Dans mon jardin

Se dire que cette année j’ai envie de fleurir le jardin.

Exit la tristesse des jardinières désespérément vides faute d’avoir pris le temps de faire des plantations.

Il a fallu que nous allions dans un magasin de bricolages un après midi pour que je pense à regarder des bulbes, des graines….

Je suis sortie de là avec la ferme intention de faire tout çà pendant mes congés prévus pour les deux semaines suivantes.

Une fois hors du magasin, en route sinon ce ne serais pas marrant j’ai posé la question qui fâche. On a du terreau chéri ? Je vous l’ai déjà dit je suis une Kinder brune à l’extérieur, blonde à l’intérieur.

Et bien sûr nous n’en avions pas, je n’allais pas utiliser son engrais bio prévu pour ses plantations de légumes d’autant qu’il a besoin de refaire le stock.

Allez dans sa grande mansuétude il m’a amené chez son dealer fournisseur, un magasin du coin. Me voilà chargée 3 sacs de 40L et délestée de quelques sous pour la bonne cause et surtout pour mon moral.

Ce sera plus agréable de rentrer le soir du travail, de m’affaler dehors et regarder ce foisonnement de couleurs qui enlèvera la grisaille dans mon esprit.

Supporter les clients devient une vrai sacerdoce, croyez le, après les cas du coin, les curistes le retour et croyez moi ils en tiennent une couche de boue.

Bon revenons à nos plantations de la jardinière du dimanche. Note à moi même ne pas oublier d’arroser à défaut de les voir dépérir sur place ou demander si monsieur l’a fait, c’est mieux quand il fait çà pour me soulager d’une tâche supplémentaire.

Pas comme l’autre jour où j’ai cherché pendant trois plombes l’arrosoir et il me sort, je l’ai déjà fait.

Donc me voilà sortie en ce vendredi après midi avec mes graines de capucines, d’œillets d’inde et d’impatients sans oublier les bulbes de lys (la couleur plaisait à mon fils), de bégonias (c’est à moi que les fleurs plaisaient et la couleur aussi) et puis des glaïeuls à couleurs variées pour mon grand parterre et un cana et …..

Bref gros craquage pour une modique somme et des semences et bulbes qui tardent à sortir. L’an prochain j’achèterai via le catalogue de semences certifiées de monsieur.

Le samedi, mon héros a préparé les jardinières et mis le terreau. Il est fort mon homme, il est beau… Oui je sais il faut les flatter. Il a aussi préparé la terre pour mon immense parterre que j’imaginais bien fleuri tout en croisant les doigts pour que les chiens n’aient pas la subite envie d’en faire leur terrain de jeu.

Le dimanche j’ai semé consciencieusement mes graines de capucines et d’œillets en jardinière, semé mes graines d’impatients sur une plaque à semis pour les mettre en terre ultérieurement le long des trottoirs côté chambres de la maison.

Les bulbes ont dû attendre la fin de semaine suivante, le temps que la terre sèche un peu et se réchauffe, on en reparlera de ce point, tiens. Temps gris, froid, maussade pendant quasiment mes deux semaines de congés.

Et puis j’ai regardé scrupuleusement chaque jour si je voyais des pousses vertes. Oui je sais sur le paquet ils disent 14 jours. On peut rêver quoi.

Et puis j’ai désespéré, prête à me résoudre à aller acheter en magasin des plants de fleurs, pas de géraniums, je ne suis pas fana.

Et là miracle, la pluie et le soleil m’ont offert ce cadeau là

mes plantations

Deux jardinières de capucines qui poussent, quelques pousses fragiles dans l’une des deux d’œillets et la 5ème un mix capucines œillets où pour le moment les capucines ont la part belle.

Les premiers bégonias émergent de la terre aussi.

Quand à mon immense parterre, les chiens s’en donnent à cœur joie et courent dedans malgré mes réprimandes. Je ne désespère pas, un miracle peut encore arriver.

Et mes impatients je ne suis pas sûre d’en avoir un seul, çà végète dans la petite serre à plants de monsieur.

Je vous laisse il  faut que j’aille inspecter mes jardinières et scruter mon parterre.

Publicités

7 réflexions sur “Dans mon jardin

  1. La nature demande beaucoup de patience, mais quelle récompense de voir surgir enfin les premières pousse ! Tu auras des fleurs bientôt 🙂 Les impatientes portent mal leur nom 😀 Bon jardinage Bisous

    J'aime

    • Oui de la patience et des soins. Pour l’instant je savoure la poussée des jolies tiges vertes qui récompensent mon travail. Viendra en son temps les fleurs.
      Les impatients on verra. J’aurais voulu les mettre dans deux pots vides que mon homme a retrouvé et puis je dois aussi réfléchir à fleurir deux grandes jardinières en béton rapatriés à la maison.

      J'aime

  2. En plus les capucines se multiplient… j’en plein mon jardin : ce sera une explosion d’orange et de jaune jusque tard dans la saison ! Un jardin, c’est vraiment le pied ! Gros bisous

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s