Les petits bonheurs

Poussières de vie

Petits bonheursCoucou je suis un peu reviendue par ici, çà me manque d’écrire alors je profite un peu de ce dimanche après midi pour vous donner un peu de nouvelles.

J’ai eu des hauts et des bas durant ce temps mais il faut aller de l’avant et tirer des leçons de ses erreurs et j’en ai commise beaucoup. Pour moi, il n’y aura pas de pardon.

Je vais faire de ce lieu un lieu neutre où je n’aborderai plus certains sujets comme je l’ai eu fait même si çà me soulagerait mais bon c’est ainsi. Je ne savais pas que j’étais lu par des connaissances et il en a résulté des histoires alors je m’abstiendrai dorénavant et pourtant j’avais soigneusement effacé mon blog comme quoi on nous trouve toujours en cherchant bien.

J’ai voulu tout arrêter faute de pouvoir être libre de m’exprimer, d’être lu par ces personnes, savoir que ces dernières savaient tout de ma vie et moi rien de la leur et puis écrire un blog c’est se dévoiler sur la toile sans savoir qui nous lit alors je ferai attention à ce que j’y dévoile.

Des semaines qui se suivaient et se ressemblaient alors je n’avais pas grand chose à raconter à part des petites choses qui faisaient bondir mon petit cœur de maman mais je ne pense pas que cela intéresse forcément.

Une semaine chargée mais qui m’a fait du bien car j’ai entrevu  mon futur proche enfin je l’espère de tout mon cœur. Le travail me pèse de plus en plus et j’y vais à reculons d’autant que les horaires sont merdiques, on me fait travailler 3 semaines d’affilée d’après midi le samedi alors que nous avons chacune ce privilège d’alterner une semaine sur deux. Alors j’ai osé lui dire et elle devrait rattraper son erreur dans les semaines à venir.

Les enfants seront en vacances et je n’en profiterai pas du tout, des horaires encore plus contraignants pour pallier les absences de congé des collègues. Les journées seront longues car  l’ouverture du dimanche réduit la clientèle de la semaine.

Mercredi, après mon rendez-vous médical, j’ai pris ma troupe et direction la ferme pour aller donner un coup de main à mon homme en préparant ses commandes, çà fait un bien fou de travailler en plein air malgré la fraîcheur matinale et sentir l’odeur de la terre, être en contact avec les éléments. Ça me remet en mémoire lorsque mon homme avait débuté et que nous avions mis en terre tous ces plants qui avaient donné par la suite de beaux légumes.

Après l’effort le réconfort, profiter pour s’amuser avec les chiens et les enfants avant de rentrer. L’après midi ce sera livraison et j’ai apprécié de balader même si ce fut pour le travail.

Jeudi, les deux grands à l’école je remet çà, préparations et livraison en compagnie de mon homme car cette fois-ci je ne connaissais pas le lieu et j’ai rencontré ainsi la personne à qui j’aurai affaire dans les semaines et les mois à venir.  L’après midi retourner au travail, s’enfermer fut difficile et je regardais le soleil à l’extérieur enfermée jusqu’au soir, le cœur serré. Se dire que la semaine prochaine je retournerai l’aider pour faire passer la pilule amère.

Vendredi travailler du matin et s’octroyer une après midi détente d’autant que j’ai la crève, un gros rhume, allergie au pollen, grr. J’en ai profité pour avancer dans mon tricot, mon fameux sac à main toujours pas achevé mais avec ce modèle j’apprends de nouvelles choses encore. Des recherches sur la toile et dans mes livres et je me lance.

Avoir laissé les enfants profiter de l’extérieur, les garçons occupés à jouer entre eux et moi et ma fille assises l’une près de l’autre, l’une lisant et l’autre tricotant. Moment de détente unique.

Aujourd’hui dimanche j’ai préparé la valise des enfants, ma fille et mon garçon partent quelques jours en vacances et déjà j’ai le cœur serré de cette séparation. Ils sont petits encore, mais je ne veux pas les empêcher de vivre, de découvrir de nouvelles choses de se forger leur caractère.

Je trouverai à m’occuper l’esprit pour ne pas ressentir trop leur absence en pensant au travail que j’aurai à faire, à l’avancée de mon tricot et à mon prochain projet et patienter pour accueillir le petit dernier de la famille.

Et je profiterai à fond de mon petit dernier, de ses câlins rien que pour moi, de ses bisous qu’il fait enfin péter comme on aime à lui demander et il n’en est pas avare même si parfois ils sont un peu baveux mais quel bonheur. Et se dire que 3 enfants et 3 expériences différentes c’est le bonheur ultime, celui qui nous fait voir un arc en ciel.

Et vous votre semaine ?

D’autres petits bonheurs chez Maman Louzou.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Poussières de vie »

  1. semaine tranquille et heureuse mon ado ma annoncer qu’il passait en 3e ici nous seront en vacances que dans 2 semaines je te fais de gros bisous et bonnes vacances a tes enfants

    J'aime

    1. Oui peut être un peu triste, une façon de dire et d’expliquer un peu mon absence à mes lecteurs. Dès que je peux je profite de mon jardin aussi mais les après midi libres sont rares.
      Je te souhaite la même semaine idyllique.
      Bonne semaine à vous tous.

      J'aime

  2. C’est difficile de ne pas se sentir libre, comme je te comprends ma belle.
    Bonne semaine avec ton petit. Je suis certaine qu’un jour tu auras la vie dont tu as toujours rêvé et tu ne seras plus obligée de passer tes journées enfermées. La roue tourne toujours.
    Grosses bises et prends bien soin de toi.

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s