Le roi des forêts

Et voici la période enchanteresse des fêtes de fin d’année qui est là. Un doux moment pour terminer cette année 2012.

Une année qui s’achève, une autre va débuter mais en attendant pour se mettre dans l’ambiance quoi de mieux que de parer notre intérieur de lumières, de guirlandes, de houx sans oublier notre traditionnel sapin.

Alors pour se mettre dans le bain des festivités à venir j’ai fait pour la énième fois mon sapin. Je suis une perfectionniste alors chaque année je suis capable de le refaire trois ou quatre fois quand il n’arrive pas des accidents.

J’aime voir la maison se parer de mille couleurs chatoyantes, de ces guirlandes, de cette lumière. Se poser le soir dans le canapé regarder le sapin scintiller de mille feux, la cheminée qui réchauffe l’atmosphère, le temps froid au dehors, il manque la neige et on s’y croirait.

Raconter des histoires aux enfants sur le père Noël, imaginer les cadeaux sous le sapin et voir les yeux des enfants s’agrandir de surprise, les voir s’émerveiller en découvrant leurs cadeaux.

Autrefois lorsque j’étais enfant je me souviens que ma sœur et moi nous aidions ma mère à faire le sapin. Des couleurs pastels, le choix de mes parents, des boules et des guirlandes intactes, si chatoyantes et pourtant anciennes. Je me souviens que nous devions faire attention, elles étaient fragiles ces boules en verre.

Puis le temps est passé ma sœur a grandi et moi aussi et nous avons pris le relais. J’ai voulu à mon tour perpétuer la tradition en le préparant avec mes enfants cette année parce qu’ils me l’ont demandé et que j’ai été ravie de les voir s’impliquer. Cette année nous avons investi dans in nouveau, l’ancien a rendu l’âme. Pas de vrai pour nous, nous avons opté pour un artificiel mais il est aussi majestueux qu’un vrai même si l’odeur du sapin n’embaume pas notre salon.

Pour l’anecdote, cette année ce n’est pas le chat qui a décanillé l’arbre pourtant posé au sol ni le petit dernier qui crapahute à quatre pattes c’est ma fille, la grande de cinq ans. Je ne sais trop comment elle a fini dessous. Bon plus de peur que de mal quoique il ne me semble pas qu’elle ait eu plus peur que çà. Elle a trouvé le moyen d’accuser son frère assis dans le canapé alors que c’était elle qui était à côté de feu mon beau sapin allongée.

C’est pas triste à la maison d’avoir un sapin et moi qui croyais que ce serait le petit qui tirerai sur les boules et bien non. Après enquête il s’avère qu’elle a la sale manie de cacher ses jouets dans des endroits improbables en l’occurrence sous le sapin. En voulant aller le récupérer bien sùr elle a embarqué le sapin avec. Appelez moi Miss Catastrophe.

Moi et ma patience légendaire, j’ai pris un carton et j’ai plié le sapin. Comment dire la moutarde m’est montée au nez, et je ne l’ai même pas grondée. J’ai juste dit que ‘il n’y aurait plus de sapin cette année et que le père Noël ne pourrait pas venir déposer les cadeaux. Bon après je l’ai refait avec mon fils mardi après midi. A noter de le faire seule, ils sont trop speed.

DSCN4470

Pour finir, je vous laisse une petite chanson que j’écoutais petite. Je me souviens que c’était Tino Rossei qui chantait en fond sonore chez nous.

Mon Beau Sapin

Mon beau sapin,
Roi des forêts
Que j’aime ta verdure.
Quand par l’hiver
Bois et guérets
Sont dépouillés
De leurs attraits
Mon beau sapin,
Roi des forêts
Tu gardes ta parure.

Toi que Noël
Planta chez nous
Au saint anniversaire
Joli sapin,
Comme ils sont doux
Et tes bonbons
Et tes joujoux
Toi que Noël
Planta chez nous
Par les mains de ma mère

Mon beau sapin,
Tes verts sommets
Et leur fidèle ombrage
De la foi qui ne ment jamais
De la constance et de la paix

Mon beau sapin,
Tes verts sommets
M’offrent la douce image.

Ma participation pour Sisy in the city et Macyma.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 réflexions sur “Le roi des forêts

    • Que veux tu j’aime bien en profiter un maximum alors je le fais avant. Là j’ai pris les précautions et mi sen hauteur. Pour le moment pas d’autres accidents. Bisous

      J'aime

  1. Lorsque nous sommes à la maison c’est le grand sapin comme toi, avec les boules…que Pistache le chat gifle à toute volée ! 😀 Cette année, nous serons chez les enfants donc un petit de 30cm, symbolique. Bises et bonne soirée.

    J'aime

    • C’est pas mieux le chat. Cette année çà va, l’an dernier le mâle m’a attaqué la guirlande électrique pas branchée mais enfin.
      Bonnes vacances en famille alors, bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s