoir qui monterait à l’aller dans le camping car.

Et ce sont les garçons qui ont gagné.

J’en ai profité pour avoir un peu ma fille, rien qu’elle, et çà fait du bien parfois d’en avoir qu’un seul.

Arriver à la plage avant eux, lui montrer l’océan, la regarder ses cheveux volant au vent.

Au loin on aperçoit le front de mer, le port, le phare.

Puis les laisser en compagnie de leurs grands parents une soirée et une nuit et les retrouver le lendemain matin pour un dimanche avec eux.

Profiter pour filer au port, faire la balade le long du front de mer, traverser le ponton et aller jusqu’au bout, au phare.

Marée haute….

Le lendemain matin, nous les avons rejoint et filé du côté d’un autre port.

Installé au camping car nous avons profité du soleil, un pique nique en famille, des enfants qui papotent sur leur journée ou plutôt soirée de la veille, de leur baignade, de leur ramassage de coquillages…

Mon beau père qui veut partir acheter du poisson au marché directement au port où nous étions la veille.

Laissant une partie sur place nous avons filé avec mon fils aîné pour lui faire découvrir cet endroit.

Le regarder observer les marins qui déchargent les bateaux rentrant de la pêche, il était fasciné et scrutait l’horizon.

Comme çà n’ouvrait qu’à 14h30 nous avons profité pour balader le long de la promenade et poussé à nouveau jusqu’au phare pour le plus grand plaisir de mon grand qui a profité un max de la vue, de la compagnie aussi il faut l’avouer.

Les moments à deux sont si rares mais en discutant avec lui j’ai su qu’il était compréhensif.

Le port de pêche de Capbreton…

Marée basse on voit un accès en bas du phare.

La plage juste à côté et les petits oiseaux sur le sable.

Retour vers le marché, d’autres bateaux de plaisance cette fois-ci.

Puis nous avons décidé à la demande des enfants de repartir à la plage de la veille, ils voulaient faire trempette et moi j’avais envie d’aller voir les blockhaus qui sont tout le long de cette plage.

En profiter pour ramasser des coquillages, me souvenir de ceux de mon enfance.

Une belle balade d’une heure seulement lui et moi, tous deux, se retrouver un peu.

Rejoindre les enfants et leurs grands parents.

Ils ont apprécié leur baignade, ramasser encore des coquillages….

Il est temps de reprendre le chemin de la maison et là au retour bizarrement personne n’a voulu revenir dans le camping car.

 

Publicités