Au bureau·Les petits bonheurs·Mes coups de coeur

Mes coups de coeur 2015

Tout d’abord je tenais à vous présenter mes meilleurs vœux pour cette année 2016. Qu’elle soit remplie d’amour, de bonheur auprès de votre famille, de joie, d’amitie et je vous souhaite la santé.

Allez je vousprésente les blogs qui ont fait partie de mon année, ceux que j’ai lu immanquablement parce que à chaque fois, par leurs écrits, leurs photos je suis transportée.

Petigris me fait toujours voyager de chez moi étant grâce à ses récits de voyage. Elle a l’art et la manière de nous y emmener, des photos, des explications dignes d’un guide.

Dhelicat, de même me fait voyager à Londres, sa seconde ville de coeur, Venise et son carnaval, Rome mais aussi Paris. L’oeil de la photographe sait toujours saisir le détail qui fait que ce cliché est unique.

Marie a une plume qui me fait voyager au travers de ses mots si justes, toujours si bien choisis. Elle a l’art et la manière de faire transparaître les sentiments en égrenant ses mots.

Fedora c’est ma belge préférée, elle  a toujours un mot gentil chez moi et moi j’adore aller la lire parce que sur son blog elle aime parler de tout. On la découvre, on se l’imagine au travers de ce qu’elle nous dévoile.

Marie du blog Bleu lavande  a aussi une façon de manier les mots que ce soit pour parler de sujets qui la touchent ou lorsqu’elle partage avec nous ses écrits, ses récits.

Et il y a aussi Catwoman qui va nous parler aussi bien de ses enfants que de sujets qui la touchent au plus profond de son être. Elle est si sensible, si profondément attachée à la terre, à la Nature. Et puis ses photos de son petit coin savent nous transporter.

MissTamara a l’art de jouer avec les mots pour nous faire voyager au travers des sentiments humains et nous faire apprécier la vie car elle est si précieuse.

Et puis P’tite Delph, cette jeune femme si sensible, si humaine qui accepte de parler des tourments de son corps avec des mots qui nous émeuvent, nous font comprendre que la douleur, la maladie ne sont pas forcément visibles mais si réelles pourtant. Sans voyeurisme elle nous fait comprendre la vie et que l’on doit l’apprécier qu’elle qu’elle soit.

Pardon aux autres que je ne cite pas, j’en apprecie tellement que je ne peux tous les mettre ici.