Ma famille

Ces petits riens…

Coucou, je viens un peu par ici histoire de vous raconter quelques petites choses. Je me rends compte que je n’avais même pas pris la peine de répondre à tous vos commentaires. De si gentils mots qui me font apprécier  le fait d’avoir rouvert un blog rien que pour échanger avec vous et garder ce lien qui nous unit.

Je suis venue vous dire que cela va mieux, oh bien sûr ce n’est pas la grande forme, je ne saute pas encore de joie mais j’ai l’impression de voir un peu le bout du tunnel. Comme quoi des petits riens, des petites attentions font du bien au moral.

Hier la neige est tombée, oui vous lisez bien, il a neigé dans le sud de la France. Bon nous n’avons pas battu le nord de la France qui a été paralysé et je plains tous ceux qui ont dû subir ces intempéries. Nous sommes finalement privilégiés dans notre petit coin et pour tout l’or du monde je n’en partirai.

J’ai eu la chance de trouver l’homme de ma vie à une dizaine de kilomètres de chez moi. Un nordiste venu s’installer dans le sud. Bref, il est hors de question pour nous d’y partir.

Hier, la neige est donc tombée et mon homme a pris la décision de ne pas partir vaquer à diverses tâches à la ferme. Il s’occupe là bas à mettre nos serres en culture si ce n’est pour vendre du moins pour notre consommation personnelle et pour la famille aussi. Et en voyant mon moral au plus bas, il a fini par faire demi tour.

Il faut dire que je n’ai pas été très agréable, les nuits sont difficiles, je n’arrive pas à trouver le sommeil le soir alors je lis au lit après avoir crocheté pour me détendre devant le film mais en pleine nuit je me réveille après des cauchemars et j’ai beaucoup de mal à trouver le sommeil. Là dessus le réveil est très matinal malgré les vacances, entendez même pas 07h c’est dur. C’est les vacances et les enfants trouvent le moyen de se réveiller de bonne heure alors qu’en temps normal il faut les réveiller. Même pas de répit le matin et ce, jusqu’au soir 20h30. Je ne sais pas à quoi ils carburent, çà saute du matin au soir.

La fatigue et le mal être ont eu raison de moi, j’ai craqué dimanche dernier et depuis j’essaie de remonter la pente. J’ai beaucoup de mal à assumer tout dans la maison mais je ne pouvais demander à mon homme de rester enfermé à la maison, un lion en cage n’aurait pas arrangé la situation.

Pourtant hier il l’a fait et cela m’a soulagé et fait un bien fou de pourvoir me décharger sur lui de pouvoir discuter calmement avec un adulte au cours de la journée. Je ne sais ce qu’il leur a dit mais les enfants ont été relativement sages, obéissants par rapport aux autres jours. Je comprends bien que cela n’est pas évident de rester à la maison pour des enfants surtout que le temps ne s’est pas trop prêté aux jeux d’extérieur mais bon….

J’ai donc passé une agréable journée en famille, il a voulu faire du rangement dans les placards des enfants et c’est lui qui s’est attelé à la vaste tâche pendant que moi je m’occupais de moi comme il me l’a si gentiment suggéré et je ne me suis pas faite prier. De temps en temps je voyais une petite tête se glisser par l’entrebâillement de la porte de la salle de bain et aussi sec repartait.

L’après midi, nous avons fait des jeux de société avec les enfants du moins les deux grands pendant que le petit dernier était à la sieste. Une partie de jeu de l’oie avec la puce et elle a gagné. Bon je n’ai pas été mauvaise perdante ce qui a surpris monsieur. Ensuite nous avons sorti le jeu de chevaux et là nous y avons joué à 4 en donnant un coup de mains aux petits. Une bonne façon de faire réviser les chiffres à la puce tout en s’amusant.

Et puis les garçons nous ont lâchés et la puce ne se lassant pas de jouer avec maman, et bien nous avons joué aux dominos. C’était bien sympa ces petits jeux de société adaptés aux petits. Bref, je me suis reprise en main et décidé de profiter de ce que la vie m’a donné.

J’ai un mari et des enfants et m’enfoncer dans ma déprime m’empêche de voir les belles choses. Savourer ces moments avec mon homme, mes enfants m’ont redonné un peu de courage et me font remonter le moral.

Aujourd’hui, je suis plus sereine, ma nuit a été courte, j’ai lu assez tard avant de trouver le sommeil. La nuit a été encore entrecoupée mais cela ne changera pas de sitôt c’est ainsi depuis assez longtemps.

Je vais essayer de mettre par écrit chaque fois que cela n’ira pas, j’ai tendance à oublier que je peux m’exprimer ici loin du regard de l’entourage du moins je l’espère. Croisons les doigts. Merci à mes lecteurs d’être là pour me lire et me soutenir dans les bons comme les mauvais moments.

Je vous rassure, je n’écrirai pas que les coups de cafard mais aussi comme avant les belles choses de la vie.

Publicités

12 réflexions au sujet de « Ces petits riens… »

  1. Je ne te savais pas aussi mal, ton autre blog le cachait bien, mais je suis contente que tu aies cette volonté d’essayer de te servir de ce blog comme d’une sorte d’essai de thérapie : Je te souhaite que ça t’aide, et ravie de te retrouver 😉

    J'aime

    1. Disons que j’ai des hauts et des bas et que d’être lue par la famille même si je n’avais pas donné mon lien m’empêchait de m’exprimer pleinement alors je ne parlais que des bons aspects de la vie. Là j’espère arriver à me libérer et pouvoir dire un peu tout sans pour autant me restreindre à parler que de ma vie de maman parce que je ne suis pas que çà. Merci de me lire et de tes mots de soutien bisous

      J'aime

  2. Ce n’est pas simple de gérer 3 enfants seule dans la journée et c’est un beau geste d’amour de ton mari de te permettre de prendre un peu de temps pour toi 🙂 Profite de tous ces moments, j’espère que çà arrivera à te faire te sentir mieux d’ici peu et que tu arriveras à trouver le sommeil enfin. Je n’ai pas validé ton si joli dernier commentaire, parce que tu faisais allusion à ton autre pseudo et que j’avais peur que çà éveille des soupçons. Mais j’ai été virée depuis, du coup, plus de risques 😉 je te fais de gs bisous

    J'aime

    1. Coucou, tu as toujours des mots attentionnés pour tout le monde alors que tu aurais besoin de plus de soutien. Mon mari est très présent mais c’est un homme qui a besoin d’être à l’extérieur alors j’essaie de gérer les enfants pour ne pas trop l’embêter mais parfois je craque car j’ai besoin d’un peu de solitude.
      Je comprends que tu n’aies pas validé mais tu sais que tu peux modifier un commentaire. Je te fais de gros bisous ma belle.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s