Bonheur éphémère

Le bonheur est si fragile, si éphémère.

Il faut savoir le savourer quand il est là, savoir s’en rendre compte.

Pour moi le bonheur c’est d’être auprès de vous tout simplement.

Pour vous j’essaie de me souvenir de tous ces menus instants pour plus tard, pour dans les moments de doute.

Je veux que vous vous souveniez plus tard de moi comme d’une maman aimante et non distante qui refusait de vous montrer la moindre affection. Je refuse d’être ainsi.

Alors je veux faire de ce lieu notre fabrique à souvenirs.

Le bonheur simple de vous voir grandir, évoluer, devenir ces futurs adultes, se demander ce que vous deviendrez plus grand. Mais en attendant je vous regarde grandir, changer, prendre de nouvelles initiatives, apprécier de plus en plus d’être tous les 3 tout simplement.

Je vous regarde grandir et vous affirmer de plus en plus dans vos goûts, vos jeux, vos passions si entières à cet âge là.

Je veux garder en mémoire ces doux moment passés auprès de vous.

C’est simplement savoir trouver le bonheur simple de vous accompagner tous les 3 à la bibliothèque, de vous voir farfouiller les garçons dans les bacs d’albums en quête d’histoires toutes plus belles les unes que les autres pendant que je cherche des livres en compagnie de votre grande sœur.

Vous voir vous ouvrir aux autres, dire simplement bonjour aux bibliothécaires, avoir un sourire pour ces dernières, entendre dire merci par toi mon tout petit bonhomme et lancer de tonitruants au revoir qui ont bien fait rire ces dames.

Rentrer à la maison, vous voir vous installer tous les 3 dans le canapé, vous regarder feuilleter vos livres, puis se poser et écouter votre grande sœur vous lire une histoire.

C’est dimanche avoir pris du temps pour vous tout simplement, se dire que la vie est courte alors on laisse des choses à faire et on improvise une après midi jeux en famille.

Apprécier de vous faire découvrir les jeux de société, vous faire comprendre que c’est bien d’avoir des frère et sœur car on peut jouer aux dominos, au loto, le jeu des 7 familles, la bataille….

Vous regarder apprendre et intégrer votre petit frère dans ces jeux là. Et déjà il sait et évolue bien vite grâce à vous deux. Pour lui déjà les puzzles de grand n’ont plus de secret et il râle quand vous cherchez à l’aider.

Et puis maman est là aussi pour vous faire découvrir des jeux qu’elle a apprécié étant plus jeune, une trouvaille en vide grenier ( La bonne paye ) qui a fait notre bonheur et constater que les enfants ne sont pas de mauvais perdants contrairement à nous les grands.

Le bonheur simple de vous coucher le soir dans vos lits tous les 3, recevoir un bisou de mes garçons, parfois le seul de la journée, vous souhaiter une bonne nuit parsemée de jolis rêves. Jeter un coup d’œil dans vos chambres, vous regarder dormir avant d’aller moi aussi rejoindre les bras de Morphée.

Je voulais vous dire que je vous aime même si parfois je râle après vous. Vous êtes ma raison de vivre, mon bonheur au quotidien.

Publicités

11 réflexions sur “Bonheur éphémère

    • Merci Marie. Oui ils sont si important set j’ai besoin de m’en souvenir pour contrer la grisaille, la lassitude de ce boulot qui m pèse.
      J’ai eu envie e leur dire ce que je ressens vraiment et qu’ils ne doutent jamais de mon amour pour eux, qu’ils sachent que je suis là dès que je le peux pour eux.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s