Une (irrésistible) envie de sucré

Une petite virée à la bibliothèque ce début de mois, envie de légèreté mais aussi d’intrigues, de découvrir de nouveaux auteurs, d’avoir peur et je crois que j’ai fait une belle sélection :

  • Une irrésistible envie de sucré de Meg Cabot
  • Central Park de Guillaume Musso
  • La ronde des mensonges d’Élisabeth Georges
  • Shining de Stephen King

Premier roman lu de ce mois d’août.

une irresitible envie de sucréRésumé :

Heather Wells, ex-lolita de la pop, ne veut plus être victime de la mode.
Elle se sent très bien en jean. Et sa vie d’avant, les paillettes et les larmes, non merci. Elle décroche un job dans une résidence d’étudiants où l’on ne s’ennuie vraiment pas : deux filles meurent coup sur coup. Heather est persuadée qu’il s’agit de meurtres. Ça tombe bien, le sublime garçon qui l’héberge dans sa sublime maison – Cooper est détective. En plus, il se fiche qu’elle fasse du 46 ! Une nouvelle vie commence pour Heather ! Pour un peu, elle porterait même une robe…

J’avais déjà croisé sur la toile ces livres et puis à chaque passage dans ma bibliothèque ces titres m’attiraient sans jamais les emprunter. Et puis je me suis laissée tenter par le premier tome de cette série de 3 romans.

  1. Une (irrésistible) envie de sucré
  2. Une (irrésistible) envie d’aimer
  3. Une (irrésistible) envie de dire oui

La quatrième de couverture a fini de me convaincre.

Une héroïne hors du commun, pas mince, qui ne se prend pas la tête.

Bref, j’ai de suite accroché avec le personnage féminin d’Heather au point que j’avais du mal à lâcher le livre.

Heather était une chanteuse adulée par les pré ado et puis la maison de disques l’a lâché ne voulant pas la suivre lorsque cette dernière a émis le souhait d’écrire ses propres chansons. Du jour au lendemain elle se retrouve sans rien. Heureusement que Cooper, le frère de son ex petit ami, s’est proposé de l’héberger.

Et voilà sa vie prend un nouveau tournant grâce à cet emploi dans cette résidence pour étudiants mais au final ce n’est pas de tout repos. Mais elle s’en fiche, cet emploi va lui ouvrir des portes pour un avenir meilleur, un tremplin. Sauf que des jeunes filles de sa résidence meurent, et elle ne veut pas accepter le compte rendu des enquêtes, suicide.

Et si elle menait elle même l’enquête ?

Résultat on ne s’ennuie pas une seconde avec des dialogues incisifs, drôles et une détective en herbe qui va s’attirer de gros ennuis à vouloir mener l’enquête.

Publicités

2 réflexions sur “Une (irrésistible) envie de sucré

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s