Ma petite semaine

Une semaine que j’aurais aimé ne pas avoir à passer tant au boulot qu’à la maison.

Lundi une longue journée au travail m’attend. Je dépose les enfants à l’école, mon fils est grognon et refuse presque d’y aller. Je sais bien qu’il s’est réveillé dans la nuit, qu’il s’est levé de bonne heure mais nous sommes habitués avec lui. Pourtant j’ai presque envie de le garder avec moi. Je vais  à reculons au travail pas motivée pour ma 3ème semaine.

Et bien j’avais raison, des petites choses sur des clients la semaine précédente m’ont quelque peu refroidie de mon enthousiasme. Lundi donc, peu de monde et en plus des gens vraiment désagréables malgré tout je garde le sourire.

Une pause chez moi et je trouve une lettre qui m’attend avec à l’intérieur une carte de Marie. Merci ma belle pour ce joli moment de détente. Allez hop il faut repartir, juste eu le temps de manger un bout, de faire un peu de repassage et il faut repartir.

Mardi matin déposer les enfants à l’école et je me prends des réflexions de la maîtresse comme quoi mon fils a refusé de travailler et moi de lui répondre qu’il n’a pas bien dormi. Comme l’impression qu’elle croit que je le couche trop tard mais ma petite dame il est couché tous les soirs à 20h. Bref, bien remontée d’autant que quand j’en ai parlé à mon mari au retour du TAF, il m’a dit qu’elle lui avait également fait des remarques le lundi soir.

Le soir, et bien on comprend mieux le pourquoi de son manque d’enthousiasme à l’école, des vomissements avant le bain du soir, et une nuit passée à changer les draps du petit, rester éveillée à guetter le moindre bruit.

Journée de mercredi chargée entre les lessives à faire tourner mais heureusement il fait beau temps alors on profite de ce soleil pour faire sécher dehors. Un petit garçon qui ne veut et ne peut rien avaler sans vomir. Il a tout de même voulu aller à la biblio choisir des livres alors on lui a fait plaisir même si au retour il était épuisé, rien dans l’estomac à part un peu d’eau.

Jeudi on a rendez-vous au matin avec la maîtresse de CP qui veut discuter de notre fille. Toujours le même discours, notre enfant ne parle pas en classe mais en dehors elle lui parle. Elle cherche encore et toujours une explication à tout çà car du coup elle ne sait pas si elle comprend tout. Elle nous parle encore de CMPP et devant notre refus réitéré essaie d’argumenter mais elle nous avoue au final ne rien savoir de leur fonctionnement. Alors on ne cède pas d’un pouce et on parle de notre timidité à nous ses parents et comment dire elle a hérité de çà. Moi même en présence d’étrangers, d’inconnus je ne suis pas à l’aise alors demander à une enfant de 5 ans de l’être.

Une après midi au TAF à cogiter ces paroles, penser à mon fils encore patraque et j’avais raison d’être inquiète puisque dans la nuit il sera à nouveau malade mais ouf pas de draps salis, mon petit bonhomme a eu le temps de m’appeler, le prendre ensuite un peu avec moi dans le lit pour l’apaiser. Le vendredi pour le dernier jour d’école il restera à la maison avec papa.

Vendredi calme au travail, c’est long dans ces cas là même si certains clients sont bien agréables et ont réussi à me donner le sourire. L’après midi je profite de me reposer car j’en ai besoin et rien de tel que de tricoter un peu le bonnet du petit comme çà au soir je lirai me suis-je dit mais comment dire je me suis lamentablement endormie dans le canapé.

Samedi matinée passée en compagnie de mes 3, ils ont regardé un peu les dessins animés et moi j’ai briqué la maison. Un petit moment en fin de matinée pour finir un article entamé çà fait du bien au moral d’écrire, çà me manque.

L’après midi je pars au travail et les enfants accourent à la voiture réclamant à qui mieux mieux des bisous encore et encore. Allez on prend son poste de travail avec le sourire se disant  que le soir on sera en repos même si ce n’est qu’un jour. Mais bon je vais de surprise en surprise à ce boulot. On m’appelle pour accomplir une tâche, je suis dégoutée, il faut que les caissières nettoient à tour de rôle les toilettes des clients avec son lot de surprises….

Dimanche ensoleillé, les enfants sont super excités. J’écoute des cd pour me détendre, écrire un peu pour laisser des traces, essayer de souffler avant une nouvelle semaine de travail. Mon homme profite de ma présence pour partir travailler à son tour donc voilà un dimanche en solo. Je suis écœurée, désabusée d’autant que les fériés pointent le bout de leur nez et qu’ils seront travaillés sans exception.

Et vous votre semaine ?

Publicités

14 réflexions sur “Ma petite semaine

  1. Oh la belle, quelle semaine c’est dur quand en plus les enfants sont malades que l’on se lève la nuit de partir au boulot, l’enthousiasme des premiers jours devient alors plus difficile, d’autant que c n’est pas évident t’es horaires et vous faire nettoyer les wc en plus …. Pour ta fille la timidité avec les autres est un handicap que j’ai connu si longtemps il ne faut pas la décourager, cela viendra la parole quand elle aura confiance je n’y connais rien a ces sigles CMPP mais cela me semble barbare si elle apprend à lire doucement et à écrire cest le principal chaque chose en son temps. Bon courage Nath je pense bien à toi, bisous!

    J'aime

    • Merci Catherine de tes mots. C’est vrai que ce n’est pas évident de travailler l’esprit préoccupé par les enfants, ne pas dormir trop j’ai fait avec vu que c’était le mercredi en repos. Mais ce qui m’a miné c’est ces petites choses au travail.
      Ensuite ma fille et sa timidité, ils sont épuisant à toujours vouloir tenter de comprendre quelque chose de simple, ils ne peuvent pas la laisser grandir tranquillement. Des pensées à toi aussi, je suis là si tu as beosin, bisous

      J'aime

  2. que de tracasserie pour toi cette semaine ne baisse pas les bras dans la vie il y a des haut et des bas et je sais que tu es forte tous va renter dans l’ordre douce semaine

    J'aime

  3. que de tracasserie pour toi cette semaine ne baisse pas les bras dans la vie il y a des haut et des bas et je sais que tu es forte tous va renter dans l’ordre douce semaine

    J'aime

  4. Une semaine bien difficile sur tous les plans. Heureuse de savoir que tu as recu ma carte et qu’elle t’a apporte un peu de douceur.
    Pour ta fille, je crois qu’il ne faut pas trop s’inquieter. J’etais tres timide petite, je ne parlais pas en classe, j’avais peu d’amis. La maitresse m’avait meme fait voir une psy, sans l’accord de mes parents et la psy ne m’a rien trouve de special, j’avais juste un caractere different.
    J’espere que cette semaine sera meilleure et que ton petit va mieux. Grosses bises.

    J'aime

    • Très contente de ta carte, oui. Merci de cette gentille attention.
      Pour ma fille je veux la laisser grandir à son rythme mais ce sont les enseignants qui ne comprennent pas sa timidité, je l’ai été et auparavant on ne bataillait pas autant. Bonne semaine à toi aussi.

      J'aime

  5. Une semaine bien difficile sur tous les plans. Heureuse de savoir que tu as recu ma carte et qu’elle t’a apporte un peu de douceur.
    Pour ta fille, je crois qu’il ne faut pas trop s’inquieter. J’etais tres timide petite, je ne parlais pas en classe, j’avais peu d’amis. La maitresse m’avait meme fait voir une psy, sans l’accord de mes parents et la psy ne m’a rien trouve de special, j’avais juste un caractere different.
    J’espere que cette semaine sera meilleure et que ton petit va mieux. Grosses bises.

    J'aime

    • Très contente de ta carte, oui. Merci de cette gentille attention.
      Pour ma fille je veux la laisser grandir à son rythme mais ce sont les enseignants qui ne comprennent pas sa timidité, je l’ai été et auparavant on ne bataillait pas autant. Bonne semaine à toi aussi.

      J'aime

  6. les CMPP sont des centres médicaux psycho pédagogiques. il y en a de très bien! en gros, on y trouve des psys, des pédopsy, des psychomotriciens… enfin bref, tout ce qui peut aider un enfant. ça fonctionne comme un psy. parfois on fait un bilan pour savoir vers quelle profession orienter… parfois pas… c’est comme aller chez un psy… sauf que c’est moins cher (gratuit?)… j’ai travaillé avec certains en régions parisienne. globalement, c’es du bon boulot et ça aide les enfants et les parents….

    J'aime

  7. les CMPP sont des centres médicaux psycho pédagogiques. il y en a de très bien! en gros, on y trouve des psys, des pédopsy, des psychomotriciens… enfin bref, tout ce qui peut aider un enfant. ça fonctionne comme un psy. parfois on fait un bilan pour savoir vers quelle profession orienter… parfois pas… c’est comme aller chez un psy… sauf que c’est moins cher (gratuit?)… j’ai travaillé avec certains en régions parisienne. globalement, c’es du bon boulot et ça aide les enfants et les parents….

    J'aime

    • Merci de tes explications. J’ai été envoyé là bas pour du soutien scolaire alors imagine ma surprise en découvrant une orthophoniste qui commence à me parler de psy etc et ensuite commence à me poser des tas de questions sur des sujets privés, à critiquer mon choix de congé parental, dire que ma fille a des problèmes nutritionnels parce que trop menue et j’en passe.
      On garde le sourire jusqu’au bout, ma fille qui s’est renfermée sur elle même et ensuite elle m’en a voulue pendant plusieurs jours alors tu vois c’était un premier rendez-vous.
      Ensuite j’aurai été sur liste d’attente pour voir les autres et au final ils se réuniraient pour savoir si ma fille aurait besoin de soins et lesquels. J’ai préféré la laisser grandir et l’aider pour faire face à sa grande timidité avec mes moyens comme je l’ai vécu aussi.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s