Mes lectures

L’immortel

indexUne nouvelle lecture à vous présenter. Un ouvrage au crochet achevé, un livre terminé et pas d’autres sous la main, je me suis plongée dans ceux à lire dans ma propre bibliothèque. Ce dernier m’a fait de l’œil, sa couverture m’interpellait alors me voilà lancée le soir dans mon canapé à le commencer et le continuer un peu dans le lit, le sommeil me fuyait, l’envie de connaître la suite me tenaillait.

Il s’agit de L’immortel de Franz-Olivier GIESBERT, un roman présenté en édition de poche, 312 pages que j’ai dévoré en à peine quelques jours.

Quatrième de couverture :

Grande figure du milieu marseillais, Charly Garlaban est abattu dans un  parking. Le corps criblé de 22 balles, il survit miraculeusement.

Il entreprend alors une expédition punitive : supprimer jusqu’au dernier des auteurs du guet-apens. Mais qui peut bien s’acharner à contrecarrer son plan et à décupler ainsi sa faim de vengeance ?

Monte-Cristo des temps modernes, inspiré de faits réels, L’Immortel nous ouvre les portes d’un Marseille interlope.

Un roman écrit par un journaliste écrivain. Je ne connaissais pas du tout cet auteur et j’ai adoré lire ce polar pur et dur. Une lecture qui diffère de celles habituelles, j’ai aimé la quatrième de couverture lorsqu’il m’a été offert par ma belle mère qui connaissant mon goût de la lecture m’a ramené deux livres de poche pour mon anniversaire.

La couverture de cette édition reprend l’affiche du film qu’il a inspiré et en lisant ce roman je m’imaginais parfaitement les scènes avec en acteur principal Jean Reno.

Un livre à lire si on aime les polars, l’action comme dans les films américains, la Mafia, le grand banditisme. Sauf que voilà çà se passe ici même en France, dans notre bon vieux pays et non dans cet ailleurs que représente ce grand pays, haut lieu du banditisme .

On a tendance à oublier qu’ici aussi tout ce que l’on peut montrer de noir, de glauque dans les films américains est une réalité ici aussi. Un policier dur à lire si on a l’âme sensible, des scènes bien décrites sans jamais entrer dans le voyeurisme malsain pour faire vendre.

Simplement un bon roman par un auteur français qui a su se servir de son métier premier, le journalisme et bien enquêter pour nous présenter au mieux son sujet.

Ma lecture en cours L’enfant du Bosphore.

Publicités

4 réflexions au sujet de « L’immortel »

    1. Tu vois je ne connaissais m^me pas le film et pourtant j’adore Jean Reno. Le livre est bien passionnant alors j’imagine le film. Bonne lecture à toi aussi et merci de ton passage bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s