Les joyaux de la sorcière

9782259199674

Une de mes passions est la lecture, je m’y adonne depuis ma plus tendre enfance. Il était rare de me voir sans un livre à portée de mains. A défaut d’avoir des amies j’avais des livres pour m’évader et vivre une vie beaucoup plus palpitante que la mienne.

Ma passion de la lecture m’a suivie au cours des années. Ni les études ni l’entrée dans la vie active n’ont pu m’empêcher de lire et ce énormément, mon passe temps pendant mes heures de liberté, de repos.

Aujourd’hui je suis maman mais ceci n’empêche pas cela même si en ce moment je lis beaucoup moins. Ce n’est pas faute de temps  on arrive avec un peu d’organisation, à s’octroyer des plages de détente loin s’en faut quand on est maman. Mais voilà, j’ai un autre passe temps qui me prend du temps aussi alors je ralentis mes lectures mais je sélectionne toujours avec soin celles ci afin de pouvoir m’évader, rêver encore et toujours, voyager avec les personnages.

Je vais donc vous présenter une de mes lectures du mois, peu nombreuses il faut l’avouer seulement deux livres. Pour l’un des deux il s’agit du livre de Juliette Benzoni, « Les joyaux de la sorcière ». Je vous livre la quatrième de couverture.

Résumé :

Pourquoi la baronne d’Ostel, en faisant exécuter son portrait par le grand Boldini, lui a-t-elle demandé de la parer de joyaux qu’elle n’a jamais possédés ? Et à quelle arrière-pensée le peintre a-t-il obéi en accédant à un désir aussi inhabituel ? D’où viennent les pendants d’oreilles et la fabuleuse croix qu’il a reproduits après les avoir vus par deux fois dans des circonstances tragiques ? C’est la succession d’énigmes qu’Aldo Morosini, le prince vénitien expert en pierres historiques, va devoir résoudre afin de venir en aide à une pauvre jeune femme mariée à un odieux personnage.
A la recherche des bijoux dont il découvre bien vite qu’ils ont appartenu à Bianca Capello, Morosini, lancé sur la piste d’un assassin sadique, franchit l’Atlantique à bord du plus prestigieux paquebot de l’époque, l’Ile-de-France, quintessence des Arts décoratifs. Il y fera des rencontres utiles, car c’est la première fois qu’il part seul à la chasse au trésor. Enfin… presque !
Après L’Opale de Sissi, Le Rubis de Jeanne la Folle, Les Émeraudes du Prophète ou La Perle de l’Empereur, entre autres, Les Joyaux de la Sorcière racontent une nouvelle aventure du prince antiquaire.

On retrouve donc notre prince antiquaire revenue de ses aventures précédentes, qui savoure sa vie de famille tout en continuant ses recherches pour des personnes fortunées, bijoux célèbres, rares et autres…

Cette fois-ci en visite à Paris, il va se rendre chez un couple à la recherche de bijoux disparus, apparaissant sur un portrait de famille mais n’étant pas dans l’héritage. Notre prince va accepter de chercher ce que sont devenus ces bijoux pour la jeune femme.

Il va aller de découvertes en découvertes, ne sachant si il doit poursuivre ou pas pour finalement se laisser tenter par son goût de l’aventure et surtout sa curiosité vis à vis de ces bijoux finalement célèbres et qui sont entachés de sang comme chaque fois.

Il part donc à l’aventure seul, son fidèle ami Vidal Pellicorne ne daigne plus donner de nouvelles et il s’embarque donc pour les États-Unis pour suivre le dernier possesseur des bijoux et revoir ce pays aussi par la même occasion.

Il va faire de belles rencontres sur ce célèbre paquebot mais aussi aller de découvertes en déconvenues face à son ami présent lui aussi sur le bateau. Il va décider de continuer seul sans son appui.

J’avoue que cette aventure m’a moins intéressée que les précédentes d’autant que son cher ami n’est pas là avec lui. Pour moi, l’aventure, le suspense, la recherche des bijoux n’étaient pas franchement au rendez-vous. Il y a d’autres attraits dans ce livre comme certains mystères tels que ces morts mystérieuses d’épouses de ce milliardaire qu’Aldo Morosini suit mais je ne m’y attendais pas dans ce genre de roman.

Enfin ceci n’est que mon point de vue, je verrai dans la suite de ses aventures au prochain tome. J’espère pouvoir emprunter la suite lors de ma visite mensuelle à la bibliothèque d’ici demain ou la fin de la semaine.

Bonne lecture à tous et à toutes.

Publicités

4 réflexions sur “Les joyaux de la sorcière

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s