Au coin du feu·Les petits bonheurs·Mes lectures

Dôme 1 & 2

Un ou plutôt deux romans que je voulais lire depuis longtemps.

Je ne les trouvais jamais à la bibliothèque, soit ils ne les ont pas soit ils sont empruntés à chacun de mes passages, au choix barrer la mention inutile.

Et puis un chèque fidélité, un passage au supermarché, direction le rayon livres, une éternité que je ne me suis pas arrêtée par là pour moi. Et puis trouver les deux romans et foncer sans remords d’avoir uniquement pensé à moi, et hop direction la caisse et au final n’en payer qu’un sur les deux.

Youpi, tralala, danse de la joie.

Pour info, j’ai commencé à regarder la série Under the dôme, intéressée par les premiers épisodes puis par la suite j’ai cessé de regarder, grand bien m’en a pris au moins je n’ai pas eu de point de comparaison entre la série et le roman.

 Quatrième de couverture :dome1dome2

Un matin d’automne, la petite ville de Chester Mill, dans le Maine, est inexplicablement et brutalement isolée du reste du monde par un champ de force invisible. Personne ne comprend ce qu’est ce dôme transparent, d’où il vient et quand – ou si – il partira. L’armée semble impuissante à ouvrir un passage tandis que les ressources à l’intérieur de Chester Mill se raréfient.

Jim Rennie, premier adjoint de Chester Mill, voit tout de suite le bénéfice qu’il peut tirer de la situation, lui qui a toujours rêvé de mettre la ville sous sa coupe. Un nouvel ordre social régi par la terreur s’installe et la résistance s’organise autour de Dale Barbara, vétéran d’Irak et chef cuistot fraîchement débarqué en ville…

Allégorie du totalitarisme, réflexion sur la nature humaine et sa résistance aux situations extrêmes, et page-turner irrésistible, Dôme signe le retour du King à son meilleur. Clémentine Goldszal, Elle.

Comment dire sans ambages sans tergiversations, j’ai adoré. Du Stephen King quoi. Quoi moi fan de cet auteur, oh non si peu voyons, ce n’est pas comme si j’avais lu quasiment tous ses romans….

Bref une énorme envie de lire ce livre bien avant son adaptation en série télévisée. Je ne suis pas une adepte des séries ou films issus de livres, je préfère en général la version papier, ne me demandez pas pourquoi mais les scénaristes ont toujours le don de transformer totalement une histoire pour en faire une version plus tous publics et ainsi atteindre plus de spectateurs.

Bref j’en reviens au roman que j’ai mis du temps à lire parce que je ne lis quasiment que le soir et  encore quelques pages avant de dormir dans mon lit et puis avouons le, deux romans en livre de poche avec pas moins de 830 pages (tome 1) et 730 pages (tome 2) c’est long mais on ne s’en lasse pas de cette histoire je vous rassure. Lire le soir car j’ai la faculté de déconnecter totalement un livre entre les mains, n’entendant plus rien de ce qui m’entoure alors il vaut mieux éviter en journée surtout avec des enfants capables de faire une bêtise à la seconde.

Une histoire qui débute avec l’apparition d’un dôme au dessus d’une toute petite ville américaine causant de nombreux dégâts lors de son apparition, des morts, des accidents…. Le pourquoi du comment est à découvrir au long de l’histoire.

Les habitants de Chester Mills se retrouvent isolés du reste du monde, certains d’entre eux incapables de rentrer chez eux, le dôme a fait son apparition un samedi jour où les gens profitent d’aller à la ville la plus proche faire des courses, voir du monde, de la famille….

Les questions fusent d’abord avant de faire place à la peur, la hantise du lendemain et puis les habitants se prennent à espérer que le lendemain verra disparaître ce dôme, que ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir.

Et le lendemain force est de constater que la situation reste inchangée voire la terreur commence à toucher certains habitants quand ils voient l’armée investir les alentours de leur village à bonne distance du Dôme qui semble dangereux au vu des quelques accidents survenus.

On voit l’impact d’un tel isolement sur les personnes qui s’y trouvent dessous et quand l’avenir semble compromis, certains vont prendre la situation au jour le jour mais d’autres ne voient aucune issue à part la mort qui les attend au détour.

Un homme va vouloir profiter de la situation et s’instaurer le maître de la ville alors que la veille il n’était quasiment personne. Un ordre totalitaire pour faire face au chaos, quel bien peut-on en retirer ?

 Mais une question taraude ses habitants et quelques uns en particulier opposés à Jim Rennie et son fils Junior, qui fait froid dans le dos, d’où vient-il ? Un essai militaire selon certains pour d’autres non.

Un premier tome où les questions restent en suspens puis un second où l’on voit les habitants essaye de s’organiser tandis que d’autres deviennent littéralement fous et sont prêts à tout. Le dôme cause de nombreux dégâts dans les esprits mais pas seulement il a des pouvoirs sur certains.

Et puis l’horreur, la terreur s’enchaîne comme sait si bien l’instiller Stephen King dans ses romans. Des derniers chapitres dévorés en journée, pas la patience d’attendre pour voir ce qu’il advient des habitants de Chester Mills. Une fin en apothéose et la découverte de l’origine du phénomène.

Comment dire, j’ai refermé le livre soufflée par le génie de cet auteur et j’ai hésité à emprunter un autre roman, 11/22/63. Un autre genre certainement, un gros pavé par contre alors je me suis tournée ensuite vers des policiers « La nuit du renard » et « Les mères » lorsque je suis retournée à la bibliothèque le mois dernier. Lectures achevées depuis.

Avez-vous déjà lu ce roman ou d’autres de Stephen King ? Des auteurs préférés ?

Publicités

6 réflexions au sujet de « Dôme 1 & 2 »

    1. Bonjour, je sais ce que c’est. J’ai renoncé à lire en leur présence sauf cas exceptionnels où ils sont très occupés à jouer et je profite pour lire quelques pages. Sinon je lis le soir avant de dormir dans mon lit. Bon j’avoue que là, je n’ai plus de bébé donc pas de nuits trop hachurées pour me permettre de dormir plus tard.

      Aimé par 1 personne

  1. Coucou ! Puisque tu as lu le livre et que je n’ai pas compris la fin de la série , c’est à dire l’origine du dôme et pourquoi il est arrivé à Chester Mills, peux tu m’éclairer stp? Viens écrire sur mon blog si tu veux pour pas de spoilers lool bisous!

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s