Mon sac à ouvrages

Peu présente par ici mais c’était pour la bonne cause, il fallait que je finisse de donner vie à ma création qui était tout de même entamée depuis un petit bout de temps.

Je voulais donc vous présenter une de mes dernières œuvres car depuis j’en ai achevé une autre et entamé une. Je suis très prolifique avec mon crochet, j’adore arriver à créer quelque chose de beau, d’original grâce à des pelotes de laine et un petit crochet.

Je vous présente donc mon tout beau, tout joli, tout neuf sac à ouvrages fait de mes blanches mains. Si, si je vous assure c’est moi qui l’ai fait.

C’est un sac qui fait environ 64 cm par 38. Admirez le travail. Je sais, je suis en mode je me jette des fleurs, je m’auto-congratule. Vous remarquerez que je n’ai pas perdu mon sens de l’humour.

Pour arriver à ce résultat il m’a fallu un peu de temps, beaucoup d’imagination puisque j’ai choisi de ne pas travailler d’après un patron ce qui en fait un modèle unique réalisé quasiment de A à Z. Pour info j’ai trouvé un modèle qui me plaisait sur tricotin.com  intitulé Roma.

Je vous livre un peu mon idée de réalisation pour vous donner une idée si l’envie vous prend d’en faire un. Sait-on jamais que je refile le virus à quelqu’un d’autre. Attention  j’ai déjà fait une victime qui est devenue accroc en très peu de temps et assez créative et talentueuse je dois l’avouer.

Les étapes :

Le sac se réalise en plusieurs étapes au moins six si mes souvenirs sont exacts.

  • Le corps du sac
  • Les côtés
  • Les anses
  • les boutonnières
  • L’assemblage
  • La doublure

Le nécessaire :

  • 4 pelotes de laine rouge (50g)
  • 1 pelote de laine écrue (50g)
  • 1 crochet n°4
  • 2 anses
  • 2 boutons
  • 1 aiguille à laine ou à canevas

La réalisation :

J’ai d’abord réalisé une chaînette de 75 mailles en l’air.

   1- Le corps du sac :

  • Réaliser une bordure en écru : 2 rangs de maille serrée, 1 rang de bride simple, 2 rangs de maille serrée.
  • Crocheter 50 rangs de maille serrée en rouge
  • 1 bande écrue réalisée comme la bordure
  • 40 rangs de maille serrée en rouge
  • 1 bande écrue
  • 50 rangs de maille serrée en rouge
  • 1 bande écrue en bordure.

   2- Les côtés (réalisés en rond) :

  • 3 mailles en l’air puis fermer par une maille coulée
  • 1 maille en l’air
  • 2 mailles serrées dans chaque maille (6 ms)
  • 1 maille en l’air
  • Faire une augmentation à chaque rang (rang 1 : 2 ms dans chaque ms, rang 2 : 1 ms, 1 ms, 2 ms….)

J’ai ainsi réalisé 28 rangs (11 écru, 14 rouge, 3 écru).

   3- Les anses :

Pour les habiller j’ai réalisé une chaînette de la longueur nécessaire pour couvrir le bas et ensuite j’ai travaillé encore en maille serrée.

Pour moi j’ai fait 25 mailles chaînette et réalisé 14 rangs de maille serrée que j’ai ensuite fermé.

J’ai opté pour l’assemblage dans un premier temps du corps du sac avec les côtés. Pour cela j’ai utilisé l’assemblage en maille serrée réalisé au crochet. C’est celle que l’on utilise pour assembler les carrés granny. Cela donne une couture invisible en choisissant la couleur adaptée.

 4- Les boutonnières :

J’ai choisi de les faire passer de chaque côté du sac et de mettre entre les deux mes anses. Cela permet d’avoir un sac pas trop fermé et de laisser ainsi passer la laine sans besoin de forcément ouvrir tout le sac.

J’ai fait une longueur de 20 cm par 6 cm. Il me semble que j’ai dû faire environ 12 mailles pour la chaînette puis j’ai réalisé 45 rangs de maille serrée. Vers le bas de ma boutonnière j’ai laissé un emplacement pour le bouton en jouant sur des diminutions. Ensuite tout dépendra de la grosseur du bouton.

   5- L’assemblage :

Comme j’avais déjà assemblé le corps du sac, il ne me restait plus qu’à mettre en place les anses et les boutonnières. Pour cela j’ai utilisé l’aiguille à canevas pour avoir un travail plus fin. Il me restait ensuite à coudre les boutons.

   6- La doublure :

La doublure a été gentiment réalisée par ma belle mère qui l’a découpé et cousue. Ensuite je l’ai posé à l’intérieur de mon sac.

J’ai choisi un tissu blanc écru à motifs fleuris bleus. Elle a donc fait à la dimension du sac et ajouté les ronds des côtés. Pour l’accrocher à l’intérieur, je me suis armée de patience et de mon aiguille.

Et voilà le résultat final. Un joli sac que j’ai toujours à portée de main et que je peux remplir de plusieurs pelotes voire y mettre mon livre.

DSCN4860

La suite a été la réalisation d’une petite trousse pour y mettre tous mes accessoires afin qu’il ne soient pas perdus au fond du sac.

Publicités

8 réflexions sur “Mon sac à ouvrages

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s