Petits bonheurs d’hiver

Bon je sais bien que techniquement sur le calendrier on n’y est pas encore mais si on regarde bien dehors je dirai autrement.

Et oui chaque matin dorénavant il faut penser à bien faire chauffer la voiture avant, l’avantage de vivre à la campagne et de pouvoir laisser la voiture tranquillement dégivrer. J’aime moins quand il faut que je parte avant les enfants, pourtant ma responsable m’avait dit que je ne commencerais pas avant 09 h pour accompagner mes enfants à l’école. Bref passons.

J’adore ces moments ou je suis limite à la bourre et où mes enfants me demandent résolument de leur mettre les chaussettes pour l’un, le tee-shirt pour l’autre car trop dur d’enfiler par dessus le tricot de peau. Des moments si complices entre nous que je prends sur mon temps de route et tant pis si je devrai descendre les escaliers ensuite en courant pour être à l’heure à mon poste de travail. Je les savoure d’autant que ces jours-là ce seront les uniques instants où je les verrai surtout le lundi où je bosse la journée et le soir je rentre ils sont couchés et dorment du sommeil du juste. Ils bougent un peu lorsque je dépose un bisou sur leurs joues. Le petit a tenu le coup et a eu droit à un big câlin de maman avant de le déposer dans son lit.

Mardi, on prend les mêmes et on recommence sauf que je termine à 14h et que mon homme me voyant  frigorifiée a préféré aller chercher les deux grands à l’école et moi j’ai savouré les retrouvailles avec mon petit dernier, quelques minutes seuls tous les deux avant que les deux tornades ne déboulent dans la maison. Du bruit, de la colère contre leur frère, les joies de la fratrie. Mais je savoure ces bruits de la vie de famille. Je sais que le soir, une fois couchés je pourrai me détendre avec mon tricot dans les mains et avancer le bonnet de mon homme. Non je ne suis pas du tout en retard, çà avance doucement mais sûrement.

Mercredi dormir un peu plus tard et se lever en entendant les premiers se réveiller. Mon homme silencieusement s’était déjà levé et a laissé dormir toute la maisonnée. Regarder le paysage dehors, c’est beau ce givre qui recouvre l’herbe. Savourer le plaisir d’avoir une cheminée dans la maison. Vaquer vite fait aux tâches quotidiennes de la maison, laisser les enfants apprécier les dessins animés du mercredi matin moi qui ne suis pas une adepte des enfants devant le petit écran. Je bidouille des choses et d’autres pour avoir l’envie de continuer ce blog même si je suis peu présente, je sais que je peux y aller si j’ai l’envie et du temps.

Je profite de la sieste de mon petit dernier l’après midi, les deux grands jouent dans le salon, entendez par là que l’on a consciencieusement vidé les chambres pour ramener dans la partie salon séjour. Pas grave, ils rangeront ensuite et maman fera son ménage demain matin. Moi je suis à la recherche de mon envie du moment, de mon graal à moi et je farfouille par ci par là regardant les avis, les conseils des uns et des autres avant de faire mon choix définitif. Une fois fait il faut comparer les sites car les prix diffèrent.

On n’oublie pas une pause lecture avec les trois sur le canapé, une histoire de fille et une de garçon, pas de jaloux s’il vous plaît.

Jeudi profiter de ma matinée non travaillée pour nettoyer un peu la maison après les tornades, préparer un pain, du repas pour le soir, jouer un peu avec le petit, se câliner et puis s’installer dans le canapé avec lui pour tricoter. Du pur bonheur, les deux grands ne seront de retour qu’à midi, la maîtresse a voulu garder mon fils en soutien pas parce qu’il en a besoin mais juste pour arriver à lui faire avoir confiance en lui et l’ouvrir un peu plus aux autres. Dur de les raccompagner à l’école et se dire que je ne les reverrai que le lendemain matin. Eux insouciants s’en vont à l’école sans un dernier au revoir à maman et moi je les regarde s’avancer dans la cour, fière d’eux. Une après midi somme toute tranquille, en fin de journée on nous donne les horaires de la semaine prochaine, on prend les mêmes et on recolle ou presque, enfin. Je vais y arriver à jongler entre le boulot et la maison, il faudra du temps.

Vendredi je travaille du matin et commençant à 09h je savoure la plaisir de préparer les enfants pour l’école, eux tous fiers arborent le bonnet et l’écharpe de maman. Et en sortant de la voiture pour les amener au portail je me rends compte qu’il manque un quelque chose à leur panoplie, en mode mère indigne j’ai oublié leurs petites mains, à voir pour trouver comment y remédier. L’après midi, au retour du taf où j’ai eu droit à ma carte cadeau de Noël du CE je profite vite de passer commande de mon …. chut j’attends de le recevoir pour vous en reparler.

Au retour de l’école j’avais oublié que les enfants étaient aussi pipelette racontant tous deux en même temps leur journée d’école, un peu de mal à tout saisir mais plus au calme à la maison ils recommencent et mon second me montre fièrement le livre choisi à l’école pour le week-end, ma puce n’a pas voulu en prendre. Elle m’a avoué avoir peur que nous n’allions plu à la bibliothèque en chercher mais comme je lui ai dit l’un n’empêche pas l’autre au contraire çà fait un peu plus à lire. Alors on se pose pour le découvrir, une jolie histoire qui a mis des étoiles dans les yeux de mon fils.

Samedi matin arriver à m’octroyer du temps libre une fois mon travail de la maison fait et j’avance bien mon tricot après avoir jeté un œil sur HC via mon smartphone, pas d’ordi libre alors on fait avec. J’envisage un achat vu que j’ai économisé pour. A venir sous peu dès que j’ai un moment pour aller dans les magasins.

Dimanche s’octroyer des minutes supplémentaires au lit, se lever, aller à la salle de bains pour prendre une douche vite fait avant le lever des enfants et les voir arriver eux aussi, on a fait salle de réunion dans la salle de bains, un nouveau concept à tester. Profiter de regarder un peu les dessins animés.  J’ai adoré la Fée Clochette soit dit en passant. Qui moi, je suis une grande enfant, non c’est pas vrai.

Samedi après midi une pensée trottait dans ma tête alors j’ai mis au point ce matin et je vous annonce le retour de la p’tite fée sur la toile, mon pseudo me manquait trop et je ne me sentais pas si à l’aise.

Et vous votre semaine ?

Ma participation pour Maman  Louzou.

Publicités

8 réflexions sur “Petits bonheurs d’hiver

  1. Et bien j’adore ton pseudo il te va bien alors je suis ravie d le lire de nouveau une semaine toute en douceur finalement j’ai limpression que tu jongles pas si mal entre les deux casquettes maman bonheur et maman boulot, et tu trouves encore le temps de faire du pain… Semaine tronquée pou moi qui suit en vadrouille à Londres , cest du bonheur et de la décontraction! Bisous ma belle au plaisir de te lire… Et bonne semaine

    J'aime

    • Merci beaucoup, je suis plus à mon aise ainsi. J’arrive à jongler à peu près entre les deux casquettes mais c’est le loisir qui me manque le plus. J’ai vu ton week-end londonien. Bonne fin de semaine. Bisou Catherine

      J'aime

  2. J’aime bien « La p’tite fée » !!!
    J’adorerais pouvoir amener ma puce à l’école et pouvoir prendre du temps pour lui faire des câlins le matin. Mais à cette heure là, je suis déjà au taff depuis 2h :/
    Bonne semaine

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s