Le maître des peines 2

Une fois par semaine, si cela ne vous dérange pas trop, j’aime bien vous résumer un peu mes lectures et vous dire sans prétentions ce que j’en ai pensé.

Si cela vous gène, dites me le, j’aime bien être à votre écoute.

Je vous retrouve donc aujourd’hui pour vous conter la suite des aventures de ce héros hors du commun dont je vous ai déjà parlé Louis Ruest.

Je vais donc évoquer pour vous le deuxième tome de cette saga ma foi assez prenante. Si vous n’avez pas suivi, vous pouvez lire la première partie ici. Pour ne pas rester sur ma faim cette fois-ci ayant apprécié le premier tome j’avais pris les deux derniers à la bibliothèque.

Une trilogie de Marie Bourassa qui lui a pris de nombreuses années d’écriture mais qui valait cette attente et ce délai de rédaction. Voici tous les romans qui composent cette saga d’un autre temps :

  1. Le jardin d’Adélie
  2. Le mariage de la licorne
  3. Le salut du corbeau

Je vous laisse lire la quatrième de couverture pour vous faire une idée :

Louis Ruest découvre dans la douleur que, une fois assouvie, la vengeance qu’il avait tant nourrie contre son père ne lui apporte pas la paix espérée. Le bourreau de Caen est devenu un instrument convoité des puissants.

Il reçoit en cadeau, de Charles II de Navarre, un domaine et se voit fiancé à l’héritière des lieux, Jehanne d’Aubignac, une fillette de sept ans. En compagnie de l’étrange et fantasque famille de Jehanne, l’homme qui tutoie la mort entreprend une lente remontée chez les vivants.

On retrouve avec plaisir la suite de l’histoire hors du commun de ce personnage devenu malgré lui bourreau. La vie depuis sa plus tendre enfance ne lui a pas fait de cadeau. Son père le battait, il aurait dû devenir boulanger et prendre la succession de son père mais voilà le sort s’est acharné contre lui et ne lui a pas laissé de chance. L’Histoire aussi a influé sur la vie de nombreux hommes et femmes.

Il a perdu les seuls êtres qui comptaient pour lui, sa mère, sa fiancée. Sa vie va prendre une tournure improbable mais qui deviendra son quotidien. Plus rien ne le retient sauf la vengeance. Mais une fois assouvie il se rend compte que cela ne l’apaise pas au contraire sa vie ne s’améliore pas.

Une rencontre, un regard d’une petite fille va le bouleverser sans qu’il ne le réalise vraiment. Recherché des plus grands pour son travail accompli avec sérieux, la récompense d’un des puissants de ce monde sera de le nommer à la tête d’un petit domaine modeste mais qui ne demande qu’à prospérer.

Et il se retrouve fiancé à une enfant, situation qui le perturbe mais cela est coutumier chez les grands de ce monde. Contre mauvaise fortune, il va faire bon cœur et s’accommode de cette situation tout en continuant à exercer sa charge de bourreau lorsque sa présence est exigée.

Une petite fille lui redonnera t-il le goût de vivre, pour elle il change sans s’en rendre vraiment compte. On le voit évoluer dans un milieu différent de celui qu’il connaît depuis quelque temps déjà. Il va s’adapter, vivre en communauté, lui le solitaire.

A force de travail, de ténacité, d’écoute des autres il va se faire apprécier des gens de ce domaine, de sa future épouse. Mais il continue à inspirer la crainte ne quittant jamais son habit noir.

La vie pourrait être meilleure mais seule ombre au tableau un jeune homme, ami de la demoiselle du domaine qui n’apprécie pas la venue de cet étranger.

Vous l’aurez compris, on vit au jour le jour avec cet enfant devenu homme et dont l’avenir est tout tracé par les grands de ce monde. Sa perspective d’avenir est d’épouser cette jolie demoiselle.

Voilà pour le tome 2. Je vous laisse apprécier mon avis et je vous concoctes la suite et fin si vous le souhaitez.

Publicités

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s