Saratoga woods

saratoga_woods_elizabeth_georgeComment dire j’ai été interpellée par le nom de l’auteur avant de regarder le titre.

Un livre d’un auteur mondialement connu alors je ne pouvais qu’adhérer, il est de certains auteurs ainsi je prends sans me poser trop de questions car je le sais, je le sens je ne serai pas déçu car leur écriture est toujours un plaisir.

Et j’avoue ne pas avoir lâché le roman sauf lorsque la fatigue se faisait ressentir et que mes yeux se fermaient alors malgré moi je devais fermer le livre jusqu’à ma prochaine pause lecture..

Je vous dévoile la quatrième de couverture.

Résumé du livre :

Pour survivre, elle doit fuir…
 
La jeune Hannah Armstrong possède un étrange pouvoir. Elle entend les pensées des autres, leurs « murmures », comme elle les qualifie. Un jour, elle comprend que son beau-père vient de commettre un meurtre. Pour la protéger, sa mère décide de l’envoyer sous une nouvelle identité sur l’île de Whidbey, au large de Seattle. Malheureusement, une fois sur place, rien ne se passe comme prévu pour celle qui se fait désormais appeler Becca King. La personne censée l’accueillir ne l’attend pas au débarcadère. Et ne s’y présentera jamais. Livrée à elle-même, Becca doit dorénavant se débrouiller seule, dans un endroit qu’elle ne connaît pas et dont les habitants, comme elle ne tarde pas à le découvrir, semblent tous receler une part d’ombre…
Avec toute la maîtrise du suspense et la finesse psychologique qu’on lui connaît, Elizabeth George nous offre aujourd’hui le premier livre d’une série mettant en scène sa nouvelle héroïne, Becca King.
Comment dire j’ai été bluffé par l’auteur. Un savant mélange de douceur, d’innocence tout en gardant intact le suspense jusqu’au bout comme elle sait si bien le mener.On oublie ses personnages fétiches que sont Linley, Havers et N’gata pour plonger dans un autre genre tout aussi intéressant. On est moins dans l’enquête policière mais c’est un style qui lui va tout aussi bien car elle manie toujours avec dextérité les mots et nous tient en haleine car mine de rien il s’en passe des chose sur cette petite ile.On s’attache à son personnage, cette jeune fille qui a un don si particulier, un don certes mais plutôt une malédiction pour elle. S’imaginer entendre les pensées de tout un chacun sans pouvoir arrêter tous ces murmures cela ne doit pas être une vie. A cause de cela la voilà obligée de fuir avec sa mère qui décide de la laisser auprès d’une amie.Elle la laisse donc seule et part à la recherche d’un endroit où elles pourront s’installer par la suite mais bien sûr rien ne se passe comme prévu. Et notre jeune Becca va devoir faire face seule, une jeune adolescente livrée à elle même sans nouvelles de sa mère.

Un bon moment de lecture que je conseille vivement. L’auteur nous offre un joli moment de détente avec ce nouveau genre. Une belle leçon de vie aussi.

Publicités

2 réflexions sur “Saratoga woods

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s