Les petits bonheurs·Ma famille

Les regarder grandir

Et les regarder grandir, les voir s’épanouir chaque jour, changer petit à petit sous nos yeux émerveillés, ceux de parents heureux de les avoir.

Oh la vie n’est pas toujours simple, parfois le ras le bol s’installe de ce trop plein d’énergie de leur part sauf que nous nous aspirons parfois au silence et parce que nos soucis ne s’envolent pas simplement d’un coup de baguette magique. Mais nous ne pouvons leur dire ce qui nous tracasse car les ennuis des adultes ne doivent pas les priver de l’insouciance de l’enfance alors il nous arrive de râler après eux mais vite dissipé par leurs mimiques, leur joie de vivre communicative.

Mais que serais notre maison sans le rire des enfants, leurs cris parfois, leurs chamailleries aussi. Leurs histoires lorsque les deux grands s’inventent des vies, des personnages aussi ou qu’ils nous disent quand on sera parents.

La fratrie a besoin d’espace, de liberté et par moment malgré notre grande maison, ils auraient besoin de plus d’espace, de solitude mais voilà il en est ainsi comme partout ailleurs. C’est la vie de famille nombreuse mais la vie n’aurait pas la même saveur sans les 3 car ils sont différents de par leur caractère, leur façon d’être, des amours. 3 enfants et autant d’amour à leur dispenser comme j’aime à leur dire car le cœur d’une maman est extensible et a beaucoup d’amour à donner et à recevoir.

Et je les regarde grandir heureuse, et je l’espère eux aussi car mon enfance n’a pas été la même qu’eux mais cela est une autre histoire. J’enterre le passé et je me consacre au présent et au futur entourée de ma petite famille et de ceux qui savent m’apprécier telle que je suis avec un caractère de cochon et une propension à dire des mots qui parfois peuvent blesser faute de savoir m’exprimer correctement.

J’essaie de leur apporter tout mon amour, leur montrer chaque jour malgré l’absence quotidienne sauf le mercredi et le dimanche comme mes enfants le disent. Maman travaille c’est un fait , c’est ainsi que la vie fonctionne. J’ai eu tout de même la chance d’en avoir profité pendant presque 3 années.

Et je vois ma fille changer et laisser place à une jolie demoiselle un peu coquette qui s’intéresse un peu plus à la vie, au monde extérieur moins dans le jeu exclusivement et je la vois se concentrer de plus en plus sur la lecture, ce nouvel enjeu dans sa vie de petite fille, c’est le CP et elle déchiffre les emballages et mon cœur de maman s’emballe de bonheur lorsqu’elle a su lire un nouveau mot ou la voyant prendre un livre dans sa bibliothèque qui s’étoffe au fur et à mesure.

Et voir mon second lui aussi grandir en taille et en maturité. Il s’extériorise, délaisse un peu plus sa sœur pour aller vers les autres enfants. Leur apprendre à ne pas rester seuls et aller vers les autres c’est le rôle d’une maman qui s’inquiète de les voir dans leur bulle. Le voir toujours émerveillé par les livres, leurs histoires qui permettent de s’évader dans un autre monde, de pouvoir inventer ensuite des histoires. Me plaire dans mon rôle de lectrice, essayer d’y apporter ma touche, l’intonation qui fera s’évader mon enfant.

Avoir un nouveau rituel qui permettra à mes petits de s’endormir comblés, heureux de l’attention que leur maman leur apporte, une lecture avant de dormir tous installés dans le lit de mon second et ensuite tous rejoignent leur lit et maman les borde et leur souhaite une bonne nuit pleine de jolis rêves. Ils savent que ce ne sera pas tous le soirs possibles mais ils sont devenus compréhensifs et connaissent mieux que leur papa l’emploi du temps de maman.

Mon dernier est en pleine crise de rébellion, moi qui n’ait pas connu çà avec les deux premiers. Il faut dire qu’il est moins proche d’eux, peut être la différence d’âge entre eux alors que les premiers ont à peine 18 mois d’écart et eux ont du mal à le faire entrer dans leur bulle, leurs jeux même si parfois ils arrivent à l’accepter et le petit est heureux. Alors petit bonhomme se rebelle, refuse l’autorité parentale, dit non, refuse d’obéir. Punir ne sert à rien ou quasiment car monsieur a un fichu caractère, est jaloux de la moindre attention que maman porte à sa sœur et à son frère mais maman ne cède pas à ses instances.

Monsieur est inscrit à l’école pour la rentrée des classes en septembre et j’espère que cela lui fera du bien car être toujours avec papa et maman sans voir d’autres enfants n’est au final pas une bonne chose. Mais comment faire quand dans un petit village, il n’y pas de lieu de rencontres, de parc où rencontrer d’autres mamans avec des enfants.

Et maman regarde ses enfants grandir trop vite à ses yeux et puis se dit que l’avenir ne pourra qu’être meilleur, que le passage des bébés laisse place à autre chose, d’autres activités telle que les jeux de société en famille en hiver, les longues balades sans penser à rien d’autre que de profiter du spectacle de la nature.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Les regarder grandir »

  1. J’adore ton article 🙂 Les regarder grandir, les accompagner tout en leur laissant le loisir d’épanouir leur propre personnalité , c’est extra ! J’ai connu moi aussi la phase « NON  » de mon fils, un moyen de se prouver qu’il existe…mais tu fais bien de ne pas céder ! Être maman demande tant de diplomatie 😀 Bel après midi Bisous

    J'aime

    1. Merci de ton gentil mot. C’est vrai qu’il faut les laisser être eux mêmes et ne pas en faire ce que l’on souhaiterait comme on a eu fait pour moi. Et j eveux leur donner tout mon amour, mon attention. Bon week-end bisous

      J'aime

  2. et oui les enfants grandisses trop vite mais je sais que tu es une bonne maman et que tes enfants d’adore c’est vrai qu’il nous en veuille quelques fois mais c’est normal a leurs âge il ne comprenne pas tous avec le mien sa va mais il a 13 ans donc c’est normal je vous fais de gros bisous et vous souhaite un joyeux printemps

    J'aime

    1. Merci de tes gentils mots, çà me fait plaisir de te retrouver ici.A leur âge ils ont encore du mal mais en grandissant çà ira mieux et j’espère pouvoir être plus présente pour eux. Bon week-end bisous

      J'aime

  3. Très bel article. Ils grandissent vite mais quand on se pose et qu’on prend le temps de regarder leurs progrès, c’est un vrai régal. On pourrait y passer des heures.
    Le « NON » c’est encore notre meilleur allié ou ennemi, quand on le dit à longueur de journée!!Les enfants doivent apprendre les limites, ce sont elles aussi qui les aident à devenir grands.
    Grosses bises à vous tous.

    J'aime

    1. Merci Marie de ton mot, çà me fait plaisir de te lire ici. Et oui des heures à les regarder et on ne s’en lasse pas tellement ils changent.
      Et oui il faut savoir poser des limites parfois pour leur bien et pour le nôtre.
      Bon week-end gros bisous à vous deux.

      J'aime

  4. Des poussières de vie dans lesquelles je me retrouve, comme toutes les mamans sans doute.
    La lecture ensemble était aussi un moment (des moments !) important(s) pour nous, et l’est encore parfois avec mes « petits »…
    Le petit troisième qui cherche sa place dans la bande des « grands ». A 5 mois, j’ai été obligée de le mettre dans le trotteur pour qu’il puisse suivre ses frères : impossible de l’assoir, il voulait absolument être debout, droit comme un i !
    La certitude d’un avenir forcément meilleur avec de nouvelles possibilités une fois qu’ils seront plus grands. Ça, je confirme ! Depuis plusieurs années, je savoure intensément les moments qu’on arrive à partager, maintenant qu’ils sont tous grands. C’est tellement plus facile !

    J'aime

    1. Des poussières de vie à parsemer sur la toile en souvenir de ces moments pour ne pas oublier leur enfance.
      Je suis contente d’échanger avec d’autres aussi sur leurs propres expériences et j’espère un avenir encore meilleur avec eux et je savoure tous ces petits moments comme toi tu le fais.
      Merci de ton passage et de ton mot Marie.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s