Les petits bonheurs

Mes petits bonheurs 32

Dimanche, le jour de publication de mes petits bonheurs, ceux qui ont en théorie jalonnés ma semaine. Et pourtant cela n’a pas été terrible. Fatigue, moral dans les chaussettes mais bon on fait avec. Et je pense que c’est pareil pour pas mal de monde.

Le temps était à la bruine, la grisaille, dimanche dernier. Ce matin on se réveille avec la nouvelle heure et surprise en ouvrant les volets, une belle gelée blanche. La première de cette saison et un beau paysage blanc, de quoi ravir les photographes amateurs. De mon salon on aperçoit les Pyrénées au loin, on a l’impression que c’est proche et lointain à la fois.

Dimanche dernier la pluie, nous sommes restés au chaud dedans avec la cheminée allumée, de quoi nous octroyer une belle source de détente. Un livre dans les mains j’ai passé une grande partie de l’après midi à me détendre, profiter de ma famille.

Le lendemain, le temps était autre, de quoi choper la crève mais non personne ne l’a été. Temps un peu frais le matin, l’après midi soleil qui ne réchauffait pas tant que çà mais c’était agréable. On vaque aux occupations ordinaires, je ne récupère les enfants qu’à midi, la puce a sa séance de soutien scolaire. L’après midi je garde les garçons, mon homme est là aussi vu qu’il travaille de nuit cette semaine.

Je ne sais si c’est  cela ou ses dents qui le travaillaient, le petit a passé un début de nuit agité. Moi j’avais du mal à me coucher, j’ai horreur de dormir seule, le sommeil me fuit alors je l’ai pris avec moi un moment pour lui permettre de s’assoupir. Une fois qu’il dormait j’ai pu le remettre dans son lit mais cette fois-ci le sommeil me fuyait, je ne l’ai trouvé qu’au matin, quelques maigres petites heures avant le réveil.

Mardi, on prend la même journée et on recommence. Le soir, le sommeil tardant je me pose devant l’ordinateur pour écrire un article qui paraîtra au matin, l’inspiration est là alors que la journée elle me fuit. Le silence de la maison apaise mon esprit. Un rythme différent pour cette semaine où mon homme ne sera pas là la nuit. 5 nuits à faire, c’est dur et la peur au ventre pour moi, fatigue et route ne font pas bon ménage.

Mercredi, il fait beau presque chaud, alors je laisse les enfants aller se défouler un peu dehors. Ça fait du bien à tout le monde, l’enfermement n’est pas bon pour eux. Ils ne comprennent pas que soleil ne rime pas forcément avec chaleur à l’extérieur. Ils voudraient tout le temps rester dehors. Enfin maman a pu souffler un peu. Soulagement, j’ai reçu aussi dans ma boîte aux lettres la commande faite samedi dernier, c’est à dire une batterie neuve et une alimentation pour mon ordinateur. Il redevient nomade, plus obligée d’être branchée en permanence sur une prise. A moi la liberté.

Jeudi, journée un peu longue, le petit refuse de faire une sieste au matin, il préfère vadrouiller dans son trotteur. Il est fatigué mais non on refuse, c’est mieux de jouer et découvrir le monde sur ses pieds. On sollicite aussi maman pour l’entraînement à la marche. Mais on comprend pas bien que maman a aussi des choses à faire comme le linge, le repas pour tout le monde… Alors il râle, l’après midi je me le couche mais monsieur a décidé qu’il ne voulait pas. Alors debout dans le lit on appelle maman, « eh ! eh!  » Je le relève, le câline et à force de persévérance le sommeil arrive plus d’une heure après. Première et pas dernière fois qu’il cherchera à zapper la sieste. Du coup au soir lorsque mamie passe pour voir ses deux quenottes, monsieur est grognon, chouine un peu, ne veut pas que mamie le prenne. Puis finalement il se laisse apprivoiser un peu.

Vendredi, en théorie j’aurais dû aller faire des courses mais je me réveille le matin courbaturée, fatiguée malgré une bonne nuit de sommeil comme si j’étais grippée. Une journée dure parce que même si maman est malade, il faut continuer. Le soir, la fatigue est là, le sommeil arrive et je veux attendre mon homme, être sûre qu’il arrive bien. Ouf, soulagement cette semaine s’achève. Cette nuit je ne dormirai pas seule.

Samedi, la famille part faire des courses pour la quinzaine. Je retrouve un peu le moral, je vois du monde, je discute un peu avec mes collègues et en même temps on achète pour remplir le frigo qui est vide à part mes yaourts. L’après midi, il faut éplucher, préparer les légumes achetés pour le petit dernier et mettre au congélateur, prêts pour les purées et les soupes de mon petit gnome..

On est dimanche, un feu dans la cheminée, la journée s’annonce ensoleillée mais fraîche. Nous avons le choix de rester à la maison, faire un vide grenier au village à côté. On verra bien ce que l’on fera. Gnome 1 et 3 réveillés aux aurores et gnome 2 qui émerge à peine.

Que prévoyez-vous ce dimanche ? Et vous votre semaine ?

Ma participation pour Cla.

Publicités

8 réflexions au sujet de « Mes petits bonheurs 32 »

  1. Fatiguant la vie de maman…ma semaine à été difficile: trop de douleurs, même pas le courage de lire ou faire du scrap…je casse la douleur en me bourrant de médicaments…je rêve d’un bon feu de cheminée (que nous n’avons pas) je profite de la chaleur du soleil au travers les vitres comme mon chat allonge sur la console… Encore un moment de douceur pour nous…bon dimanche P’tite fée…

    J'aime

  2. Oui la vie de maman est fatigante, en plus avec des tous petits on sort moins, on a presque pas d’activités au dehors (pas forcement pour soi, même du bénévolat) on ne voit pas beaucoup de monde (à part les mamans à la sortie d’école) et on se sent seule, dans la routine. Alors le blog et les copinautes sont là aussi pour ça 🙂
    Je t’embrasse et te souhaite un bon dimanche.
    pour nous aussi la routine avec une p’tite gastro :/ mais ouf elle est passée 🙂

    J'aime

    1. Semaines routinières c’est vrai mais j’ai mon blog et les copines pour égayer ma vie. Et pui sçà n’a pas de prix de s’occuper de ses enfants.Bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s