Etre mère 15 : l’heure du repas

Être mère c’est se prendre la tête parfois pour nourrir ses enfants.

L’idée m’est venue de vous parler du sujet de la nourriture en lisant l’article de Maman Poussinou qui a carrément fait un planning de ses repas. Fini le casse tête de se demander qu’est ce que l’on va manger ce midi ou alors le soir. De plus en plus dur, moi je vous le dis.

Dans la famille vous prenez le papa et la maman çà va, nous aimons à peu près tout. J’ai même réussi à faire aimer les aubergines à mon homme. Il suffisait de lui cuisiner et il a apprécié. Mais les enfants c’est une autre paire de manche.

Je sais pas si c’est pareil par chez vous mais moi, les deux grands sont assez difficiles et mangent très peu. Au point que la maîtresse s’est inquiétée lorsqu’ils ont fait une sortie scolaire et qu’ils n’ont quasiment rien mangé. J’ai dû lui dire que c’était des petits mangeurs et qu’ils n’aimaient pas tout et c’est la vérité.

Finalement on apprécie quand ils sont bébés, on leur prépare avec amour leurs petites purées et leurs soupes et ils mangent sans rechigner leurs légumes, les viandes et les poissons, le tout mixé. C’est pareil pour les mamans qui donnent des plats déjà préparés, il y a un grand choix et ils mangent de tout. On est content au final du travail accompli.

Mon petit dernier déguste avec grand plaisir mes petits plats, mes yaourts maison, mon pain, ma brioche râlant parfois car il a tout fini. Un vrai morfale celui là.

Les deux grands, c’est délicat de remplir leurs estomacs. C’est simple en dehors de la maison, on ne mange rien. On n’aime pas. Alors ils se contentent de pain et d’eau. Véridique, je vous dis. Même des plats qu’ils mangent à la maison, ils ne les goûtent même pas ailleurs. Ce n’est même pas la peine de les mettre à la cantine, payer pour qu’ils ne prennent pas leur repas.

Bon mais qu’est ce que je peux leur mettre dans l’assiette, des pâtes avec gruyère pour la puce mais pas pour mister. C’est vraiment pas évident. Des fois ils mangent d’autres non et même si ils apprécient habituellement. On doit rester dans le basique et ne pas sortir des sentiers battus.

Donc les repas sont un peu rengaine car pour varier il faudrait les laisser sur leur faim. Alors parfois on se prépare des plats différents comme lorsque je fais de la pizza maison ou de la tartiflette, des gratins de légumes….

Ils sont vraiment difficiles à contenter, mais bon parfois lorsque je cuisine ils apprécient comme la quiche lorraine, des sauces même si ils ne mangent que la viande mais pas les légumes, ouf.

Pareil pour les desserts. J’en ai eu marre l’an dernier d’acheter des yaourts pour eux qui finissaient quasiment à la poubelle à chaque repas car ils n’aimaient pas ce parfum là, difficile avec les panachée ou ils en avaient trop à manger.

Alors j’ai investi dans une yaourtière et je fais des yaourts à leur convenance et si ils n’achèvent pas maman ou papa les terminent sans difficulté. On sait ce que l’on mange et çà a du goût. Ainsi ils apprécient le nature, à la vanille et plus récemment j’ai testé au chocolat et  à la fraise.

Pareil, parfois ils mangent au petit déjeuner un peu de brioche ou de pain au lait. Mais ce n’est pas toujours le cas et c’est pareil pour le pain que je fais. Des fois ils me font râler à apprécier limite plus la baguette du supermarché à mon pain fait maison avec amour. Grr!!! Enfants ingrats.

Les gâteaux et pâtisseries c’est pareil. Ils n’aiment que celui au chocolat fait par maman. Quand aux bonbons ce n’est pas la peine de leur en proposer, ils n’aiment pas et çà j’apprécie et leurs dents aussi. Çà changera peut-être avec le temps. Qui sait ?

A quoi çà sert que maman passe des heures derrière le fourneau. Là vous imaginez la scène de Ma sorcière bien aimée, toujours impeccablement bien coiffée, la tenue niquel, sans un pli et son petit mari qui rentre du travail et le repas déjà prêt. Ca fait rêver ou pas d’ailleurs.

Bon çà reste illusoire tout çà. Quand je vous dis que c’est du cinéma, d’où ils sortent que les mamans sont ainsi. Vous en connaissez, vous des comme çà ? Moi à la fin de la journée je suis un peu chiffonnée, des tâches par ci par là parfois. Tout dépend de bébé. La maison n’est pas impeccable, des jouets traînent jusqu’à l’heure du bain, on voit les enfants courir, le petit dernier crapahuter par terre.

Et vous c’est pareil chez vous ? Sinon si vous avez des idées, faites m’en part.

Ma participation pour Babidji.

Publicités

8 réflexions sur “Etre mère 15 : l’heure du repas

  1. oh punaise la galère ! tes 2 grands doivent bien te donner du fil à retordre ! Et moi qui râle parce que n°2 est bien plus difficiles que n°1 et a un appétit d’oiseau mais rien à voir avec ce que tu décris ! Moi mon truc, c’est un truc de feignante : faire 2 – 3 gros plats familiaux qui feront plusieurs repas et entre je me relâche avec petits pois en boîte, surgelés etc. Par contre Romane a tjs détesté les petits pots tt fait … je souffle dc un peu plus que maintenant elle mange comme les grds ! moins de boulot 😉 feignasse qe je suis !!!

    J'aime

    • Oh tu sais je m’adapte et je me dis que çà viendra en son temps. Alors en attendant on fait parfois des repas différents pour eux mais au moins je sais qu’ils mangeront un peu. Tout plutôt que de les voir partir au lit l’estomac vide. Chaque enfant est différent et je le constate chaque jour en lisant les expériences des unes et des autres.

      J'aime

  2. Ton billet me fais comprendre que j’ai eu de la chance. Junior a toujours mangé de tout en quantité raisonnable . Je lui ai toujours préparé du « fait maison » aussi. A force de varier, tu vas sûrement leur donner le plaisir de goûter à tout bientôt . Bonne soirée Bises

    J'aime

    • Je ne m’en fais pas un jour çà viendra, je leur propose de goûter mais j’ai toujours autres chose prévu au cas où. Ils sont petits mais je désespère pas.

      J'aime

  3. Et oui, c’est pareil chez nous ! Pas le temps de tout ranger/nettoyer/repasser, même si on fait au mieux :o) Et galère pour les repas…

    Bébé refuse systématiquement les petits pots tous faits (pourtant bien pratiques parfois !). Et il présente peut-être une allergie au lait de vache qui m’oblige à ne lui donner que des produits laitiers à base de lait de soja (beurk).

    Les deux « grands » (3 et 4 ans) mettent entre 45 minutes et une heure pour chaque repas, et ça me semble une éternité ! Pas facile de leur faire finir leurs assiettes. J’essaie de m’adapter à leurs goûts tout en respectant un certain équilibre alimentaire, mais même là c’est dur : pourquoi ont-ils adoré les petits pois la semaine dernière et les refusent-ils aujourd’hui ?

    Mon truc si je sens que le repas va être difficile (en phase de test!) : je pose sur la table, devant eux, un dessert qu’ils adorent (genre gâteau chocolat), auquel ils auront droit s’ils finissent leurs assiettes, sans trop rechigner et pas trop lentement (et se tiennent bien à table, c’est un autre débat). Ca fonctionne à peu près. Enfin, les bons jours ! ;o)

    Bon courage,

    MumChérie
    http://nosviesdemaman.wordpress.com

    J'aime

    • J’ai jamais testé les petits pots pour mes enfants. J’ai toujours fait même en bossant.Je rentrais et hop je lui prévoyais pour le lendemain. C’est meilleur quand c’est maman qui le fait ils le savent .
      Mes deux grands, je n’insiste pas plus que çà, je veux pas les écœurer en les forçant, ils ont 5 ans et 3 ans et demi et çà viendra en son temps. Ca aide parfois de partager nos expériences, c’est sympa ces échanges de tuyaux entre mamans. Merci à toi.

      J'aime

  4. Je ne sais pas quel âge ont tes grands, mais ici je découvre avec joie que ma fille, 7 ans, commence à vraiment apprécier des trucs qu’elle dénigrait jusque là. Elle m’a gratifié de très bonne cuisinière, c’est dire comme elle ne pouvait pas me faire plus plaisir ! Par contre, mon Bonhomme de 3 ans 1/2 qui mangeait de tout en bonne quantité a subitement changé de point de vue. Le moindre légume le fait frémir, et il préfèrera ne rien manger que d’être obligé d’y gouter (enfin pas toujours, heureusement).
    Si les miens adorent fromages et desserts (mais les desserts maison depuis peu seulement), ça nous a longtemps permis de les motiver à manger quelques légumes. Mais maintenant l’argument ne suffit plus, et c’est la plaie !

    J'aime

    • Mes grands ont 5 ans et 3 ans et demi. Ça me rassure un peu que certains autres sont comme les miens. J e me dis que çà viendra et je m’adapte à eux en attendant qu’ils viennent à apprécier.
      Les compliments çà fait plaisir et on est contente quand ils mangent ce que l’on a préparé avec amour.
      En attendant je me satisfais de voit le petit dernier 14 mois manger mes purées et mes soupes.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s