Les petits bonheurs

Le bonheur c’est…

Le bonheur c’est simple comme un bonjour.

Le bonheur c’est de savourer chaque instant de cette semaine si attendue, si espérée depuis des mois sans savoir quand j’aurai ces jours rien que pour moi et eux.

Le bonheur tout simple d’avoir quelques jours de congés, d’avoir pu poser une semaine bien après les autres faute d’avoir su que j’avais droit à 20 jours jusqu’en Mai 2015 tout çà en recevant mon bulletin de salaire début juin. Je n’ai pas choisi, j’aurais aimé les avoir quand mes enfants seraient en vacances mais non impossible alors j’ai pris celle-là au dernier moment pour souffler, plus de 9 mois ininterrompus de travail ont eu raison de mon moral et ma fatigue s’amplifiait.

Une semaine à prendre mon temps, savourer le simple fait de pouvoir m’occuper de mes enfants, aller les chercher à l’école pour manger, les récupérer la fin d’après midi. Avoir eu l’impression d’être revenue en arrière à l’époque où j’avais la chance d’être auprès d’eux.

Savoir que je peux souffler, me poser une fois les quelques tâches accomplies et que je ne serai pas forcée de me presser, de me préparer un repas pour le lendemain au travail.

Pouvoir prendre chaque repas en leur compagnie, c’est un si grand privilège, les coucher chaque soir, prendre le temps de leur lire une histoire, les laisser veiller un peu plus tard.

Samedi ce fut la kermesse de l’école, un joli spectacle, de belles surprises, papoter un peu avec d’autres gens. Je dois en reparler sinon j’oublierai ces jolis moments.

Dimanche, se dire que l’on va préparer un bon gâteau pour fêter en famille l’anniversaire de mon fils et là catastrophe, pas assez d’œufs, de beurre, réfléchir et tenter une nouvelle recette dénichée sur la toile et aller le déguster chez mamie qui avait des cadeaux à offrir, deux belles tenues d’été.

Lundi, on souffle et on tricote tout son saoul, du coup ça avance, j’ai pu ainsi achever les manches et les mettre sur les aiguilles avec le corps du gilet tout d’une pièce. Et c’est parti pour la suite. J’en ai aussi profité pour tenter de mettre mes idées d’articles au clair, écrire un peu.

Mardi c’est savourer ce moment avec mon petit dernier qui apprécie de faire les courses avec maman. Les enfants qui rentrent avec une surprise qui finira dans leur estomac et un peu dans celui de maman. La cantinière prend sa retraite et a offert à chacun des enfants un ballotin de Smarties.

Mercredi, journée pluvieuse, froide, pas grave on reste à l’intérieur et je me dis que je vais profiter des enfants, jouer avec eux mais eux préfèrent jouer ensemble, alors je profite du petit dernier moins avare de câlins et j’écoute ses discours de plus en plus clairs, ces mots qu’il nous sort.

Jeudi, une envie de me faire plaisir, de shopping, allez c’est parti et je suis ressortie avec 3 débardeurs pour moi, rien de folichon autrement sans oublier deux tenues pour le petit dernier, maman en mode craquage rayon enfant.

L’après midi je vais donner un coup de main à mon homme pour ramasser les haricots verts et comment dire j’en ai gardé des souvenirs, des jambes douloureuses et surtout de beaux coups de soleil dans le dos. Grr, çà brûle.

Le soir récupérer les enfants chargés comme des ânes, ils ramènent leur travail de l’année scolaire et il y en a pas mal. Les enfants qui me disent que le lendemain ils ne vont rien faire et me demandent de rester avec moi, comment leur dire non.

Vendredi, journée détente ensemble, le temps est gris, pluvieux pour changer alors on trouve de quoi s’occuper dedans, des jeux, de la lecture, ma fille prend son rôle de grande sœur très au sérieux et moi j’écoute cette dernière avec admiration, mon bébé grandit trop vite et déjà elle va aller au CE1.

Samedi, après une matinée intensive de ménage en prévision de ma semaine de taf, je m’octroie une après midi tricot à l’extérieur. Installée sur mon relax, sous le pin j’ai l’impression d’être au camping et j’apprécie la chance que j’ai de vivre à la campagne, d’avoir un immense jardin.

On est dimanche, le temps s’annonce gris, pour changer. Mon second dort encore. Comme il m’a dit hier, on est en vacances j’ai le droit de dormir tard. Çà me surprend, lui mon lève tôt mais bon je vous rassure, les deux autres étaient debout à même pas 07H et je n’ai même pas eu le temps de savourer le silence de la maison.

Je sais que mon temps libre aujourd’hui sera consacré au tricot, il est si agréable de voir son travail avancer et qui sait ma fille me rejoindra peut être pour tricoter et achever son second carré. Allez je vous montre l’avancée de mon gilet.

Jpeg

Ma participation pour Maman Louzou

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le bonheur c’est… »

  1. Une bonne description du bonheur ma belle. C’est aussi simple que ça, mais encore faut-il savoir l’apprécier.
    J’aime beaucoup ton pull moi aussi.
    Bises à vous tous.

    J'aime

    1. Merci Marie, il faut vraiment prendre le temps de voir que le bonheur est à notre portée pour ne pas avoir de regrets du temps qui est passé.
      Modèle et couleurs choisis par mon fils, maman s’exécute.
      Bisous à vous deux

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s