Mes si petits bonheurs

Petits bonheursNe retenir que le meilleur de cette semaine. Oublier toutes ces déconvenues, ce mal être et se concentrer sur l’essentiel, le bonheur que la vie peut offrir.

Lundi on a eu droit au soleil même si je travaillais toute la journée, j’ai réussi à en profiter un petit peu et ce que çà fait du bien. Faire le plein avant de nouveau avoir droit au mauvais temps et au froid.

Lundi les enfants en vacances et mamie qui s’est proposée encore de les prendre pour la journée, çà arrange mon homme qui va en profiter pour travailler sans avoir à regarder l’heure ni surveiller les enfants qui réclament une attention de chaque seconde ce qui fait qu’il ne peut pas avancer dans ses préparatifs.

Du coup, rentrer à 13h30, le temps de ma coupure, s’improviser un repas rapide à deux avec des restes et ce que l’on peut trouver de vite fait, on s’installe dehors sur la terrasse et on savoure notre repas en tête à tête au soleil. Rester dehors à ne rien faire, à simplement profiter du soleil avant de prendre un café et penser à repartir travailler jusqu’au soir.

Mardi le mauvais temps est de retour, hors de question de penser à mettre le nez dehors alors on vaque aux tâches ménagères en rentrant du taf, le lendemain on a prévu d’aller faire les courses avec les enfants enfin  on disons moi car monsieur profite que je sois là pour faire enfin son travail. Entre deux tâches il faut penser à répondre aux questions, aux sollicitations sans cesse grandissantes des enfants, un peu trop de bruit des grands et on réveille avant l’heure le petit du coup un bonhomme grincheux par manque de sommeil.

Leur préparer le repas qu’ils souhaitent et le faire cuire assez tôt car ces derniers sont fatigués de leur journée à jouer, c’est épuisant la vie des enfants, on ne se rend pas compte nous les adultes.

Mercredi, on va faire les courses les 4 ensembles. Mon fils veut un jouet, je lui dit non car vu la solidité de ces jouets de pacotille. En lieu et place je leur offre un livre à chacun pour agrandir un peu leur bibliothèque, ce sera un Martine pour ma fille selon son choix, un Oui Oui pour mon second et Adrien le lapin pour mon dernier. Chacun a choisi et ils savent déjà ce qu’ils veulent.

Le reste de la semaine en demi teinte, oscillant entre désarroi face à de l’incompréhension, des doutes, de la rancœur. Un mal être au travail, des clients chiants, ce travail du dimanche est vraiment une merde excusez l’expression mais je sens tout çà très mal pour nous.

Alors pour oublier tout çà, se jeter à corps perdu le soir même en rentrant tard sur mes aiguilles à tricoter. Avancer mon projet, d’autres en tête et déjà un ou deux modèles se profilent à l’horizon, çà a du bon d’avoir un peu de temps le matin en repos pour chercher, fureter à la découverte d’un modèle. Je sais que je ferai des petits heureux. Et mon fils qui me posait la question :

Pourquoi tu tricotes maman ? Pour vous, pour vous faire de belles choses.

Et lire encore et toujours lorsque mes doigts fatiguent ou que ma chieuse de chatte me met en rogne en commençant à mâchouiller mon câble allongée sur mes jambes et moi qui ne faisait pas attention répondant à une question de mon homme. Ouf, pas trop de dégât. Et un  livre encore terminé hier au soir.

Écouter de la musique, danser un peu avec les enfants, faire des câlins, échanger des bisous, des secrets avec ma fille…..

Sinon sur la demande d’une copinaute, je ne sais pas si vous l’aurez remarqué j’ai remis en place mon ancien rendez-vous Instants de douceur que je publie le samedi en lieu et place du vendredi précédemment alors si vous aussi vous avez envie de participer….

Et vous votre semaine ?

Ma participation pour Maman Louzou

Publicités

8 réflexions sur “Mes si petits bonheurs

  1. Tu as raison de ne pas te laisser envahir par les tracas. Le meilleur moyen de garder la tête hors de l’eau est de savourer le moindre petit bonheur. Cette semaine j’ai pesté contre les bêtises de l’administration, ma mutuelle qui me réclame pour la 3ème fois la prescription médicale envoyée 2 fois déjà et enfin contre mon voyagiste débordé qui ne m’a pas encore fourni mon dossier hors l’enregistrement prioritaire sur Internet dénonce une erreur de n° d’inscription ! grrr Alors j’ai savouré à fond le match de rugby que je viens de suivre au stade de Narbonne et où je me suis bien défoulée ! Bonne soirée Bisous

    J'aime

  2. Les petits bonheurs que l’on savourent ah quotidien même infimes comme un rayon se soleil dans une journée grise sont les moments qui nous permettent de tenir quand ça va mal et que l’on sent sombrer ou envahir par les soucis, de concentrer sur eux et se dire que la vue est belle! Alors moi j’ai eu plein de petits bonheurs à Venise cette semaine de ceux qui nous font du bien au moral Bisous Nath et tiens bon

    J'aime

  3. Plus on regarde en face ces instants précieux, plus ils deviennent magnifiques et effacent les tracas qui nous font souffrir. Tu as bien raison de noter ces moments avec tes petits et en famille. Plein de courage pour cette semaine qui débute. La semaine a été bonne pour nous, malgré un rythme de travail intense qui me retient loin de la maison et ne me permet pas de passer autant de temps que je le voudrais avec mon petit homme.
    Grosses bises et douces pensées ma belle.

    J'aime

    1. Il faut savoir savourer ces infimes moments pour arriver à avancer malgré des moments de doute, de fatigue. Je me doute que cela ne doit pas être toujours évident pour toi non plus. Bisous ma belle et profite quand tu le peux de ton petit homme.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s