Si j’étais…

defis-du-jeudi-fevrier

On se retrouve pour les défis du jeudi chez Axelle.

Premier jeudi du mois de Février et elle nous propose un portrait chinois.

Exercice un peu délicat, je ne me suis jamais prêtée à cet exercice.

Si j’étais une plante.

Je dois dire que mardi après midi en faisant mes courses j’aurais aimé être un cactus afin que cette personne désagréable se pique sur mes épines bien piquantes.

Cela a eu l’heur de lui déplaire mon caddie bien plein, une partie des courses que je mettais en poche, le tapis bien rempli et encore des courses en attente dans mon caddie.

Et j’aurais mis ma progéniture, des bébés cactus à côté du caddie comme cela elle ne se serait pas permis de le bouger histoire de me passer devant et avoir le culot  de m’insulter sous prétexte qu’elle avait assez attendu à la caisse.

Si j’étais un cactus, une plante je n’aurais pas cette sensibilité à fleur de peau, un cactus est fort, sait si bien se prémunir contre les aléas climatiques

Une belle carapace qui si on sait bien s’en occuper, nous offre comme récompense de belles fleurs.

Les cactus

Le monde entier est un cactus
Il est impossible de s’asseoir
Dans la vie, il n’y a que des cactus
Moi je me pique de le savoir
Aïe ! aïe ! aïe !, ouille !, aïe ! aïe ! aïe !
Dans leurs cœurs, il y a des cactus
Dans leurs portefeuilles, il y a des cactus
Sous leurs pieds, il y a des cactus
Dans l’heure qu’il est, il y a des cactus
Aïe ! aïe ! aïe !, ouille ! ouille ! ouille !, aïe !
Pour me défendre de leur cactus
A mon tour j’ai pris des cactus
Dans mon lit, j’ai mis des cactus
Dans mon slip, j’ai mis des cactus
Aïe ! aïe ! aïe !, ouille !, aïe ! aïe ! aïe !

Dans leurs sourires, il y a des cactus
Dans leurs ventres, il y a des cactus
Dans leur bonjour, il y a des cactus
Dans leurs cactus, il y a des cactus
Aïe ! aïe ! aïe !, ouille !, aïe !

Le monde entier est un cactus
Il est impossible de s’asseoir
Dans la vie, il y a des cactus
Moi je me pique de le savoir
Aïe ! aïe ! aïe !, ouille ! ouille !

Jacques Dutronc

 

A la semaine prochaine, je vous présenterai un blog que j’aime, mais lequel ?

nathalie

 

 

Publicités

13 réflexions sur “Si j’étais…

    • Merci Axelle. D’habitude c’est moi qui suis de l’autre côté de l’écran à encaisser des gens aussi désagréables mais jamais je n’en ai eu d’aussi agressifs que celle -ci.
      Je me suis permise de répliquer en tant que cliente là j’avais le droit de me défendre.
      C’est cadeau la chanson, ne me remercie pas de te l’avoir mise dans la tête.

      Aimé par 1 personne

  1. Défi très bien relevé 🙂 La vie sociale actuelle nous fait en effet devenir cactus ! Cette charmante dame a sûrement plus de temps libre que toi grr J’aime beaucoup Dutronc et cette chanson en particulier 🙂 Bonne Chandeleur Nathalie Bisous

    J'aime

    • Merci Paulette. Oui tu as tout à fait raison, en plus j’ai été aimable, j’ai laissé passer deux personnes avant moi qui avaient deux bricoles mais là le culot alors que la caissière était en plein encaissement de mes courses.
      La chandeleur je vais devoir attendre, les crêpes çà sera seulement ce week-end. Bonne journée bisous

      J'aime

  2. Ah la la je connais bien ça mais de l autre côté quand je suis postée en caisse c est hallucinant comment certains clients se comportent avec d autres clients…l’autre jour j ai été choquée par un papy qui a poussé la dame que je venais tout juste de finir d encaisser et n avait pas encore récupérer toutes ses affaires du bac …et bien tu sais quoi j ai dit à la dame prenez votre temps madame …et j ai regardé le monsieur avec le sourire obligatoire en lui disant bonjour monsieur…souhaitez vous payé les articles de la dame ? Vous avez l air presse ?
    Autant te dire qu il s est recule un peu pour laisser la dame récupérer ses affaires…un cactus c est pas mal 😉 j attends que mon sol sèche et je réfléchis à ma plante 😉 bisous

    J'aime

    • On doit faire attention à nos propos, les clients sont assez C… pour aller ensuite porter l’affaire à la direction, on a déjà eu le cas, avertissement pour la fille alors, on se tait mais parfois des claques se méritent, je suis comme toi, je suis derrière la caisse tous les jours.

      J'aime

  3. Pingback: Si j’étais… – fleur de flocons

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s