La fête de l’école

En cette fin d’année scolaire qui se profile à l’horizon, je me devais de revenir un peu sur l’évènement marquant de cette fin d’année.

Chaque année quoique l’an dernier nous avons failli ne pas l’avoir, bref, je passe dessus, nous avons droit à la kermesse de l’école. Une petite fête qui est l’occasion de réunir, parents, enseignants et nos chères têtes blondes qui pour l’occasion nous offrent un petit spectacle.

Oh, bien sûr, par chez nous ce ne sont pas des grandes kermesses comme j’ai eu connu dans mon école. C’est la réflexion que nous nous faisions avec une maman. Une petite école de village qui accueille environ 70 élèves répartis en 4 classes de plusieurs niveaux.

La kermesse avait lieu dans la salle de sport du village prêté gracieusement pour l’occasion. L’APE avait mis en place quelques petits jeux et proposait un petit repas après le spectacle et bien sûr une vente de bonbons pur les enfants.

Les enfants devaient s’habiller en rouge et blanc et se présenter à la salle auprès de leur maîtresse pour 17h45. Le spectacle devant débuter à 18h.

Nous avons donc habillé nos enfants en rouge et blanc pour l’occasion, le beau temps n’étant pas au rendez-vous cela ne fut pas évident de les habiller joliment mais nous y sommes arrivés. Leur mamie m’avait prêté des tenues des férias en l’occurrence bérets et écharpes. De mon côté j’avais les foulards rouges.

Ma fille a revêtu une jolie robe blanche avec dessous un tee-shirt blanc, des leggings roses foncés, le foulard et le béret rouge complétaient la tenue. Pour ce jour de fête j’ai voulu lui faire le petit plaisir de la maquiller légèrement ainsi j’ai paré ses yeux d’un joli fard rose et ses lèvres d’une pointe de rose aussi.

Mon fils avait des tee-shirts blancs sur un jeans. Puis pour compléter je lui ai mis le foulard, l’écharpe autour de la taille et le béret pour terminer.

Quand au petit dernier, je me suis amusée à le vêtir un peu comme les deux grands pour la photo puis au final il est parti ainsi après avoir rendu le béret à son frère. Un vrai petit festayre.

Arrivés là bas, j’ai réussi à faire une photo de mes 3 petits bouts ensemble. Puis ce fut le moment de partir rejoindre les camarades de classe, ma puce n’avait pas trop envie mais la maîtresse ne s’en est pas laissé compter. Mon fils est parti en pleurs avec son ATSEM. En ce moment il a du mal à quitter le cocon familial, à laisser maman. Autant il aime aller à l’école autant la séparation est difficile. Toujours est-il qu’ils y sont allés.

Quand au petit dernier, il a décidé qu’il était grand temps pour lui de quitter le cocon familial et de partir à la découverte du vaste monde. Vous l’aurez compris dès que j’ai sorti mon petit bout de sa poussette et déposé par terre pour qu’il se dégourdisse un peu les jambes, il est parti rejoindre les autres enfants et a même joué avec des grands. A un moment donné, un de ces derniers l’a pris dans ses bras et ce petit monsieur riait aux éclats. Je le voyais mais dès qu’il s’éloignait un peu trop à mon goût je filais le chercher. On n’est jamais trop prudent.

Maman a tant bien que mal mitraillé sa progéniture avec un appareil photo et surtout une batterie qui donnait des signes de faiblesse. La poisse me poursuit c’est pas possible. Bref, la classe de maternelle est passée en premier, pas d’estrade pour les danses mais directement au niveau des spectateurs. Sait-on jamais qu’on ait des chutes d’enfants. Les enfants de la classe de maternelle ont fait des rondes.

Puis les grandes sections ont été rejoints par les CP et cette fois-ci ils ont fait des danses en couple.

Un joli moment à se dire que nos enfants sont beaux, ah ces parents qui s’extasient devant leurs petites terreurs. Le petit dernier dans les bras de papa observait les danses et aurait bien aimé je pense y aller vu comment il se trémoussait. Il n’est vraiment pas timide, si différent de son frère et sa sœur.

Ensuite les autres classes ont entamé leurs danses, en toute simplicité mais bon ils l’ont fait. Ce fut ensuite toute l’école qui a entamé des chansons en particulier en gascon et mes deux terreurs qui les chantent à tue tête à la maison n’ouvraient pas la bouche trop intimidés.

Puis nous avons récupéré nos enfants, discuté un petit peu encore avec leur maîtresse puis nous sommes tranquillement rentrés, les enfants soulagés que la kermesse soit passée et pressés de voir la course landaise dont je vous ai parlé hier déjà. Par ici.

Ma participation pour Anaïs et Maman Poussinou.

Publicités

10 réflexions sur “La fête de l’école

  1. Ils étaient beaux comme tout tes petits trésors! Les fêtes d’école sont toujours des bons moments autant pour les enfants que les parents.
    Bonne journée – grosses bises.

    J'aime

    • Merci Marie, je me souviens encore des miennes et des anses que nous faisions. Il y avait des stands et tout çà. Mais bon nous sommes dans un petit village mais çà a son charme aussi. Bonne journée, bisous à vous deux.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s