Le maître des peines 1

Bienvenue pour ceux et celles qui arriveraient par ici par hasard. Bonjour aux autres, non, vous n’êtes pas sur un blog littéraire mais que voulez-vous j’adore lire alors j’aime bien partager avec vous mes moments de vie et la lecture en fait partie intégrante. C’est comme une drogue je ne peux pas m’en passer ni de mon blog d’ailleurs.

Alors, il m’arrive d’avoir des doutes, des coups de fatigue qui me donnent l’envie de tout plaquer mais voilà je suis là. Bon je referme la parenthèse.

J’ai envie de vous parler d ‘une trilogie que j’ai lu sur deux mois ayant emprunté le premier tome en septembre et ce livre m’ayant plu j’ai voulu en connaître la suite. Il s’agit de la trilogie  » Le maître des peines  » de Marie Bourassa. Personnellement je ne connaissais pas l’auteur mais j’ai aimé l’histoire.

Je vous dis tout de suite c’est encore un roman historique, désolé, je ne recherche pas vraiment ces romans mais lorsque le titre m’attire et que la quatrième de couverture me plaît j’emprunte. Donc trois romans dont voici les titres :

  1. Le jardin d’Adélie
  2. Le mariage de la licorne
  3. Le salut du corbeau

Je vous mets un résumé :

Tome 1 :

Paris, 1340. Adoré par sa mère, rudoyé par un père tyrannique, le jeune Louis Ruest aspire à devenir maître boulanger, comme tous ses ancêtres. Dans une France prise en tenailles entre les débuts de la guerre de Cent Ans, au nord, et l’arrivée du bacille de la peste, au sud, Louis se débat dans une atmosphère de fin du monde pour grandir sous les coups, gagner l’amour d’une jeune femme et devenir un homme honorable. Le destin en décidera autrement et l’amènera à devenir le bourreau le plus redouté du royaume, un homme tourmenté dont la quête de vengeance trouvera une écho biblique dans la folie de son époque.

C’est un roman qui a valu à son auteur 10 ans de recherche et d’écriture pour nous l’offrir à la lecture. Un pari gagné, réussi puisque je l’ai lu avec grand plaisir. Tout est bien fait puisqu’à la fin du livre elle nous livre un petit glossaire des mots employés au Moyen Age et aussi quelques pans d’histoire pour nous éclairer sur certains passages. J’avoue que je connaissais quelques mots, moi qui aime lire des livres sur cette époque mais d’autres non.

Il s’agit donc de l’histoire d’un petit garçon, fils de boulanger au Moyen Age plus précisément en l’an de grâce 1340. Dès les premières pages, on ressent un malaise, c’est un enfant martyrisé par son père. Il n’a d’amour que de sa mère qui souffre en silence elle aussi battue par son mari. On découvre le métier de boulanger au travers des écrits, l’époque des corporations.

Le destin va s’acharner sur cet enfant qui va perdre sa mère d’une façon cruelle. Il va se retrouver encore plus seul, devant travailler encore plus durement. Personne pour le soutenir. Il va se forger une carapace au fil du temps qui va l’endurcir envers la souffrance. Et au moment où l’on pense que cela va s’arranger pour lui, le destin lui joue encore un mauvais tour avec l’arrivée de la peste lui enlevant tout reste d’amour.

On en vient à apprécier cet enfant bien que certains aspects de sa personnalité soient dérangeants et voir la vie s’acharner ainsi contre ce petit louis Ruest nous émeut au plus haut point. Et pour finir par devoir exercer un métier qui n’était pas son choix ni son rêve mais la vie est cruelle et en décide autrement parfois.

Le petit Louis deviendra bourreau et quel métier ingrat, détesté de tous quel pourra être sa vie ensuite. La suite au prochain tome.

Un beau roman qui porte bien son nom, le jardin d’Adélie, un rêve entre mère et fils. Pour oublier la cruauté de leur vie, leur souffrance ils rêvent d’un beau jardin.

J’ai lu les deux autres tomes, je fais un petit article et je vous dévoile la suite de l’histoire.

Publicités

6 réflexions sur “Le maître des peines 1

  1. Je ne connais pas, mais c’est le genre d’histoire qui peut bien me plaire, même si j’ai beaucoup de mal à me concentrer ces derniers temps (j’ai commencé un livre -de poche- qui lui aussi me plait pour l’instant, j’ai lu 20 pages, en 2 semaines :-s avant j’étais une lectrice qui se levait 1h plus tôt le matin pour lire… maintenant, je gratte les heures de sommeil :-)) Merci pour ce partage 😉

    J'aime

    • J’ai adoré. Tu ne vas pas trop en ce moment et tu as besoin de repos. Moi je ne réussis à lire que le soir et parfois j’avoue empiéter sur mes heures de sommeil pour connaître la suite.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s