Etre mère 14

Être mère le plus beau métier du monde comme chacune d’entre nous s’accorde à le dire mais ce que l’on ne nous dit pas comme pour certains autres métiers c’est la dangerosité et bien d’autres choses comme le besoin irrépressible encore et toujours.

Je tiens à vous dire qu’il ne faudra pas prendre tous mes propos au pied de la lettre. Certains propos sont de l’humour, douteux cela va s’en dire mais tout de même, ne m’en prenez pas rigueur.

Ah être mère, on s’y croit préparé, c’est dans les gènes, c’est héréditaire de mère en fille, bla, bla, bla. Pensez donc, nous les femmes nous devons apprendre tout sur le tas lorsque l’on nous remet notre petit colis express entre les bras. Mais attention, dès que vous acceptez la mission vous ne pourrez plus reculer et vous rétracter ni démissionner comme dans d’autres postes. Alors réfléchissez bien je vous le répète encore.

Allez quelques petits arguments pour ou contre c’est à vous de voir.

  • Métier dangereux

Être mère est un métier à haut risque pire que le funambule sur le fil. Il existe de nombreux risques de chute avérés. De nombreux cas ont été recensés. Et attention ce ne sont pas des chutes banales. Non, non !! Ne croyez pas çà. C’est très dangereux je vous le dis moi avec mon expérience. On peu chuter sur un jouet qui traîne, au choix quand vous aurez des enfants déménageur. Bon çà peut être Sophie la girafe mais d’autres fois c’est pire surtout si pressé on ne regarde pas où l’on met les pieds.

  • Adieu le rangement, l’ordre

Et oui, en un laps de temps relativement court votre salon est envahi par des jouets en tout genre. Ils vous déballent leur chambre là en plein milieu du passage puis s’en vont faire un petit tour ailleurs car un enfant aime à déballer pour le plaisir de faire criser ses parents et non pour jouer comme on pourrait le penser. Ne pas marcher pied nu non plus à vos risques et périls de vous retrouver avec une perle plantée telle un épieu dans votre pied. Ne riez pas j’ai du vécu.

  • Pas de pause café

Être maman c’est ne plus avoir le temps de savourer un café le matin pour cause de bras et mains prises par le petit dernier qui prend son biberon. Bon on le prendra après mais le temps est traître et continue à filer pendant la pause bébé surtout si vous en avez qui aime déguster leur biberon bien calé entre vos bras et ensuite il faut faire faire les rots à bébé.

  • La course contre la montre

Il faut penser à préparer les enfants pour l’école. Et là c’est la course pour ne pas arriver en retard. Et c’est parti pour s’énerver parce que ces messieurs dames ne sont pas pressés, prennent leur temps, flânent comme si ils avaient toute la journée devant eux.  Et puis une fois tous vêtus, il faut charger tout ce petit monde dans la voiture. Et là peuvent débuter des disputes parce que l’un a pris le siège de l’autre ou ne l’a pas laissé passer en premier.

  • Maman coquette on oublie

Maman c’est aussi faire abstraction de son état général. Vous aurez beau prendre soin de vous quand vous y arriverez car en un laps de temps très court, adieu votre brushing, votre maquillage. Mais bon c’est pas dramatique, vous êtes casée alors c’est pas grave vous n’avez plus besoin de plaire à votre homme.

Vous aurez un nouveau parfum sur vous, peu onéreux généreusement fourni par bébé. Un savant mélange de bavouille, de vomi, de transpiration. Hautement sexy, répulsif papa garanti, idéal pour les hommes touche à tout.

Et à l’heure du bain, vous le prendrez avec bébé qui vous arrosera copieusement de la tête au pied. C’est économique au final, pas besoin de prendre la douche après lui .

  • Retomber en enfance

Un des aspects les plus durs je vous assure.  Il faut se réapproprier le langage bébé ce qui ma foi est assez complexe mine de rien entre les arheu, les blou blou et autres borborygmes qui nous font paraître idiote devant les autres personnes si on n’y pense pas et que l’on fait çà en public. On le dit bien le ridicule ne tue pas mais bon nuit gravement à votre image.

Il faut regarder aussi les dessins animés avec les enfants assis dans le canapé. Certains échapperont à Dora d’autres auront la malchance d’avoir un fan de cette petite fille. Après vous allez devoir subir le visionnage de tous les classiques Disney.

  • Une drogue dure

Au final on en devient accroc et c’est çà le plus dur car on ne peut pas en décrocher, pas de cure de désintox pour çà. Vous allez devoir rester suspendu au cou de bébé, à ses joues pour lui faire des petits bisous du matin au soir. Et quand votre petit se mettra à vous faire des câlins ce sera fini pour vous. Vous ne ferez plus qu’un avec lui, on vous confondra tellement vous serez collée à lui.

Être mère c’est tout çà et encore plus. C’est un état de grâce perpétuel. A l’aube de mes quarante ans je suis fière d’être devenue maman de trois magnifiques enfants. La page maternité se tourne pour moi alors je savoure encore les derniers instants avec mon encore bébé. Ils grandissent mais cela sera différent sans être moins bien.

Ma participation pour Babidji.

Publicités

4 réflexions sur “Etre mère 14

  1. ah excellent ! j’adore lire chez les autres ce qu’on vit ttes au quotidien ! et ces put*** de jouets qui trainent dans les chambres sur lesquelles tu marches en pleine nuit et qui te perforent la voûte plantaire !!! l’horreur ! merci pour ta participation 🙂

    J'aime

    • Je me suis amusée à l’écrire, c’est clair que parfois c’est galère amis on adore çà au final. J’aime bien participer quand je peux arriver à l’écrire.

      J'aime

  2. C’est vraiment ça! (et j’en ai qu’un pour le moment. ^^)
    Je rajoute les risque de collisions avec joujoux volants, risque non négligeable chez nous… (mais quand est ce qu’il va arrêter de jeter les chosse de rage…. Bouhouhouuu 😉 )
    Bises

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s