La maison du bonheur 2

logo petits bonheursUne semaine sous le signe des vacances, de la détente enfin façon de parler.

On prend le temps de vivre, de profiter de ce que la vie nous donne.

On savoure le beau temps, les jeux en extérieur, des sorties, de la lecture, du tricot dans le jardin….

Lundi j’ai joué à la journaliste. Une mise à jour du site de monsieur s’imposait avant le remaniement définitif mais chut….

Il fallait des photos plus récentes, nous avons profité du soleil de cette fin de matinée pour nous y rendre et puis le temps est passé, on parlait, on faisait des photos….

C’est beau la nature. Il ne restait plus qu’à mettre tout çà en place.

champ de monsieur

Au retour prendre la fratrie en photo sans qu’ils ne s’en rendent compte, se dire que l’on a  de la chance d’avoir un cadre de vie aussi vert, aussi proche de la nature loin de la ville, du brouhaha incessant.

le senfnats

Ils sont beaux mes petits campagnards, élevés en plein air, nourris au grain de produits naturels, jouant à l’extérieur, préférant s’inventer des histoires, lire plutôt que de rester derrière des écrans.

Ramasser mes glaïeuls avant que les tornades ne me les abiment en allant s’ébattre dans l’herbe. Un joli bouquet qui donne une jolie touche de couleurs à la maison.

Finalement c’est bien aussi d’avoir des fleurs dans son intérieur moi qui ne suis pas une adepte des fleurs coupées.

mes glaieuls

Mardi c’est passer une belle journée en famille. Aller faire les courses tous ensemble, prévoir son menu de la journée pour fêter un peu nos 8 ans de mariage à 5.

Le midi repas à la plancha et frites et en dessert une bonne glace. Une soirée en amoureux et préparer avec joie et bonne humeur à deux une banana split. Se rendre compte au dernier moment que nous n’avons pas les coupes. Pas grave nous avons fait autrement.

Mercredi c’est aller rendre une visite. Un bon moment en sa compagnie, on a ri, on s’est raconté des nouvelles des uns et des autres. Bref j’ai apprécié et les enfants sages, souriants, qui étaient bien là aussi.

La bonne humeur du matin grâce à monsieur le facteur qui m’apportait mon colis a perduré tout au long de la journée et je savais ce que je ferais le lendemain.

Jeudi c’est profiter de l’extérieur toute la journée. Le matin nous sommes allés retrouver papa qui vendait ses légumes au marché.

L’après midi monsieur a un rendez-vous professionnel alors nous sommes sur une terrasse avec les enfants auprès de moi.

Replonger dans une activité pas pratiqué depuis longtemps, la broderie, il fallait juste que je retrouve du fil et une aiguille assez fine pour la toile aïda. Et voilà mon sac à broder est achevé.

Le soir il était rempli de mes encours et de mon nécessaire à tricot.

Vendredi, se mettre au fourneau pour nous concocter un bon repas à base des légumes du jardin. On profite de ce qui reste du marché de la veille, aubergines, courgettes, tomates, poivrons pour concocter un gratin apprécié par les parents à défaut des enfants.

gratin cougettes aubergines tomates

Nous avons dû vider et déplacer la piscine sur la terrasse, des taupes ont creusé et du coup elle penchait un peu trop.

Elle s’est remplie tout doucement à nouveau avec les inspecteurs des travaux finis à côté pour surveiller.

La fin d’après midi une fois mes haricots verts équeutés avec l’aide de ma fille j’ai profité d’un coin d’ombre dans le jardin pour avancer mon tricot. Une fois compris les explications pas claires ma manche a pu avancer.

Le soir profiter, une fois le repas terminé, pour  cueillir quelques pêches avec une idée de dessert pour le soir à deux.  Avec la reprise et rentrer tard le soir on ne pourra plus trop faire comme çà, c’est vraiment la dolce vita.

Et les tornades elles apprécient la fraîcheur de la maison, la chaleur revient alors en bon sudiste on va dehors le matin et on se met au frais dedans l’après midi.

ma tribu

Un samedi tranquille à la maison, difficile de profiter de l’extérieur. Le matin le soleil a fait son apparition apportant avec lui les prémices d’une journée chaude.

Rester au frais et profiter pour bidouiller ici et là , tricoter et enfin achever ma manche.

Ce matin j’ai dit à ma fille que je l’avais terminée et elle me répond il ne te reste plus qu’à coudre ta veste. Enfin  cà serait mieux avec une deuxième manche.

Bon dimanche à vous toutes.

Mes petits bonheurs pour Coralie

 signature

Publicités

2 réflexions sur “La maison du bonheur 2

  1. Après avoir lu ton billet je me dis que tu as de la chance ! Une maison entourée de verdure, loin des bousculades de la ville et une petite famille aimante : à consommer sans modération ! 🙂 Le bouquet de glaïeuls est très élégant, j’ai abandonné leur culture ici car le vent violent me les saccageait toujours avant la floraison ! Jolie la photo de tes trois bêtes bien sages ! Bon dimanche après midi Bisous

    J'aime

    • Oui nous avons de la chance, sur notre chemin, de servitude 3 maisons, une au fond et l’autre face à notre portail. De l’autre côté un champ de maïs et puis la départementale qui mène au village à 3 km. En face encore des champs.
      Pour les glaïeuls j’ai retenté cette année et voilà sur 50 bulbes la moitié est sorti. C’est mieux que rien.
      Bonne semaine, bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s