Bonheurs de fin d’année

Petits et grands bonheurs en vrac qui ont  marqués ces fêtes de fin d’année.

Tout d’abord je voulais souhaiter à mes chers lecteurs et lectrices tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année 2014 qui a débuté. Qu’elle vous apporte joie, bonheur, amour…. Tout ce que vous pouvez souhaiter mais surtout la santé.

Des menus bonheurs que j’ai dù savourer au compte goutte pour cause d’absences longues. Et oui deux semaines de travail intensifs. Semaine de Noël choisie par notre employeur pour donner une partie de nos heures de solidarité pour les personnes âgées, l’autre partie à l’occasion des inventaires, un jour de repos qui saute puisque férié et hop comment faire 33h effectifs. Une seconde semaine à peu près pareille avec en prime deux inventaires planifiés pour le jeudi soir et le samedi soir ou comment faire 6h de plus.

Savourer donc ce dimanche et se dire que les semaines de ouf sont terminées et que l’on va enfin reprendre un rythme normal et retrouver ses heures sauf que voilà fini les heures fixes. Mes semaines seront aléatoires dorénavant comme j’ai pu le constater sur les deux prochaines. Bref, on va rester zen et positiver et profiter d’eux quand je le pourrai c’est à dire encore le mercredi et le dimanche.

Petits bonheurs de fête ou comment s’éclater à cuisiner avec ses deux grands et nous concocter un menu de fête pour ce réveillon du 24/12 et deux petits assistants cuisiniers du tonnerre. Bon l’après midi y est passé mais ce fut un moment si agréable.

Dresser une jolie table de fête et prier pour que le petit n’ait pas la bonne idée de tirer sur la nappe avant qu’il ne soit installé sur sa chaise. En profiter pour ressortir les décos de table faites par les enfants l’an dernier. Ne pas se tromper d’endroit pour les placer, mon fils a veillé au grain. Oups

Déguster un bon repas tous les 5, deux menus mais bon les enfants peuvent ne pas tout aimer, l’essentiel a été de leur faire plaisir avant tout. Leur offrir un joli dessert, leur préféré qu’ils ont eu plaisir à préparer.

Les voir fatigués mais qui essaient de résister pour finalement finir par demander à aller se coucher, l’effervescence de l’attente du Père Noël a eu raison d’eux et accessoirement les levers aux aurores des jours précédents.

Attendre que les enfants soient endormis et dresser leurs cadeaux au pied du sapin pour le lendemain matin, prier que ces derniers n’aient pas l’idée saugrenue de se réveiller en pleine nuit.

Les voir le lendemain matin se lever aux aurores pour découvrir les cadeaux apportés par le père Noël. Mon second qui se lève avant ses frère et sœur, qui passe à côté des cadeaux sans oser en toucher ni demander à les ouvrir, céder à la tentation de le voir découvrir seul ses cadeaux. Voir comme par enchantement notre fille au moment où il déballait le premier, la voir aller farfouiller pour y trouver les siens. Quelle bonne idée il a mis les prénoms.

Découvrir moi aussi mon cadeau au pied du sapin, une belle surprise de ma sœur, j’avais résisté à la tentation de l’ouvrir lorsque je l’avais reçu pour avoir la joie enfantine d’en déballer un le jour de Noël. Faire la surprise à mon homme d’avoir achevé son bonnet.

Aller chez ma belle mère pour Noël et voir que là aussi ils n’ont pas été oubliés.

Savoir que les cartes envoyées à l’occasion de Noël par les enfants ont été appréciés des parrains et marraine, seul bémol aucune réponse de la part de mon amie et son compagnon, le pardon n’existe plus. Déçue pour eux et moi un peu il faut l’avouer.

Voir ma fille et mon fils partir passer deux jours chez mamie à leur demande, maman ne peut être présente pour son anniversaire alors ma fille décide d’aller le passer en compagnie de mamie mais découvrir le lendemain qu’ils n’ont pas chômés et cuisiné un joli gâteau d’anniversaire à déguster en compagnie de maman et enfin souffler sa bougie et recevoir les cadeaux avec un jour de retard. Contraintes du travail.

Avoir reçu deux colis, une commande (des petites choses pour le tricot) et un d’une amie, merci Marie, j’ai pris plaisir à le déguster en famille.

Se dire que l’on a bien fait de fêter Noël car le réveillon de l’an ce n’est pas pareil, il sera bossé de l’après midi mais çà ne nous empêche pas d’aller faire des courses en famille et de prévoir un petit menu simple avec peu de préparatifs. Rentrer à temps pour dresser la table et prendre un apéritif en leur compagnie, jus d’orange pour les enfants. Épuisés ils nous laissent continuer le repas seuls alors on prend notre temps, on savoure ce repas en tête à tête, cette soirée en amoureux.

Le lendemain matin, un peu mal à la tête et pourtant on n’a pas goûté aux bulles de joie prévues. La fatigue a eu raison de moi et deux verres d’apéritif accessoirement. Ce sera un repas dans la simplicité entre nous.

Dévoiler à mes enfants mon envie de leur tricoter une petite chose, leur faire choisir le modèle et m’y atteler mais bon j’avoue que çà n’avance pas trop avec mes 2 soirées prises par le taf.

La fin de semaine a été difficile mais là j’ai savouré mon dimanche en famille, fait la grasse matinée, lu des livres à mes enfants, joué à des jeux de société enfin un, leur favori du moment. Merci qui ?

L’envie de bloguer qui revient, alors des idées plein la tête mais à voir comment arriver à gérer mon temps pour mettre par écrit. Alors je ne promets rien, pas de résolutions bloguesques ou tricotesques non plus.

Publicités

10 réflexions sur “Bonheurs de fin d’année

  1. Malgré les contraintes tu as su ménager des moments uniques aux tiens et c’est ce qu’il faut retenir ! A toi et ta petite famille je souhaite une excellente année 2014 en super forme et la réalisation de vos projets les plus chers Bisous

    J'aime

    • Merci, j’essaie de m’adapter pour profiter d’eux au maximum et essayer de ne pas leur montrer ma déception de ne pas être plus là pour eux. Excellente année à toi aussi et aux tiens, des voyages, la santé et tout et tout. Bisous

      J'aime

  2. Je te souhaite ainsi qua ceux qui te sont chers une année pleine de douceur, de joie que procurent tous ces instants passés avec les tiens et tous ces moments que tu arrives à grappiller malgré le boulot et les horaires contraignants! À toi et ton mari une belle année pleine de projets et de réalisations de ce qui vous tient tant à cœur! Je t’embrasse bien affectueusement

    J'aime

    • Merci Catherine, meilleurs vœux encore à toi et ton mari.
      On essaye de positiver, d’avancer dans nos projets pour l’avenir, se dire que je travaille pour nous. Bisous et à très vite.

      J'aime

  3. Je te souhaite a toi et aux tiens une tres belle annee 2014. C’est bien que tu aies pu profiter de ta famille malgre les lourdes journees de travail.
    Je vous embrasse bien fort.
    PS – heureuse de lire que la degustation a ete bonne.

    J'aime

    • Bonne année à toi et ta petite famille, à tes parents aussi. Je te souhaite de beaux moments avec ton fils, du bonheur, de la joie, la santé et surtout du travail. Plein de bisous à vous deux Marie.
      Très contente de ta surprise, encore merci ma belle.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s