Les petits bonheurs·Ma famille

Vrac de juillet

En juillet j’ai déserté le blog faute de temps et d’envie.

Envie de profiter de ce beau temps qui daignait enfin faire son apparition, de cette douceur de vivre, des enfants enfin en vacances.

fleurs.jpg

Pas de contraintes d’horaires pour eux, d’aller retour école maison. Plus de temps pour souffler avant ou au retour du travail. Pas de vacances pour mois ce mois là par choix.

On a investi dans une piscine qui a fait le bonheur des enfants, une ou deux trempettes pour moi mais comme je n’aime pas être éclaboussée je m’abstiens en leur compagnie et je les ai regardé installée dehors sur la terrasse près d’eux tout en tricotant.

enfants piscine.jpg

En parlant de tricot j’ai enfin achevé le corps de ma veste, dos et les deux devants achevés. Ouf ! Et j’ai bien avancé une première manche.

veste dos et devants.jpg

Le site Bergère de France m’a fait de l’œil, de belles affaires dans le déstockage au niveau des boutons, un sac aussi qui me plaisait mais pas les finances. Tant pis plus tard.

J’ai regardé s’ébattre le trio infernal. J’ai nommé mes chiens. Ne vous fiez pas aux apparences, ils font les innocents. Je rigole. Toujours près de moi mes deux fidèles border collie. Ils savent y faire avec leurs yeux de petits chiens malheureux.

trio chiens.jpg

Fin de la période d’adaptation et enfin je pourrais dire qu’il m’appartient. Il est si mignon, gentil, joueur avec les enfants. Un peu têtu aussi mon basque mais je sais être autoritaire et ne pas céder à ses mimiques.

Juillet et la famille qui arrive en vacances chez ma belle mère, cette année seulement ma belle sœur et son petit dernier. Le second à la semaine jeune avec son grand père ont aussi posé leurs valises et vélos pour une semaine dans un petit village proche de chez nous.

Les enfants ont pu ainsi profiter de leur tata, cousin et grand père en compagnie de papa pendant que je travaillais.

On a pu organiser un repas le dimanche. Une belle journée hors du temps, nous 5, mon beau père, ma belle sœur et mon neveu. Voir les enfants accueillir avec joie leur grand père, les 4 enfants s’ébattre dans la piscine, la complicité des cousins.

Une soirée pour fêter l’anniversaire de ma belle sœur, un coucher tardif pour les enfants qui ne les a pas empêché de se lever tôt le lendemain matin. Forcément un pique nique était prévu avec pépé et une balade aux 100 marches.

Du temps pour cuisiner un peu, faire des essais culinaires notamment les glaces.

glace yaourt stracciatella

Accueillir ma sœur venu poser ses valises chez une cousine à mon père qui lui laissait profiter d’un studio aménagé dans sa maison.

Des retrouvailles après deux ans et demi et un deuil qui ne se sont pas passé comme nous l’espérions. Je passe sous silence les mots prononcés par elle. Je tourne une page définitivement. Des mots qui m’ont blessée et que je ne pardonne pas, parce qu’elle a touché à la prunelle des mes yeux, mes enfants.

J’ai eu mal et j’ai encore mal. J’essaie de ne plus y penser. Les vacances du coup sont attendues avec grande impatience, les nerfs à fleur de peau, du mal à supporter cette clientèle qui se croit tout permis.

J’ai douté aussi à cause de ses paroles mais vite balayé parce que d’autres personnes ont su me convaincre.

Du temps pour lire aussi. Pour oublier le quotidien pesant, m’apaiser avant de dormir je prends un livre et je plonge dans des histoires inspirées de la vie ou totalement imaginaires. Je tiens bien mon rythme de 3 par mois depuis la reprise du travail à 30H tout en tricotant aussi.

J’ai ainsi lu :

  • Victoires de Danielle Steel
  • Peter et la poussière d’étoiles de Dave Barry et Ridley Pearson
  • L’ile de Néra d’Élisabeth Georges

De bons moments de lecture, de l’évasion, de l’espoir au travers de l’écriture de ces auteurs…..

Bref juillet est passé avec ses bons et ses mauvais moments que je tente d’oublier. Ne garder que  le meilleur et se dire que la vie est belle tout de même quand on apprend ce que vivent certains autres.

J’ai une très belle famille, un mari aimant, travailleur, de beaux enfants qui aiment la vie, jouer, se défouler, en bonne santé. Une belle famille que j’apprécie, le peu que je les ai vu. Rien ne sert de vouloir toujours les avoir auprès de soi tout le temps, se voir de temps en temps suffit amplement.

Août est là. Merci à mon homme de m’avoir redonné l’envie de venir alimenter ce blog. Remettre son espace pro à jour m’a redonné le goût de l’écriture et du partage.

signature

Publicités

5 réflexions au sujet de « Vrac de juillet »

  1. C’est bien connu : souvent les personnes blessées par la vie blessent les autres à leur tour ! Mais tu es très bien entourée , n’y pense plus et profite de ce que vous avez réussi à construire , c’est ça le bonheur ! Belle journée Nathalie Bisous

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s