Ma reprise

Bonjour, quelques mots pour vous donner des nouvelles de cette rentrée, de ce retour au travail pour moi.

Je n’ai pas eu d’appréhension même si mes enfants commençaient à se sentir pas bien du fait du départ prochain de leur maman, qu’ils ne savaient pas comment cela se passerait, eux qui étaient habitués à ce que je les récupère à la sortie de l’école, à être toujours à la maison. Beaucoup de choses trottaient dans leur tête, ils ont oublié l’avant maman en congé parental.

J’ai avec beaucoup de patience, expliqué, redit plusieurs fois les choses et puis la nuit s’est passée sereinement ensuite. Ça a été une autre paire de manche la nuit suivante, j’aime l’école, ses partages de microbes et hop la fratrie malade et au passage un peu maman et papa.

Mardi matin, papa est resté à la maison pour garder le petit dernier, du coup nous l’avons laissé dormir un peu plus tard, d’ailleurs j’ai failli partir avant son lever mais non il a dû sentir quelque chose car 5 minutes avant le grand départ je l’ai entendu parler. Je n’ai pas résisté à aller le lever, j’aurai pas dû car ensuite il a pleuré quand maman lui a dit au revoir. Je suis restée sereine car je savais qu’ils serait bien avec papa.

Nous sommes partis avec les deux grands, comme d’habitude j’ai eu droit à un je veux pas aller à l’école par mon fils, çà ne change pas. Arrivés dès l’ouverture du portail à 08h20, maîtresse là et je les ai laissés en leur disant les récupérer l’après midi, papa serait de corvée de transport et de repas du midi.

Partie sur la route du travail sachant que je débutais à 09h mais cette heure là est toujours difficile risque d’embouteillage mais finalement circulation fluide qui m’a permise d’arriver un bon quart d’heure avant l’heure. Je n’ai pas bataillé pour me trouver une place pour me garer puisque lorsqu’ils ont refait le magasin et conçu le parking à étage, ils ont dévolu le second étage pour les employés donc niquel à part que c’est en plein soleil, grr…

Je suis arrivée au vestiaire et rencontré une de mes collègues surprise agréablement de me voir mais bon pas de questions, pas de curiosité sur mon choix. Puis direction la salle de repos et là les effusions avec un de mes collègues, il était si content de me retrouver. On ne s’est pas lâché jusqu’à mon départ vers l’accueil où il a tenu à m’accompagner. Je suis comme une petite sœur pour lui comme il dit.

J’ai été bien accueillie par les collègues de l’accueil, pas trop de temps pour parler, des arrêts maladie, donc des caissières en moins alors pour faire face on tergiverse pas et je replonge directement dans le bain.

Comment dire j’ai retrouvé mes automatismes comme si j’étais partie de la veille ou au pire en vacance une ou deux semaines alors que plus de deux ans et demi se sont écoulés, l’agencement de la caisse a changé, nouveau mobilier, quelques nouveaux outils de travail et quelques consignes différentes apprises sur le tas ou en demandant à des collègues.

Une matinée qui est passée à la vitesse de l’éclair, une caisse où j’ai toujours eu du monde mais pas trop d’attente car j’ai retrouvé ma rapidité d’encaissement tout en laissant aux clients le temps et le soin de ranger convenablement leurs courses.

Toujours garder le sourire, un mot gentil aux clients même si j’ai constaté que certains ne changeront pas et n’auront aucun mot gentil voire nous regarder comme de la m****, on fait avec et on sourit comme si de rien n’était. Ce genre de personnes n’est pas une généralité.

Le seul hic, j’avais oublié que les temps de pause étaient aussi courts, 3 minutes par heure travaillée donc pour moi qui ai travaillé 06h j’ai eu droit à 18 minutes pour me nourrir, aller aux toilettes, etc… Je n’ai quasi rien avalé mais bon je saurai et m’adapterai pour mes repas différemment.

En tout cas un retour très apprécié par les collègues, surprise par tout ce monde venu me dire bonjour, me souhaiter la bienvenue. Je savais que je manquais à certaines et certains mais de me voir si bien accueillie m’a fait chaud au cœur et apprécier mon retour.

Cela m’a fait du bien de voir du monde, de discuter avec des personnes, des collègues, des clients aussi et certains entendant mes collègues me souhaitaient un bon retour. Très contente de cette première journée.

J’ai retrouvé mon bonhomme en rentrant à 15h30, il s’est réveillé comme si il avait senti que j’étais rentrée. Et il m’a serré fort dans ses bras. Sa matinée a été occupée comme d’habitude en jeu et juste avant sa sieste de l’après midi il a appelé maman mais c’est tout.

J’ai retrouvé mes deux grands à la sortie de l’école, mon fils m’a fait un énorme câlin mais tout s’est bien passé pour tout le monde.

Jeudi un autre jour; cette fois-ci je suis d’après midi alors les enfants ne me verront pas au soir mais m’auront le midi. Je sais qu’en rentrant vers  20h45 j’irai leur faire un petit bisou de bonne nuit même si ils sont endormis rien que pour les contempler apaisés dans leur sommeil. Ensuite je penserai à me nourrir, prendre une douche puis me détendre avec mon tricot ou un livre devant le film bien entamé.

Et la semaine prochaine, c’est le grand mystère, d’ici la fin de semaine, j’aurai mes horaires pour les jours à venir.

Publicités

11 réflexions sur “Ma reprise

  1. C’est bon de te lire sereine, c’est le premier pas qui coûte en général lors de la reprise e puis ensuite on prend le rythme, les enfants vont s’habituer s’adapter eux aussi, le peti dernier ala chance de continuer à être à la maison, tu trouves même le temps de faire ces petits billets pour nous, de nous lire, Commenter… Un bilan positif que cette reprise, je t’embrasse ❤

    J'aime

  2. Je suis contente de lire que ta premiere journee de reprise s’est bien passee. Ca a du etre agreable d’etre si bien accueillie par tes collegues.
    Doucement chacun va trouver ses marques…Grosses bises a tous.

    J'aime

  3. Je trouve ça super qu’on t’ait accueillie de cette façon, cela montre qu’il y a quand même une bonne ambiance là où tu travailles. Après, je sais que ce job est très ingrat (ma belle-soeur a fait ça durant un été et elle a complètement craqué, très mauvaise ambiance, les filles se tiraient dans les pattes, elle pleurait tous les soirs) ; j’ai eu la chance d’être bien élevée par mes parents et de respecter les gens quand j’ai affaire à eux, alors quand je fais des achats, c’est toujours un sourire, un bonjour, un merci, un bonne journée, c’est sûrement rien mais c’est toujours mieux que de tirer la gueule ou d’être carrément désagréable comme certains peuvent l’être. Il n’y a pas de sots métiers, on a besoin de tout le monde, alors on respecte et c’est tout. Et j’espère qu’au fil du temps, tu arriveras de mieux en mieux à gérer l’absence de tes petits, et eux aussi. De toute façon, une maman épanouie c’est ce qu’il y a de mieux 😉 Prends bien soin de toi 🙂

    J'aime

    • Merci Anna de tes mots toujours si justes. Jusque là très peu de personnes désagréables. Quand aux collègues on est un petit noyai qui se connait de puis de très nombreuses années alors on s’entend bien après j’avoue ne pas me mêler des histoires des autres et je sais que dans d’autres rayons ils se tirent dans les pattes. Moi je me borne à faire bien mon travail.
      Maman est épanouie, heureuse de travailler et de rentrer voir ses petits bouts même si la fin de semaine a été plus dure, moment de doute…
      Je prends mon rythme avec mes horaires enfin fixes et je peux m’organiser ma nouvelle vie. Des bisous

      J'aime

  4. je suis contente que ta reprise se soit bien passer et de voir que les collègues t’on bien accueillie quand a certain client on ne changera pas le monde bon courage ma belle bisous

    J'aime

    • Merci Madame. Heureusement que j’ai mes collègues pour bien m’accueillir. Après les clients je sais qu’il y en a mais c’est peu par rapport à ceux aimables. Alors je reste sereine à mon poste, souriante, échangeant avec ceux qui sont bien gentils. Bisous

      J'aime

  5. C’est beau autant de solidarité et je suis contente que tu te sois remise dans le bain aussi rapidement. Pour les enfants, c’est un autre rythme, mais ils vont s’habituer bien vite aussi et vous prendrez de nouveaux rituels qui vous plairont tout autant et puis il y a toujours le plaisir de se retrouver, qui est amplifié quand on ne se voit qu’un moment dans la journée. Gs bisous ma belle

    J'aime

    • Merci ma belle. C’est vrai que j’apprécie mon travail avec mes collègues qui me manquaient, on est un peu comme une famille, on se connait si bien.
      Le rythme va s’installer avec mes nouveaux horaires et j’apprécie mieux la vie avec mes enfants. Des gros bisous ma belle, je pense bien à toi.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s