4 ans

Et tu as 4 ans aujourd’hui mon petit bonhomme.

4 ans de vie commune.

4 ans de sourires, de rires en cascades, de câlins, de bisous tous doux.

4 ans que tu as fait ton entrée fracassante dans le monde, que tu as bouleversé, chamboulé notre vie.

4 ans que tu as fait chavirer mon cœur, que tu l’as emprisonné entre tes petites mains.

Garde le bien précieusement, protège le s’il te plaît.

4 ans, tu es un petit bonhomme espiègle, rieur, caractériel….

Je te regarde et je me vois en toi….

Un petit bonhomme que j’aime regarder vivre, jouer seul ou avec son frère et sa sœur, s’adaptant aux jeux choisis par ces derniers jusqu’au moment où tu as décidé que tu en avais assez de jouer avec eux et là je ne réponds plus de rien.

Des disputes, des chamailleries, des pleurs parfois quand la fatigue se fait trop ressentir.

Parce que tout ne peut pas être serein dans une fratrie de 3 enfants….

Et quand tu t’endors comme une souche avec ton frère à côté dans son lit qui fait la java, on se demande comment tu peux faire.

Je ne me lasse pas de te regarder dormir, si serein, si beau , si apaisé….

Et j’aime ces moments de complicité, de tendresse lorsque, comme mardi soir, tu t’es installé près de moi, regardant les livres, refaisant l’histoire, te souvenant parfaitement des mots que je t’avais lu samedi soir.

Et puis tu as posé délicatement ta tête sur mes genoux, le regard malicieux pendant que je tricotais l’écharpe de ton frère jusqu’au moment où tes petits doigts ont trouvé le moyen de distraire maman, les chatouilles.

Se souvenir des mots que, encore petit tu employais fouiller au lieu de chatouiller, des mots que je veux garder précieusement au fond de ma mémoire pour te garder encore un peu petit mais pas trop car c’est si beau de te voir grandir, devenir cet enfant, ce petit garçon….

Tu n’aimes pas le chocolat enfin sauf le gâteau au chocolat c’est tout toi çà, la glace non plus…. Par contre tu raffoles de la quiche, des croissants au jambon , de la pizza de maman.

Tu me fais rire, le soir lorsque tu assistes maman en cuisine et que tu dis j’aime pas, je ne mangerai pas et puis il ne reste plus rien dans ton assiette et je te demande malicieusement  où tu as mis le repas,  » dans mon estomac maman ».

Tu n’aimes pas aller à l’école et tu en fais voir à la maîtresse, têtue, refusant parfois de faire le travail demandé, un peu casse cou, la preuve ces deux entailles près de ta lèvre, voilà ce que c’est de ne pas écouter l’animateur des TAP.

Tu n’aimes pas l’école mais par contre tu en connais un rayon sur les outils agricoles, les tracteurs. La maîtresse en reste scotchée lorsque tu les lui énumères.

Tu as une passion pour les animaux, tu n’es d’ailleurs pas avare de câlins pour nos deux chiennes, c’est une autre histoire avec les chattes, quand à Mister Marius, lui c’est une crème.

J e t’aime mon petit bonhomme.

Bon  anniversaire Daniel.

Ta maman.

Publicités

11 réflexions sur “4 ans

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s