Instants de bonheur volés

Mes petits bonheurs de la semaine ce sont tous ces petits instants volés, ces baisers volés qui mis bout à bout forment une belle chaîne de bonheur.

Alors en vrac je vous les livre un peu pour m’en souvenir dans les moments difficiles que sera ma reprise, celle qui m’éloignera de mes bébés de longues journées ou moins selon mes horaires aléatoires.

Le bonheur de voir mes bébés devenir de beaux garçons et une jolie demoiselle. Alors pour les voir encore plus beau quoi de mieux que de partir à la recherche du Graal.

Pour moi çà aura été de partir vadrouiller seule leur acheter ces belles tenues, fureter dans les rayons à la recherche du bonheur en l’occurrence les pantalons qui feront de mes petits mecs les plus beaux de l’école et de la campagne. Non mais çà vole haut mes réflexions ce matin. Bon c’est vrai je vais pas dire de la crèche ou de la nounou vu que papa le gardera avec lui quand maman travaille.

Ensuite et bien dans le rayon des filles j’ai été assaillie par du rose, comment dire yes mais non pas trop, la passade rose de ma fille a ses limites. Et puis voir toutes ces couleurs, se faire plaisir sans limites ou presque çà fait du bien au moral et çà donne la patate pour la journée.

Et ensuite savourer le bonheur de s’acheter des vêtements pour soi sans être titillée par le remords et surtout choisir en paix, sans enfants qui s’impatientent au bout de 5 minutes dans un magasin ou une fois qu’ils ont eu leurs affaires, j’ai testé je connais.

Le simple bonheur de rire avec les enfants,de leurs mots de leurs mimiques aussi impayables surtout le petit dernier qui sait comment me faire sourire puis rire.

Les voir changer, mon petit bonhomme je vais l’appeler monsieur câlin. Il me surprendra toujours. Arriver par derrière quand je suis assise dans le canapé au bord, le voir s’asseoir puis mine de rien on se déplace et on vient entourer le cou de maman par derrière. Savourer ces moments n’a pas de prix ils sont uniques gravés dans ma mémoire.

Le voir changer, toujours le sourire malgré une dent qui le chiffonne. L’entendre m’appeler maman c’est si doux à mes oreilles mais encore plus beau quand je l’ai entendu pour la première fois appeler papa jeudi. Et depuis il s’en va l’accueillir en courant en criant papa et ensuite papa se baisse et il se jette dans ses bras.

C’est aussi l’entendre appeler papa dans la maison vendredi matin après son réveil et avoir bu son biberon, on a des priorités tout de même. Alors pour le voir retrouver le sourire, une fois les grands posés à l’école on va vite faire un petit coucou à papa. L’entendre appeler papa dans la voiture dès qu’il l’a vu arriver au loin sur le chemin qui mène au bout des champs et ensuite on fait comme d’habitude un gros câlin.

Savourer le simple plaisir d’attendre les deux grands en compagnie du petit le soir au portail. Parler un peu avec la maîtresse qui aime bien papoter avec moi. Le petit qui fait des au revoir avec la main. Attention pas n’importe comment, on fait çà bien.

Vendredi soir rentrer de l’école et pour plaisanter car on a un petit garçon ronchon on met la musique un peu plus fort et voir la miss se trémousser sur son siège en rythme avec la musique alors on met un peu plus fort et on chante, on bouge et on rit jusqu’à la maison. Monsieur ronchon a boudé mais on s’est bien amusés. Un moment de complicité mère fille si rare.

Le soir on écoute la radio en prenant notre repas, à la fin une chanson de Santana passe alors on monte le son et je prends mon grand garçon pour danser avec lui, savourer ce câlin volé puis le petit monsieur se détend et profite de maman pour lui tout seul, lui qui ne sait plus où  est sa place.

Samedi c’est aller faire les courses, rencontrer mes collègues, discuter un peu mais pas beaucoup ils travaillent. Ensuite rencontrer un des clients que j’apprécie le plus, un ancien mais si gentil. Il a un humour à revendre comme il peut être sérieux aussi. On a bien rigolé tous les deux et il plaisante aussi avec mon mari. Quand je lui ai dit que je revenais il a aimé.

Laisser les enfants profiter d’un brin de soleil à l’extérieur pour jouer dehors et moi souffler un peu même si pas fait grand chose, j’ai le dos coincé, il faut vraiment que je vois le docteur, à noter et à faire surtout.

Samedi soir se faire la première raclette de la saison. Les enfants ont mangé quasiment comme nous, les deux grands ont goûté le charcuteries notamment le jambon de pays, la rosette et se sont bien régalés. Entendre mon second parler comme un adulte en disant à sa sœur que si  elle goûtait pas elle pouvait pas dire que c’était pas bon et ensuite lui tourner le plat pour qu’elle se serve.

C’est si agréable un repas sans cris, sans pleurs, au calme. Et puis ensuite mon petit dernier nous a fait rire en faisant le salut, son fameux au revoir, imaginez le pape quand il fait son salut aux foules, on aurait dit pareil. Un bon moment de rire et lui nous voyant ainsi a continué de plus belle ses mimiques.

Mon prochain bonheur sera de voir ma sœur la semaine prochaine mais chut …

Et vous des petits bonheurs ont égayé votre semaine ?

Ma participation pour Maman Bavarde.

Publicités

15 réflexions sur “Instants de bonheur volés

  1. Voir mon petit poucet faire ses premiers sourires et entendre ses premiers babillements, sa petite bouche arrondie en cœur ! J’ai volé à mon emploi du temps une heure pour courir me rassasier de ce petit bonheur… Bises et bon dimanche

    J'aime

  2. Voir mon petit poucet faire ses premiers sourires et entendre ses premiers babillements, sa petite bouche arrondie en cœur ! J’ai volé à mon emploi du temps une heure pour courir me rassasier de ce petit bonheur… Bises et bon dimanche

    J'aime

    • Ah voir ton petit fils çà méritait de faire une petite entorse dans ton emploi du temps chargé je pense. Mais quel bonheur de voir ce petit bonhomme faire des progrès, profite en, bonne semaine, bisous

      J'aime

    • u as raison monsieur le Chat. C’est pour çà que je les note ici dans mon petit jardin secret. Quand çà va pas fort j’aime les relire.
      Ah je me doute bien la connaissant. Des bisous le Chat et léchouilles à ta maîtresse.

      J'aime

    • u as raison monsieur le Chat. C’est pour çà que je les note ici dans mon petit jardin secret. Quand çà va pas fort j’aime les relire.
      Ah je me doute bien la connaissant. Des bisous le Chat et léchouilles à ta maîtresse.

      J'aime

  3. Tu as raison de faire le plein de ces moments de bonheur , dans quelques années tu n’auras peut-être plus que des bisous sonores dans le téléphone, comme moi en ce moment ! Mes instants de bonheur : profiter du soleil pour promener au bord du Canal ! Bon dimanche Bisous

    J'aime

  4. Tu as raison de faire le plein de ces moments de bonheur , dans quelques années tu n’auras peut-être plus que des bisous sonores dans le téléphone, comme moi en ce moment ! Mes instants de bonheur : profiter du soleil pour promener au bord du Canal ! Bon dimanche Bisous

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s