Histoire de doudou

Une sombre histoire de doudous, oubliés, perdus….

Quelle maman n’a jamais connu çà.

Mais pourquoi on donne des doudous à nos enfants, on est folles ou quoi et après on ne s’imagine pas la galère que ce sera.

Il faut y être confronté un jour pour comprendre çà.

Bref vous l’aurez compris, mon fils, ma perle, la prunelle de mes yeux a perdu son doudou fétiche, son doudou chien, celui qu’il aime le plus, d’un amour inconditionnel après maman.

Bref son doudou chien mâchouillé par la  chienne, rafistolé tant bien que mal, THE DOUDOU des doudous, le seul et l’unique exemplaire.

Je devrais être habituée avec les doudous, avec 3 enfants mais au grand jamais je n’ai été confrontée à une perte aussi grave.

C’est simple il a deux doudous et ils sont de toutes les sorties ou quasiment depuis sa naissance. Il est quasi impossible de les laver, sauf en été quand il fait bien chaud et encore il reste planté devant l’étendoir à linge à les regarder, véridique je vous dis c’est du vécu.

Ils sont secs maman ? toutes les 2 minutes.

Alors imaginez mon désarroi, ma frayeur immense lorsque le vendredi soir je suis rentrée à la maison, ai ouvert son cartable pour regarder son cahier de liaison et accessoirement récupérer ses doudous, j’ai cherché dans les profondeurs de son mini cartable Tchoupi, tourné, vidé et retourné le dit cartable et trouvé doudou papillon mais pas de doudou chien.

On avait Fifi le papillon mais pas Wafwaf le chien. Oui j’ai donné des petits noms à ses doudous pour quand j’inventais des histoires avec eux en pleine action et que je faisais rire aux éclats mon bébé.

Vendredi soir bordel, il manque un doudou. Ce n’est pas possible on va passer un week-end d’enfer, 3 nuits sans dormir, çà craint. On ne peut pas rester comme çà. Et mon fils qui ne sait pas si il l’avait emmené à l’école.

5 minutes après être rentrée  j’appelais l’école. Tomber sur super K., qui va regarder dans la classe, point de doudou. Devoir attendre le retour de M., l’Atsem qui fait aussi conductrice du mini bus de l’école.

Enfin le téléphone sonne, elle a souvenir d’avoir dit à mon fils de le ranger dans son cartable, il était un des derniers à s’être levé de la sieste et occupée il a géré comme un grand sauf que, le drame il s’est trompé de cartable.

Bon sang, il est dans quel cartable, quelle maison et doudou va pleurer lui aussi tout seul sans son petit maître.

Super K. réfléchit et me dit d’attendre, elle a encore des maternelles à la garderie. Elle va regarder dans leurs cartables et Dieu existe.

Doudou était dans le cartable de G. à qui K. a demandé à qui était ce doudou et le petit de répondre à D. mon fils.

Gros soupir de soulagement, gros soupir en sortant dehors pour aller à la voiture, il pleuvait des cordes dehors et j’ai dû affronter les éléments déchaînés pour aller chercher doudou et sauver notre week-end, nos nuits.

Ouf tout est bien qui finit bien.

Depuis je regarde compulsivement le contenu du cartable avant même de monter en voiture et à chaque fois mon fils me dit ils sont dans le cartable maman.

Non je n’ai pas traumatisé mon fils, je lui ai seulement rappelé pendant plusieurs jours de ne pas se tromper de cartable ,c’est Tchoupi le tien.

doudous

Les doudous tous beaux , tous neufs.

Quand est ce qu’il lâchera ses doudous, le second 6 ans et demi  a besoin encore de lui la nuit pour dormir et à chaque fois on passe au moins 5 minutes à suer pour trouver doudou négligemment abandonné dans un étagère , sur une chaise….

Mon être mère pour Babidji.

Publicités

26 réflexions sur “Histoire de doudou

  1. Je me souviens du drame quand mon second a perdu son popi a la baule jai téléphone a les parents pour qu’ils en achètent un neuf dans le magasin de jouet …. Au retour mon fils avait un popi neuf certes mais identique… Pour mon dernier jai d’office achete un second doudou identique que j’alternais … Tu as du être soulagée et lui heureux de le retrouver! Bisous Nath

    J'aime

    • Pour le second j’avais acheté doudou en double mais il n’a jamais voulu du deuxième. Pour lui, ce sont des doudous offerts en cadeau et je n’ai jamais retrouvé les mêmes.
      Comme tu dis soulagée, d’autant que jusqu’à ce qu’il aille à l’école je n’avais pas de soucis d’oubli de doudou chez nounou ou autre vu que je le gardais.
      Première fois en deux ans d’école et un ouf de soulagement quand on l’a retrouvé d’autant qu’il a refusé de gouter tant qu’il n’était pas là.
      Bonne soirée, bisous

      J'aime

  2. Oh Catboy nous a fait le coup à deux reprises cette année ! La première fois, il l’a oublié à la maison, un jour de début de vacances. Bien évidemment, je m’en suis rendue compte au bout de 8h de traversée. Après deux nuits pourries, son père l’a expédié par la poste… La deuxième fois, il l’a oublié à l’école le vendredi soir et bien entendu, on s’en est rendu compte au moment du couché. Sa soeur lui a prêté une de ses peluches tout le week-end.

    En tout cas, tu as de la chance de t’en être rendu compte tôt !

    J'aime

    • C’est fou cet attachement à un bout de tissu et le drame que cela occasionne lorsqu’il est oublié. Je les sors toujours du cartable en rentrant et lui dépose sur son lit dans lequel ils ne restent pas longtemps vu qu’il les trimballe sans arrêt même dans la maison. En même temps ils ne vont pas à la garderie du coup on a du temps pour s’en rendre compte.
      Pas génial non plus ton histoire.

      J'aime

  3. Ca me rappelle vaguement une histoire semblable!
    Je ne lâche plus Doudou d’une semelle depuis qu’on l’a oublié à la crèche un soir.
    Dans ces cas là on remue ciel et terre Nathalie. On pense à eux et à nous aussi. Contente que Doudou soit revenu sain et sauf chez vous. Il devait être aussi malheureux que ton petit homme.

    J'aime

    • Ah oui ces doudous comme je dis ils ne s’en lassent pas et ne peuvent vivre sans. Comme toi depuis je suis encore plus vigilante.
      Oh oui soulagée je t’assure. Quand il est rentré il s’est empressé de le consoler enfin ils se sont consolés l’un l’autre et mon petit bout à fini par prendre son goûter.

      J'aime

  4. Coucou !
    Je compatis 🙂 Cosminou n’a pas encore de Doudou. Pour l’instant il ne s’attache à aucune peluche en particulier, distribuant les câlins à tout le monde^^ Et en te lisant, je me dis que ce n’est pas plus mal si ça évite ce genre de drame.
    Bises

    J'aime

  5. oh mamamia ! je n’y ai pas encore eu droit à la perte du doudou et j’espère juste ne jamais passer par là ! Pour Pimprenelle limite ça m’arrangerait qu’à 8 ans elle le perde mais pour Bouchon c’est encore tôt ! Après dis-toi que même avec un double ça ne sert à rien ! J’avais fait acheter le même que celui de Bouchon au cas où, elle n’en a jms voulu alors qu’ils sont juste identique pfff (maintenant plus car le bon a bien vécu !)
    en tous les cas ton fils a dû être trop soulagé et c’est là où on apprécie d’être dans des petites écoles où tout le monde se connaît ! merci pour ta participation et désolée pour mon retard !

    J'aime

    • Voilà pourquoi je ne me suis pas pris la tête avec un double. Mon second en avait un en double et il l’a jamais voulu.
      Comme tu dis une petite école de village.
      De rien pour le retard on a une vie bien remplie avec les enfants alors pas toujours facile de se poser devant l’ordinateur et bloguer.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s