Les petits bonheurs·Ma famille

Mon petit homme

Mon petit homme, mon petit dernier.

Tu changes à une vitesse phénoménale en ce moment et  en te regardant j’ai parfois du mal à te reconnaître.

Le fait de ne pas être toujours à tes côtés y joue peut-être mais ton papa a eu les mots pour me rassurer.

Il a lui aussi m’a t-il avoué du mal à te suivre, te reconnaître car tu as décidé de passer à l’étape suivante et le bébé laisse place à un charmant petit garçon espiègle, caractériel, capricieux par moment pour ne pas dire régulièrement ces jours-ci mais dommage pour toi je ne te cède pas et çà tu as du mal à l’admettre alors tu tentes de me rejeter pour mieux me revenir car maman reste maman.

Tu as toujours ton regard qui me fait fondre de bonheur, celui de t’avoir eu, d’avoir choisi de faire un petit dernier.

Et déjà tu as 2 ans et 7 mois et tu vas faire ta rentrée des classes en septembre. J’ai un peu d’appréhension face à ce grand moment pour toi, un peu de crainte de ne plus retrouver mon petit garçon si câlin, si proche de moi.

Tout ira bien, tu es si différent des deux grands, tu as moins peur des autres et je sais que ton grand frère sera à tes côtés.

Tu as changé déjà lorsque nous avons décidé qu’il était grand temps pour toi de passer au lit de grand, tes nuits étaient hachurées, tu avais du mal à te tourner dans ce petit lit mais malgré tout il te rassurait, c’était ton petit coin à toi et ce lit de grand te faisait un peu peur, il trônait fièrement dans votre chambre mais tu ne voulais pas y dormir, c’était mieux d’y jouer dedans ou t’y installer pour regarder tes livres.

Les débuts ont été laborieux mais tu t’y es fait après quelques jours et ton frère dort plus sereinement et toi aussi, dur, dur de dormir dans la même chambre que toi quand tu secouais ton lit pour retrouver le sommeil perdu et bien sûr tu déplaçais le lit au même rythme. Soit dit en passant je te remercie mes nuits sont plus calmes aussi.

Tu as eu ta visite à l’école, tu as découvert ton nouvel environnement, ta future classe, tes camarades et j’ai été agréablement surprise de ton comportement.

Il s’agissait d’arriver à 15h, heure de la récréation puis ensuite un goûter était organisé dans la classe suivi de jeux tous ensemble. Pour rassurer les parents, la maîtresse préfère les faire rester et ils sont ainsi libres de lui poser des questions, de découvrir les lieux dans lequel leur enfant évoluera. Mon mari et moi connaissions bien la classe ainsi que la maîtresse alors nous avons observé nos garçons évoluer.

Oh tout d’abord, tu as joué la carte de la timidité préférant les bras de maman malgré les tentatives de maîtresse de t’apprivoiser. Nous sommes allés nous installer à l’ombre, tu as moyennement apprécié le fait d’être assis sur les genoux de maman, plus difficile d’observer ce nouveau monde alors tu es parti en exploration de suite adopté par les plus grands et tu t’en es donné à cœur joie à faire ton clown.

Tu es même parti en exploration dans les classes des plus grands et au moment de rentrer dans la classe tu avais disparu, parti avec les plus grands.

Dans la classe tu as recommencé à faire ton timide mais la tentation de partir à la découvert de la pièce a été la plus forte. Tu t’es mis à jouer avec d’autres enfants sans faire attention à ton frère et ensuite tu as rejoint les plus grands dans leurs activités.

En septembre on verra bien mais en attendant il va falloir que tu te décides à quitter tes couches.

Côté blabla, on ne t’arrête plus et tu nous surprends chaque jour avec de nouveau mots. Tous les matins je te vois avec plaisir arriver dans la cuisine, me dire bonjour et te précipiter dans mes bras avant de réclamer ton petit déjeuner, l’appel de l’estomac…

Et puis pour te donner un peu plus d’allure, je t’ai envoyé avec papa chez la coiffeuse qui a fait un travail magnifique, te faire faire une coupe de grand a affiné ton visage et ta ressemblance avec ton frère s’est accentuée.

Tu grandis mais au fond de mon cœur tu resteras mon bébé comme au premier jour.

Jpeg

Publicités

4 réflexions au sujet de « Mon petit homme »

  1. Eh oui Bébé va maintenant jouer dans la cour des grands et il semble aimer cela ! 🙂 Rassure-toi, la découverte du monde ne l’éloignera pas de toi, tu resteras son ancre, les bras réconfortants où ne manqueras pas de se réfugier encore et encore ! Bon mardi Bisous

    J'aime

  2. ils restent toujours nos bébés au fond de notre cœur de maman, je me suis surprise à dire déjà…nous avons suivi avec plaisir son évolution (comme celle de son frère et de sa soeur) au travers tes billets, il va entrer dans la cour des petits qui deviennent grands et cette étape sera une autre étape plein de petits plaisirs et de grandes joies pour vous tous… il aura encore souvent besoin de sa maman, je pense bien à toi, bisous

    J'aime

    1. Merci de ton mot Catherine, tu sais trouver les mots qui apaisent mon cœur de maman. Ce fut un plaisir de narrer leurs progrès ici et j’essaie de reprendre petit à petit pour ne rien oublier.
      D’ailleurs j’ai renommé le blog pour eux, les stars en quelque sorte.
      Je pense bien à toi aussi. Bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s