Instants de douceur : Si

Et si on partageait un instant de douceur dans ce monde de brutes.

Une envie de partager avec vous de ces chansons qui font vibrer mon cœur, qui me font monter le son de la radio….

Une chanteuse que j’aime entendre avec cette voix si particulière, je ne connaissais pas son visage avant d’entendre sa première chanson et puis à l’occasion d’une quelconque émission de variété j’ai pu mettre un visage sur cette voix, ces paroles.

Si, une chanson, des paroles écrites par un chanteur, auteur, compositeur que j’adore depuis de très nombreuses années, connu, reconnu depuis des décennies, j’ai nommé Jean Jacques Goldman.

Ce dernier a écrit cette chanson lorsque Zaz lui a fait part de son engagement auprès de l’association Colibris, un mouvement pour construire une société plus écologique et citoyenne.

Un très beau texte en lui même, tout un poème.

Si

Si j’étais l’amie du bon Dieu
Si je connaissais les prières.
Si j’avais le sang bleu.
Le don d’effacer et tout refaire.
Si j’étais reine ou magicienne
princesse, fée, grand capitaine,
d’un noble régiment.
Si j’avais les pas d’un géant.

Je mettrais du ciel en misère,
Toutes les larmes en rivière,
Et fleurirais des sables
où filent même l’espoir
Je sèmerais des utopies,
plier serait interdit,
On ne détournerait plus les regards.

Si j’avais des milles et des cents,
Le talent, la force ou les charmes,
Des maîtres, des puissants.
Si j’avais les clés de leurs âmes.
Si je savais prendre les armes.
Au feu d’une armée de titans.
J’allumerais des flammes,
Dans les rêves éteints des enfants.
Je mettrais des couleurs aux peines.
J’inventerais des Éden.
Aux pas de chances, aux pas d’étoiles, aux moins que rien.

Mais je n’ai qu’un cœur en guenille,
Et deux mains tendues de brindilles.
Une voix que le vent chasse au matin.
Mais si nos mains nues se rassemblent,
Nos millions de cœurs ensembles.
Si nos voix s’unissaient,
Quels hivers y résisteraient ?

Un monde fort, une terre âme sœur,
Nous bâtirons dans ces cendres
Peu à peu, miette à miette,
goutte à goutte et cœur à cœur

Peu à peu, miette à miette,
goutte à goutte et cœur à cœur.

Zaz

Je vous laisse découvrir ces paroles, cette ballade musicale par ici.

Et si ces paroles pouvaient éveiller en nous des sentiments plus nobles, nous ouvrir les yeux sur un monde tel que nous le connaissons en péril.

A nous de faire des efforts pour un monde plus serein, plus harmonieux.

Et vous vos instants de douceur ?

Publicités

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s