Etre mère·Les petits bonheurs

Etre mère et savoir s’adapter

Être mère c’est savoir se remettre en question.

Être mère c’est faire fi de ses convictions, de ses à priori pour s’adapter un peu à ses enfants.

Reprendre le travail a été une terrible épreuve à mes yeux et à ceux de mes enfants.

J’ai eu droit à beaucoup de tête, d’incompréhension de leur part. Je n’ai pas su me mettre à leur place et je n’ai vu que de mon côté leur absence, le manque d’eux.

J’ai dû admettre mes torts et me mettre un peu à leur place, que peuvent-ils bien penser de l’absence de leur mère, ont-ils compris pourquoi ? Eux qui se sont habitués à me voir toujours là à la maison, toujours disponible pour eux, ayant du temps pour leur faire de jolies choses au tricot.

Et moi je n’ai pas vu arriver tout çà et ce week-end, enfin des mots sont sortis, des mots de reproche de ma fille qui les a dévoilés à son père. Par peur de me parler ? Ou parce que je n’étais pas là lorsqu’elle a voulu les dire.

Je sais bien que je ne suis pas responsable de mes horaires ni du choix de reprendre le travail même si être à la maison commençait à me peser. Cogiter sur tout çà m’a permis de comprendre que cet état de fait ne venait pas de l’absence de vie sociale mais plutôt des soucis financiers qui pouvaient en découler et des mois difficiles qui se profileraient à l’horizon si je ne repartais pas.

Moi j’ai mis du temps à mettre des mots sur tout çà mais comment expliquer à une petite fille de pas tout à fait 6 ans tout çà. Elle ne comprendrait pas. Et pourtant je devais lui dire quelque chose car quand son papa m’a rapporté ses propos j’ai été sidérée mais pas trop surprise j’avais des doutes. Mais j’avoue j’ai culpabilisé d’être au travail au lieu d’être auprès d’eux.

« J’en ai marre que maman ne soit jamais à la maison »

Il est vrai que depuis plus de deux mois que j’ai repris le travail je suis rarement là le midi pour manger avec eux (lundi, mardi, vendredi ou samedi) et le soir encore moins et çà ma fille a du mal. Même si elle ne le montre pas elle a besoin de sa maman. Et quand j’étais là j’essayais de garder le mercredi et le dimanche libre mais au final pas vraiment là car préoccupée par cette nouvelle vie et ces jours là elle est occupée aux jeux avec ses frères, heureuse de les retrouver, aux dessins animés alors que les jours où j’ai l’après midi de libre elle a besoin de parler, de s’exprimer à son retour de l’école mais maman trouvait toujours à faire du ménage.

Être mère c’est donc s’adapter, c’est ce que je me suis dit ce lundi. Me réorganiser pour avoir du temps libre et si possible me poser un peu  avant d’aller les chercher ces après midi où je suis là ou même ces matinées. Les garder pour souffler et être moins fatiguée pour leur retour afin de pouvoir mieux profiter d’eux, me détendre en leur compagnie au lieu de m’énerver car trop épuisée.

Alors j’ai voulu repenser mon organisation dans la maison. Dorénavant comme j’ai toujours l’habitude de me lever aux aurores, je profiterai de mon début de matinée pour faire mes taches ménagères le mercredi matin et le dimanche. Les enfants se lèvent tôt mais je sais que ces moments là ils seront occupés par leurs dessins animés, les seuls jours où ils ont le droit et le loisir de regarder un peu la télévision. Ensuite à nous le reste de la journée pour s’amuser ensemble, lire des livres et puis si ils ont envie de jouer seuls je m’occuperai ici ou au tricot.

Mais je sais que je pourrai les regarder grandir plus sereinement, que je ne stresserai pas de ne plus avoir de temps de repos, de temps de loisir pour moi. Je sais que je voulais en faire trop alors que je travaille dorénavant en extérieur en plus de la maison et des enfants.

Et déjà en 3 jours de ma nouvelle organisation et après quelques mots échangés avec ma puce, je me sens plus sereine, j’ai pu profiter plus d’eux et puis le temps me dira ce qu’il en est car là je ne peux pas trop juger du bien fondé de ce nouvel état de fait puisque leur grand père était à la maison pour quelques jours et maman a été supplantée momentanément.

Je sais que moi, je me sens plus détendue, plus attentive à eux et je savoure leurs câlins, leurs bisous qui sont de retour.

M participation pour Babidji.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Etre mère et savoir s’adapter »

  1. pas facile le travail et les enfants ont penses bien faire et quelque par ils sont en colère .moi j’ai qu’un garçon mais je sais que quelquefois il est triste quand je travail surtout le week end mais c’est la vie et nos bout de chou ont les adorent

    J'aime

    1. C’est dur oui surtout quand nos enfants ne comprennent pas et pensent qu’on les abandonne, sue l’on ne veut plus être auprès d’eux. mais j’aurais aimé avoir le choix et rester avec eux, les voir grandir, aider la grande dans ce cap du cp.

      J'aime

  2. S’adapter, je trouve que c’est un mot bien choisi.
    Etre mere c’est aussi apprendre comment gerer son temps, pour que le temps passe en famille, soit un temps de paix et que rien ne vienne le gacher.
    Je suis contente que tu ai trouve cette nouvelle organisation et que cela te permette d’etre plus en harmonie avec les tiens et de profiter d’eux pleinement.
    Gros bisous. Et ne te flagelles pas trop, il est clair que tu fais passer les interets de ta famille avant toute chose et ne t’inquietes pas, ce qu’il restera de leurs jeunes annees, c’est tout l’amour que tu leur donne et que tu as pour eux.

    J'aime

    1. J’essaie de m’adapter mais c’est dur de ne pas se flageller comme tu dis quand tu vois les reproches dans les yeux de ta fille et qu’elle passe son temps à te faire la tête ces jours où nous pourrions être bien. J’essaie de faire au mieux malgré tout et j’espère que le temps arrangera tout.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s