Etre mère

13 mois

13 mois aujourd’hui. Ce petit être, ce petit bolide a chamboulé notre vie faisant de nous une famille nombreuse.

13 mois de vie et ce petit être a fait de moi une maman comblée par la vie au delà de toutes espérances.

Un petit bolide qui va en faire voir de toutes les couleurs à frère et sœur.

Chaque jour, je regarde avec ravissement ses progrès passant de la reptation à un quatre pattes plus élaboré. Et puis il y a aussi les petits essais de marche.

J’adore regarder ce petit bébé devenir un petit garçon espiègle. Un petit bonhomme qui est venu perturber la vie bien organisée de notre petite famille. Trois enfants çà veut dire trois fois plus de boulot mais çà, à terme on gère.

Mais affronter le regard des autres quand on se balade parfois c’est pesant. On a l’impression d’être des animaux de cirque, de foire. C’est déjà toute une organisation pour partir alors en plus affronter ces personnes, ces regards çà me pèse. Trois petits qui se suivent çà implique poussette, sac à langer et deux grands qui s’accrochent à la poussette. Alors forcément parfois on gène un peu pour ne pas dire beaucoup. Treize mois donc que l’on choisit les endroits où nous pourrions sortir, nous balader en toute quiétude.

Bref, trois enfants c’est avoir la chance de voir leurs progrès, de comparer aussi et je vois la différence avec le petit dernier. 13 mois, il crapahute, se déplace sur ses jambes en s’accrochant à tout ce qui passe, cela va des collants de maman en passant par le canapé, la table basse, le meuble télé. Ah celui là il est bien, hop je m’assois sur les fesses et puis je léchouille un peu la vitre. Ben quoi on rend service à maman, çà lui évitera de faire celles là.

Ah oui on s’aventure aux portes dorénavant et pus on met ses doigts bien poisseux, son nez avec un peu de … contre la vitre. C’est la joie, du pur bonheur je vous assure. On dirait pas à le dire ainsi mais j’en ris moi même car il fait mine de rien son apprentissage et j’ai tout le temps de le regarder, de me distraire de ses mimiques même si ensuite je me dis que j’ai pas fini telle ou telle chose.

13 mois quasiment de sourires ininterrompus, je suis sûre qu’en dormant il sourit aussi mais çà je peux pas trop le vérifier vu qu’il dort sur le ventre. Et puis c’est voir son sourire un peu style carnassier quand il voit les deux grands jouer dans le salon. Il s’approche subrepticement et hop arrive pour leur piquer leurs jouets bien étalés sur la table basse, les meubles.

C’est voir les deux grands se fâcher un peu mais une bonne occasion pour leur dire de ranger. Par contre c’est devoir faire le gendarme car ils sont un peu brusques parfois avec lui. Ils préféraient je pense l’époque où il restait sagement dans son parc mais là il va balader dans toute la maison allant jusque dans les toilettes et devoir rappeler ainsi chaque jour je ne sais combien de fois dans une journée ma foi longue par moments de fermer la porte des toilettes, de la salle de bains. J’ai déjà eu un phénomène qui attrapait le bleu des toilettes vous savez les petits blocs et bien là j’ai le numéro bis.

13 mois et je peux enfin m’éclater pour une fois à faire le quatre pattes moi qui n’avait pas trop eu la chance de le faire avec les deux grands. Et je ne culpabilise pas, j’ai un bébé. Je traîne sur le sol avec lui, je suis pleine de bavouilles par moments mais c’est pas grave. Une chose est sûre c’est qu’il faut que je pense à me prendre une tenue de rechange quand nous sortons. C’est vrai on y pense toujours pour bébé mais pas pour nous.

C’est aussi prévoir, planifier un peu pour ne pas être débordée, prise au dépourvu. Je ne vous raconte pas le caddie bien rempli lorsque nous faisons les courses et que le petit dernier est dedans caché derrière les bottes de poireaux. Que voulez-vous il les attrape est s’amuse avec. Je lui ai déjà dit qu’il fallait les faire cuite avant. Numéro 2 avait la manie de croquer dans la baguette de pain, c’est sûr que c’était un peu mieux.

Vous l’aurez compris, 13 mois pour le voir grandir et une belle occasion pour se souvenir des progrès, des petites anecdotes sur eux en voyant faire le petit dernier.

13 mois et mon bébé n’en est plus un quand on le regarde il fait déjà petit mec avec ses tenues de deux ans héritées de son grand frère.

Ma participation pour Babidji.

Publicités

11 réflexions au sujet de « 13 mois »

  1. Déjà treize mois oui presque un petit homme en tout cas plus le bébé … Encore que le petit dernier reste toujours quelque part le bébé de sa maman… Tu as raison de profiter à fond de tous ces moments de bonheur cela passe si vite, bonne soirée!

    J'aime

    1. Oh oui c’est mon petit bébé comme mon second d’ailleurs encore un peu. Je les regarde grandir sereine car je sais que c’est l’étape obligée d’autant que je suis privilégiée je les vois grandir chaque instant. bisous

      J'aime

  2. La mienne a eu 1 an il y’a 8 jours… je n’ai pas vu le temps passer mais je ne comprend que trop bien ton ressentie de profit quand a tous ces progrets !
    Moi aussi je me met à quatre pattes et me retrouve trempée de bave et bisous en tout genre de mes deux enfants…
    Finalement, le bonheur est simple 😉

    J'aime

    1. Ils ont peu de différences le tien et la mienne. Il faut garder une part d’enfance pour être proche d’eux et je n’hésite pas m^me si je suis sale après car on n’a qu’une vie et ils grandissent si vite. Profitons en bisous

      J'aime

      1. Tout à fait !! 🙂
        Mes loulous ont 3 ans et 1 an (2 ans et 1 mois d écart entre eux) du coup, quand je me met par terre, ils sont deux à me sauter dessus …. j adore! Le pire,c est que le simple fait de m assoir par terre suffit pour qu ils me fonce dessus pour me bisouiller, caliner etc … Effectivement, même si je dois ressortir sale , je m’en fou parce qu’a l intérieur je rayonne de bonheur de profiter de ces instants avec eux 😀

        Bref, profitons en bien, c’est ça l important 😉 Au moins, on ne regrettera pas plus tard :p

        Passe de bonnes fêtes!

        J'aime

  3. Profite, profite car ce petit bonhomme deviendra vite grand. Je te comprends parfaitement quand tu dis qu’il n’est pas facile de se promener avec trois petits. J’ai connu ça autrefois, le regard pesant de gens, à Paris surtout. Ensuite, nous avons fait construire à la campagne et cela est devenu plus facile à vivre.
    Bises et Joyeux Noël à toi et ta petite famille

    J'aime

    1. J’en profite et je fais le plein de photos aussi. Il est si photogénique et rigolo prenant la pose. C’est pas évident de sortir mais bon je m’en accommoderai du regard des autres au vu de tout l’amour que je reçois en retour. Bisous et bonne fin d’année..

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s