Le fantôme de la lande

Une envie de plonger à nouveau dans une enquête policière.

Ma dernière incursion dans ce genre de lecture m’avait beaucoup plu, Les mères un très bon polar.

Cette fois-ci j’ai jeté mon dévolu sur un autre auteur Martha Grimes. Je n’ai pas souvenir d’avoir lu un de ses romans ou alors voilà un long moment.

Je me suis laissée tenter par le titre du livre et j’avoue ne pas avoir lu le résumé. Parfois certains nous inspirent et on est déçu par l’histoire en elle même à la lecture et parfois on peut passer à côté de perles parce que l’histoire ne nous tente pas tant que çà.

Le fantome de la landeQuatrième de couverture :

Un coup de couteau dans le dos. L’une après l’autre, les victimes tombent. Toujours des enfants. Aidés du commissaire Malcavie, l’inspecteur Jury et son fidèle Melrose Plant ne négligent aucune piste.
Mais pourquoi Malcavie s’acharne-t-il à penser qu’il existe un lien entre ces assassinats et celui de Rose Mulvanney, commis vingt ans auparavant ? Et pourquoi ce pub désolé, posé en bordure de route, en pleine campagne, est-il devenu son quartier général ?
Dans un pays ou les secrets de famille ont l’opacité du brouillard qui s’abat sur la lande, la légendaire complicité de Jury et Plant suffira-t-elle à faire parler les fantômes du passé ?

J’ai aimé plonger dans cette atmosphère si particulière.

On entre de suite dans le vif du sujet et la découverte de la mort d’une mère de famille par sa propre petite fille.

Puis on revient au présent et la découverte de cadavres d’enfants assassinés tous de la même manière.

On peut se poser la question du pourquoi on débute par une mort non élucidée même si on suppose que notre enquêteur n’a jamais pu se résoudre à clore cette affaire.

Un puis deux enfants retrouvés assassinés assez éloignés les uns des autres sans vraiment aucun lien, on suspecte, on ne trouve aucune piste sérieuse.

Et on lit avec presque de l’horreur la réaction de ces parents qui ne semblent pas tant affectés que cela par la mort de leur enfant. J’en ai eu des frissons dans le dos. Comment peut-on être aussi peu attaché à ses propres enfants ?

Et çà amène beaucoup de questions. Qui peut bien commettre ces crimes si odieux, s’en prendre à des êtres si innocents qui ne demandaient que le droit de vivre, de grandir.

Le livre prend un autre tournant lorsque l’on introduit une jeune demoiselle inquiète de la disparition de son oncle….

On s’attache à ce petit bout de femme déjà marquée par la vie. Et on se prend à avoir peur que le tueur ne vienne s’en prendre à elle aussi sinon pourquoi l’auteur parlerait-il d’elle ? On tourne les pages sans pouvoir le lâcher s’attendant au pire de page en page…..

Un vrai polar et jusqu’au bout on ne sait rien et j’avoue que je ne m’attendais pas du tout à la fin.

Un très bon roman même si le fait que ce soient des enfants les victimes m’aient un peu ébranlée.

Publicités

5 réflexions sur “Le fantôme de la lande

  1. J’aime beaucoup lire … Mais je n’accroche pas avec les enquêtes policiers… Je ne sais pas pourquoi… En tout cas ton article m’as donne presque envie de changer d’avis 😉

    J'aime

  2. En te lisant je faisais involontairement le lien avec les tristes faits divers de ces temps-ci ! ( frissons ) Ce livre doit en effet être captivant mais j’aurais envie de lire de suite la fin 😀 Belle journée Bisous

    J'aime

    • C’est pourquoi j’ai hésité à publier cette lecture. J’y ai pensé à sa lecture aussi mais une fois lancée je voulais connaître la fin, le plus dur a été de ne pas aller lire la fin du livre.
      Bonne journée, bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s