Mes petits bonheurs 34

Bienvenue chez la p’tite fée.

Vous allez entrer dans la quatrième dimension, dans un monde peuplé d’êtres fantastiques au cœur d’une forêt magique. Attention de ne pas vous y perdre, suivez bien les chemins balisés.

Bon allez j’arrête de vous débiter des sornettes. Si je vous contais mes petits bonheurs qui ont égrené le temps cette semaine. J’ai savouré chaque instant rare qui ont illuminé ma tristesse. Une pensée pour Cla.

La puce se remet doucement de sa fièvre mais continue à être fatiguée. Alors tous les jours sans faillir elle part faire une sieste l’après midi, elle qui n’en faisait plus depuis un moment. Et la voilà partie pour au moins deux heures. Elle m’a souvent fait rire en posant sa tête sur ses bras après le repas et s’endormant à même la table le soir. Un beau moment de câlins, se l’imaginer encore bébé et la porter dans son lit, toute légère, si frêle. Un petit moineau, ma fille.

Profiter de mon gnome 2 qui ne fait pas la sieste. Oh! Il a voulu faire comme sa sœur. Je suis fatigué, le coucher à 13h avec son frère et sa sœur et l’entendre chanter pendant un bon quart d’heure, aller le voir et il me dit je veux pas dormir. Mais c’est pas grave, comme je leur dis pas d’obligation pour eux, c’est si ils le souhaitent. Je ne peux pas les forcer à faire une sieste sachant qu’ensuite le soir ils ne trouveront pas le sommeil. Ça me rappelle moi petite tiens.

C’est en profiter pour apprendre des mots à ma puce qui les apprend à son tour à son frère. Une idée que j’ai eu grâce à mamie qui a parlé des lettres du Scrabble pour lui faire reconnaître les lettres. Du coup je me suis amusée dimanche après midi à leur fabriquer des lettres en carton. Et je trace des petits carrés de 3 sur 3 et je découpe après avoir écrit sur chaque en majuscules, tout çà pour les lettres de l’alphabet sans oublier les chiffres et le tout en double. Puis ensuite son frère en a voulu alors j’en ai refait pour lui aussi. Soyons fou. Je ne savais pas quoi faire de mon temps.

J’ai aussi pensé un peu à moi tout de même. J’ai profité que mon homme soit là le matin pour me refaire ma coloration. Les racines qui jurent avec le reste commençaient à me sortir par les yeux. J’en ai testé une nouvelle en mousse. Cette fois-ci donc ce sera noisette. L’application était pas mal au final et pas de coulure. Ce qui m’ évite de me colorer le front, le cou, çà fait pas vraiment glamour ensuite. Au final j’ai une couleur un peu plus foncée qui donne des reflets acajou au lieu de blond mais une jolie couleur pour égayer l’automne.

J’ai aussi terminé en début de semaine mon livre entamé à la sortie de la bibliothèque le mardi soir de la semaine précédente. J’ai tenté d’en commencer un puis un autre que j’essaie de lire Miséréré de Jean Christophe Grangé. Il est bien mais disons que je n’ai pas l’envie de lire. C’est rare que cela m’arrive. Alors le soir au lieu de lire je fais mon écharpe au crochet. J’en suis à 45 cm çà peut être dérisoire pour quelqu’un qui sait tricoter depuis longtemps mais moi je vais doucement mais sûrement. J’aurai la satisfaction de l’avoir fait et bien.

C’est aussi voir mon fils heureux d’avoir accompagné son père pour aller chercher du bois hier en début d’après midi. Il était tout fier d’avoir travaillé, ramasser quelques tomates et les rapporter à la maison avec l’aide de papa. Voir la complicité entre père et fils çà n’a pas de prix.

Cette semaine c’est aussi le bonheur de profiter de câlins de mes enfants au réveil. Ne pas être pressé par le temps, profiter des derniers jours de vacances. Un premier gros câlin par le premier réveillé, gnome 3, qui serre mon cou de ses petites mains dès que je le sors du lit pour lui changer sa couche avant de lui donner son biberon. Le voir me sourire dès le réveil avec ses quatre petites dents. Le bonjour de mes deux grands avec en prime un bisou pour me remercier pour le petit déjeuner.

Hier soir, se faire une soirée en amoureux. Faire manger les enfants, les coucher et s’offrir un petit repas en duo avec bougies posées sur la table. Pouvoir se retrouver un peu, profiter du feu de cheminée, se détendre une soirée entière.

Et vous elle était comment votre semaine ?

Voilà mes petits bonheurs de la semaine pour Maman Bavarde.

Publicités

4 réflexions sur “Mes petits bonheurs 34

  1. mon fils malade aussi, tout comme la tienne, sieste alors su’il n’en faisait plus!
    Moi aussi écharpe! je me suis remis au tricot (crochet je connais pas du tout) depuis 1 semaine, ça me passe le temps (qui donne pas envi de sortir en plus) et je m’amuse à faire des écharpes et bonnets pour mon gnôme et moi 🙂 (oui l’homme est fort, l’homme est grand, l’homme n’a pas froid c’est bien connu… jusqu’à ce qu’il soit malade et dise qu’il va décéder m’enfin bref, lol)

    J'aime

    1. Tu me fais rire tiens avec ton homme. Pas facile de voir nos bébés malades. Je vais doucement au crochet, les aiguilles j’y arrive pas je perds les mailles, grr…

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s