Doux comme…

Ces moments volés au temps qui passe sont si uniques, si intenses à mes yeux que j’aimerais arrêter le temps qui passe inexorablement.

Vous, mes bébés qui n’en êtes plus, je vous ai aimé dès que mon regard s’est posé sur vous et s’est renforcé avec le temps en vous regardant grandir, devenir de plus en plus autonomes. Les bébés ont laissé place à une jolie petite fille qui n’en est plus vraiment une et de mignons petits garçons.

J’aime ces doux moments auprès de vous, lorsque le soir venu, fatigués par vos jeux, vos chamailleries, vos folles courses dans le jardin, un dernier petit tour sur la balançoire ou à vélo vous vous apprêtez à vous laisser bercer dans les bras de Morphée, la coquine.

 J’aime ces instants avant la nuit où nous sommes seuls au monde, tout ce qui nous entoure a comme disparu, plus rien ne compte que vous.

Après votre petit passage éclair à la salle de bains et aux toilettes, direction le lit et là commence notre petit rituel du soir immuable.

D’abord toi mon petit bonhomme, 3 ans et demi et le plus câlin des 3 pour mon plus grand plaisir. Tu as ta façon à toi d’appréhender la séparation avant la nuit et tu as besoin de ce rituel pour dormir. D’abord les bisous dans un ordre bien précis, il ne faut pas se tromper et puis le câlin plus ou moins long suivant ton endormissement et maman doit te cacher avec ses cheveux.

Puis au tour de ton frère un peu moins expansif mais pour moi toujours important, je profite de ce que tu m’accordes. Un ou deux bisous et un micro câlin.

 Ton frère en petit jaloux exclusif réclame du rab de bisous et de câlins. Ce serait sans fin avec toi alors je vous souhaite une bonne nuit et de doux rêves avant d’entrebâiller la porte de votre chambre.

Et puis votre sœur, elle est déjà couchée et attend maman pour un petit bisou, un câlin mais surtout pour parler un petit peu comme pour se rassurer à ce moment-là sur l’amour que je lui porte et je trouve les mots qui l’apaisent, des mots du cœur, celui d’une maman qui vous aime.

Et le matin, un grand sourire m’accueille dans la chambre des garçons, mon petit rayon de soleil se met à rire lorsqu’il voit passer ma tête par l’entrebâillement de la porte. Que ne ferais-je pas pour entendre ce rire cristallin qui met de si bonne humeur pour la journée.

Aujourd’hui est une bonne journée, l’accueil à été plus que généreux, un sourire, son rire et un câlin.

Bon vendredi, dernier jour avant le week-end pour ceux et celles qui travaillent.

Je vous laisse monsieur sourire et moi avons une belle journée à remplir avec la miss tresse et monsieur coloriage.

Publicités

3 réflexions sur “Doux comme…

  1. Pingback: Blog’s 4/4 en miettes  – fleur de flocons

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s