Les petits bonheurs

Instants de douceur : l’amitié

Aujourd’hui c’est la 17ème publication de mon rendez-vous instauré un peu au hasard sans savoir si quelqu’un me suivrait.

Et chaque semaine je suis ravie car vous me suivez, certaines le font de temps en temps d’autres chaque semaine.

Envie de participer rien de plus simple. Vous choisissez un instant de douceur et vous le publiez sur votre blog avec un petit lien disant participer à Instants de douceur de p’tite fée.Vous pouvez l’écire tout au long de la semaine, moi je fais le mien le vendredi avec vos liens.

Instants de douceur ce peut être une photo, un poème, une chanson, un texte, un livre, une sortie…Je ne suis pas difficile. Ce rendez-vous permet d’échanger et partager pour donner un peu de douceur à notre vie et celle des autres. Un moment de quiétude en fin de semaine.

Aujourd’hui je vais choisir de vous parler d’amitié. J’ai eu très peu d’ami(e)s dans ma vie. Pourquoi ? Parce que je suis quelqu’un de timide, de réservée qui a du mal à aller vers les autres, à s’ouvrir. Encore aujourd’hui je ressens ce manque de confiance en moi.

Donc cela s’est traduit à l’école par l’absence quasiment de camarades de classes. Puis j’ai rencontré une amie qui m’a écoutée, a su m’apprécier pour ce que je suis. Elle se reconnaîtra en me lisant. Cette amitié est réelle, sincère et perdure depuis de nombreuses années. Nous nous voyons quand nous le pouvons. Une amitié réelle, dans la vraie vie, IRL comme on dit.

Puis vous avez les autres amitiés, celles qui se passent à travers le temps, l’espace. Au lycée, en seconde j’ai commencé à échanger avec une jeune fille de mon âge. Une correspondante qui vivait en Guadeloupe. Nous avons échangé un nombre incalculable de lettres, nous avons appris à nous connaître,  à faire vivre nos familles au travers de nos mots. Nous avons grandies, nous avons continué à échanger un peu plus épisodiquement mais nous avons vu nos vies prendre une autre tournure, la rencontre, les enfants… Une belle amitié qui aura duré de nombreuses années après le lycée.

Et puis le temps a espacé nos lettres et à ce jour je ne sais plus ce qu’elle devient.Peut être reprendrais je la plume pour lui envoyer des nouvelles. C’est si bon de prendre un stylo plume, du papier à lettres et écrire nos vies et l’envoyer à des milliers de kilomètres comme à quelques pas de chez nous.

Puis en ouvrant ce blog j’ai découvert l’amitié virtuelle. J’ai lu beaucoup de blogueuses en parler, certaines étaient ravies de connaître une amitié virtuelle, des affinités avec cette autre derrière son écran et d’autres n’y croient pas. Moi je peux vous dire que cela est réel. Des échanges arrivent à se créer au travers de nos mots. Nous commençons à échanger via les commentaires, on  se découvre des liens puis on passe au delà des blogs. On peut échanger autrement par le biais de mails, de lettres, de colis…

Je connais certaines personnes qui me lisent et d’autres que j’aimerais connaître tellement elles ont le cœur sur la main.Je pense en particulier à une d’entre elle qui a été à mes côtés quand je n’allais pas bien, échangeant avec moi des mails. Et moi je l’oublie un peu la pauvre. Elle connait des problèmes de santé et je suis impardonnable de ne pas prendre de ses nouvelles.

Alors pour me faire pardonner Catherine, je t’envoie cette chanson. Qu’elle adoucisse ton week-end et te dire que je crois en l’amitié virtuelle entre blogueuses. J’espère un jour devenir amie avec toi. Des bisous.

Belle chanson à écouter par ici.

L’amitié

Beaucoup de mes amis sont venus des nuages
Avec soleil et pluie comme simples bagages
Ils ont fait la saison des amitiés sincères
La plus belle saison des quatre de la Terre

Ils ont cette douceur des plus beaux paysages
Et la fidélité des oiseaux de passage
Dans leurs cœurs est gravée une infinie tendresse
Mais parfois dans leurs yeux se glisse la tristesse
Alors, ils viennent se chauffer chez moi
Et toi aussi, tu viendras

Tu pourras repartir au fin fond des nuages
Et de nouveau sourire à bien d´autres visages
Donner autour de toi un peu de ta tendresse
Lorsqu´un autre voudra te cacher sa tristesse

Comme l´on ne sait pas ce que la vie nous donne
Il se peut qu´à mon tour je ne sois plus personne
S´il me reste un ami qui vraiment me comprenne
J´oublierai à la fois mes larmes et mes peines
Alors, peut-être je viendrai chez toi
Chauffer mon cœur à ton bois.

Françoise Hardy

Vous pouvez retrouver des Instants de douceur chez :

Dhélicat

Maman Chat

Tite Delph

Publicités

10 réflexions au sujet de « Instants de douceur : l’amitié »

  1. Moi je n’y croyais pas non plus a l’amitie virtuelle et puis j’ai ete surprise, elle existe et elle est belle aussi.
    Plein de pensees pour toi et que tes amities perdurent a travers le temps et les saisons. Merci pour cette tres belle chanson aussi.
    Tres belle fin de journee P’tite Fee. Des bises

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s