Au petit bonheur la chance

La vie en ce moment n’est pas simple. Alors pour contrer cette déprime rien de tel que de se remémorer tous les petits bonheurs qui ont croisés mon chemin cette semaine et la semaine passée.

Commençons par fin juillet. Le meilleur moment de la semaine c’est avoir achevé la cure. Un peu difficile d’avoir repris le chemin en route, les douleurs accentuées avec la boue et depuis permanentes et très intenses. Se dire que cela passera enfin je l’espère.

Une petite virée à la bibliothèque avec mes enfants, rêvasser, fureter dans les rayons. En ressortir avec de quoi tenir un bon mois. Une petite heure au milieu de livres, le rêve, on oublie le temps, les soucis dans cet espace. Une petite marche avec mes amours pour retourner à la voiture, le regard pas toujours aimable des gens. Pourtant nous les laissons toujours passer lorsque nous en croisons. Ce n’est pas notre faute si les trottoirs sont étroits.

Avoir dévoré deux livres en une semaine, Une irrésistible envie de sucré et Central Park. C’est si agréable de s’installer dehors lorsque les températures sont clémentes et de s’évader au travers des pages lues. Le tricot est au ralenti, j’ai tout de même achevé le dos et les deux devants, entamé une manche sans plus.

Avoir fait une virée shopping maman/enfants, même pas peur. Du monde en ce mercredi matin, le soleil qui commence à nous réchauffer. Un petit tour au magasin de sport pour une tenue training demandée pour mon école du dos, les chaussures j’avais déjà acheté.

Ensuite direction Gi.., y aller pour un seau et une brosse à cheveux et ressortir de là avec plus que nécessaire. Il aurait fallu que je sois plus raisonnable, un cahier de coloriages et des feutres pour eux et un coloriage zen pour moi avec des crayons.

L’après-midi l’épreuve d’effort, limite se faire traiter de grosse, avec le stress et les douleurs j’ai pris 2 ou 3 kilos. Après je comprends mieux les histoires de régime à tout va ou comment déstabiliser les gens.

Passer un bon moment avec mes enfants en rentrant, chacun son coloriage. L’impression d’être redevenue une petite fille. Nous étions tous studieux.

Me surprendre à reprendre des photos, l’envie de les partager autrement que sur le blog, un compte Instagram ? À voir.

Un petit aperçu :

Cuisiner pour ma petite famille, me mettre dans ma bulle, ne plus avoir envie de voir du monde déçue par certains et d’autres qui me manquent, j’aimerai les avoir auprès de moi, les soutenir et en même temps chercher du réconfort auprès d’eux.

Je mets du bonheur dans nos assiettes, des belles pêches du jardin, les premiers melons, des saveurs exotiques ou des recettes classiques…

La pluie et la fraîcheur nous obligent à rester dedans. On est en mode coocooning. On lit, on fait du coloriage, des jeux de société ou rester simplement là à les regarder vivre.

M’éclater à regarder faire les fous mes chats, mes chiens et surtout profiter de cette complicité naissante avec mes chinchillas.

Je vous souhaite un bon dimanche.

 Ma participation aux petits bonheurs chez Maman est au musée.

petits bonheurs

Publicités

9 réflexions sur “Au petit bonheur la chance

  1. Voeux de bon rétablissement pour ton dos, dès que le stress et les anti-douleurs ne seront plus de mise, les kg partiront ! Je suis bien d’accord avec toi : la lecture c’est l’évasion 🙂 Tes photos me font très envie, c’est fou comme les produits du jardin me manquent ! Bonne fin de dimanche bisous

    J'aime

    • J’espère que cet hospitalisation de jour en lombalgie m’apportera un mieux. Mon avenir professionnel est incertain, flou alors je stresse. Pour me poids je m’en fais pas trop, on va beaucoup se dépenser là bas quand aux anti douleurs je n’en prends plus.
      Alors j’essaie d’oublier en me plongeant dans les livres.
      C’est si bon les fruits et légumes du jardin mais aussi beaucoup de travail.
      Bonne semaine Paulette bisous

      J'aime

    • Je te remercie ma belle. J’attends de voir le bénéfice que je retirerai de ces 5 semaines en compagnie de professionnels qui je l’espère pourront m’aider ou du moins m’apporter un peu de soulagement afin de reprendre le chemin du travail. En attendant lecture, tricot, coloriages et profiter d’eux. Dernière semaine complète avec eux.Bises et bonne semaine.

      J'aime

  2. tirer du bonheur de toutes les petites choses, fermer les oreilles auxreflexions desagreables, prendre des kilos avec le stress je connais la douleur aussi cest deprimant car les autres ne voient que le cote « grosse » pas la peine et les douleurs sont souvent invisible alors se concentrer sur ce qui nous donne du plaisir: tes enfants, un melon de son jardin, des lectures.., je pense bien a toi, bisous

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s