Les petits bonheurs·Ma famille

Je suis là

Où étais-je donc, je dépoussière un peu  la maison et je vous ouvre ses portes.

Je ne sais par quoi commencer du coup.

Une envie de faire une pause qui s’est éternisée pas faute d’avoir des choses à dire ou plutôt écrire mais disons une grosse fatigue, un peu de perte de moral et puis voilà quoi.

Comment çà je suis fatiguée ? Ben oui je le suis. Une accumulation de manque de sommeil, de nuits trop courtes, merci mon dos. Et puis j’ai débuté une cure thermale….

Et mardi soir, le clash…. Et se dire que j’aimais venir ici pour y laisser des traces de nos vies…..

Une cure thermale axée sur les soins en rhumatologie pour soulager mon dos de mamie. Des matinées bien chargées en soins en tous genres, et ensuite seulement l’envie de dormir sauf que je ne peux pas me le permettre entre la maison, les enfants et ces rendez-vous médicaux pris depuis plus de deux mois qui m’empêchent de souffler un peu.

Y’a pas à dire j’envie les curistes qui sont logés en hôtel et que j’entendais qu’ils faisaient la sieste, des excursions, aller danser au salon de thé chez M…. Et moi j’avais l’air d’une épave à coté de ces fringants….

Et mardi, j’avais un ultime rendez-vous dont je suis sortie passablement démoralisée, il faisait trop chaud, çà frôlait les 40° et le drame….

J’ai perdu le contrôle du véhicule après avoir mangé un peu l’herbe, redressé et non cela n’a pas suffi. Sentir les airbags vous écraser contre le siège et le trou avant de se retrouver la tête à l’envers coincée dans votre siège. Regarder derrière, être effrayée du spectacle et se souvenir que non les enfants ne sont pas dans la voiture. Désespérément vouloir sortir à tout prix du véhicule, paniquer les doigts tremblants pour détacher la ceinture. Ramper vite à l’extérieur, sentir les morceaux de vitre, les épines des branches d’acacias me rentrer dans les mains, les bras et les jambes….

Regarder sans réaliser vraiment encore, penser à récupérer des choses, voir une dame qui m’attend au bord de la route, d’autres gens aussi. Réussir à appeler mon mari, l’attendre et les pompiers sont là, me prennent en charge, me parlent de me laisser repartir puisque je suis sortie seule de la voiture et que je n’ai pas grand chose sauf un qui prend l’initiative de vouloir m’amener pour des examens à l’hôpital, j’ai fait un ou deux tonneaux.

Avant de partir, contrôle d’alcoolémie, demande si prise de médicaments par une femme gendarme qui s’excuse presque de devoir faire çà.

Attendre 3 heures aux urgences, voir enfin mon mari qui m’annonce encore une mauvaise nouvelle, sa voiture a lâché sur le chemin de l’hôpital. Elle aussi prise en charge par une dépanneuse.

Bilan de l’attente dans le hall des urgences, aucun examen, aucune radio, un médecin venu me dire qu’il me libérait sans avoir regardé ni soigné mes coupures et me disant qu’il allait me prescrire des antalgiques et une minerve. Je n’ai rien eu sauf avoir été éjecté du box pour accueillir un autre patient en me laissant le soin de m’extirper toute seule de la table d’examen.

Je remercie le ciel de ne pas avoir eu mes enfants avec moi, la voiture est dans un sale état, je suis couverte de bleus et de coupures mais rien de dramatique selon certaines gens. On attend le passage de l’expert à la semaine qui avisera mais on n’attend pas grand chose pour une voiture de 10 ans.

Les enfants sont en vacances, pas besoin de se déplacer.

Publicités

11 réflexions au sujet de « Je suis là »

  1. Et bien dis donc, ton récit fait un peu peur car à part faire perdre du temps, les soins aux urgences sont limite nuls ! J’espère que ton dos n’a pas souffert et garde les bienfaits de la cure ! Bon week end Bisous

    J'aime

    1. Comme tu dis, soins inexistants, je ne suis pas plus que ça surprise. J’ai eu droit au même traitement il y a 5ans. Je souffrais et du coup j’avais été voir mon médecin et il s’est avéré as que j’avais des cotes fêlées. Par contre ils avaient fait des soins à mes enfants.
      Mon dos et mes cervicales en ont souffert. Je dois finir ma cure interrompue. Bonne semaine bisous

      J'aime

  2. Et le choc psychologique, on s’en fiche. Tu t’en es bien sortie ma belle. Mais je trouve ta prise en charge plus que nulle. Contente de te lire à nouveau. Le manque de sommeil et la chaleur, c’est un cocktail explosif. Grosses bises et prends soin de toi.

    J'aime

  3. Déjà, je suis contente que tu ne sois pas plus « blessée »… Mais ton dos ? ça va ? Il a du prendre un coup aussi… :/ Par contre, gros zéro pour la prise en charge aux urgences… Dingue que le doc ne t’aie pas ausculté… Et comme dit Marie, et le choc psychologique ?!?! Gros bisous ma belle prends soin de toi ❤

    J'aime

    1. Merci Fedora ça fait chaud au coeur ce soutien. J’ai eu beaucoup de chance de ressortir de la voiture juste avec des coupures et des hématomes. Côté psychologique je suis pas au top. Il faudra du temps, je remercie le ciel de ne pas avoir eu les enfants avec moi.
      Encore merci, gros bisous, je tente de me reposer

      J'aime

  4. Ohj lala, bon courage à toi dans cette épreuve ! C’est très traumatisant un accident et cela aurait pu être dramatique. Heureusement que physiquement tu n’as (que) des ecchymoses, mais psychologiquement… ce n’est pas la même affaire ! C’est dingue la façon dont on nous traite de nos jours, comme des objets, sans approfondir !!!

    J'aime

  5. malgré tout , je sui contente que tu sois intacte physiquement!!! moralement laisse faire le temps!!! encore une fois cet hopital a fait ses preuves dans la médiocrité!! bon rétablissement

    J'aime

    1. Merci de ton mot. Toujours étonnée de tes commentaires, de tes visites sur ce blog. Pourquoi ? Une question qui restera certainement sans réponse venant d’une personne qui ne voulait plus jamais entendre parler de moi et qui a mal pris que mes enfants lui envoient des cartes pour Noël.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s