Aliénor : Le Règne des Lions

Coucou tout le monde. Me revoilà, les soucis sont en cours de résolution. Pour ceux et celles qui n’auraient pas suivis les épisodes sur Hellocoton. J’ai l’alimentation de mon ordinateur portable qui a rendue l’âme vendredi après midi.

Mon homme, mon Mac Gyver a bidouillé un truc pour m’en faire une de secours en attendant de recevoir la nouvelle commandée via le net. Pour le prix d’une en magasin j’ai alimentation et batterie en plus d’origine.

Je peux vous dire que çà plus d’autres mauvaises nouvelles ne m’ont pas donné l’envie d’écrire plus que çà dimanche et lundi. C’est assez laborieux. Pour me changer les idées j’ai voulu bidouiller un peu mon blog et donc j’ai changé l’agencement du blog en choisissant un autre thème déjà tout prêt. Mais bon ce n’est pas encore ce que je voudrais mais c’est ce qu’il y a en gratuit. Si tant est que je sache ce que je veux.

Alors aujourd’hui pour reprendre en douceur je vais vous dévoiler un peu de mes lectures. Pour les autres jours j’ai des idées qui foisonnent dans ma tête à condition d’arriver à écrire entre gnome 3 qui fait les dents, le boulot de nuit de mon homme et les deux autres gnomes qui se chamaillent….

La semaine dernière je vous dévoilais le premier tome de cette série sur Aliénor d’Aquitaine, à lire ici. Je vous révèle la suite puisque je l’ai achevé samedi soir, je n’ai eu de cesse d’arriver à la fin et là je ne sais pas quand j’aurai la suite. Qui sait si ils l’ont à la bibliothèque municipale où je me rends.

Allez tenez en voici un résumé :

1154. Divorcée de Louis, ce roi de France dévot qui n’avait pas su l’aimer, Aliénor d’Aquitaine fait son entrée dans la cité de Londres au côté de son nouvel époux, Henri Plantagenêt. Les accla­ma­tions de joie fusent dans le pays tout entier pour cette reine ensor­ce­lante. Incroyablement belle, raf­fi­née, Aliénor envoûte tous ceux qu’elle croise, hommes comme femmes.

Désormais, c’est un empire à sa mesure qu’elle entend diri­ger ! Et elle pos­sède pour cela le carac­tère impé­tueux qui fait d’elle à la fois la muse des trou­ba­dours et une guer­rière redou­tée. Nul ne s’y trompe. Ni ses enne­mis d’hier ni ceux d’aujourd’hui, vils et sans scru­pule, prêts à tout pour rompre cette alliance.

Cette his­toire est aussi celle de la mys­té­rieuse Loanna de Grimwald, des­cen­dante de la lignée des gran­des prê­tres­ses d’Avalon, placée, hier, par son ancê­tre Merlin auprès d’Aliénor, et tou­jours à ses côtés pour l’aider à triom­pher.

Dans le tour­billon des cours d’amour, le tumulte des champs de bataille, le secret des ambi­tions les plus sor­di­des ou l’éclat de sa ven­geance, Aliénor d’Aquitaine va forger sa légende face à l’adver­sité.

Dix ans après le fabuleux succès du Lit d’Aliénor, Mireille Calmel nous livre la suite, donnant vie à une Aliénor insoupçonnée dans une saga qui mêle Histoire de France et légendes arthuriennes. On retient son souffle…

J’ai été époustouflée par sa prestance, son écriture. Mireille Calmel nous replonge dans l’histoire comme si nous venions de quitter ses personnages la veille. Elle a une telle capacité de narration. Elle nous transporte toujours dans ses sagas mais là j’avoue que je suis restée scotchée. Elle a réussi l’exploit de nous re transporter dans cette histoire pourtant écrite voici 10 ans mais elle réussit à écrire de la même manière. Son écriture a pourtant évolué durant toutes ces années et les publications nombreuses.

On retrouve donc Aliénor qui part vers son nouveau destin, vers une nouvelle vie. C’est là que les deux amies avaient décidé de partir chacune vivre leur vie. Pour Loanna ce sera avec l’homme qu’elle aime, libre d’être enfin avec lui. Et Aliénor part vers un autre pays coiffer la couronne d’Angleterre auprès d’Henri.

On est ravie d’avoir la suite de la belle romance d’amour entre Loanna et son cher troubadour. Après maintes péripéties, raison d’état et autres ils sont enfin libres de s’aimer après s’être unis à la fin de l’épisode précédent. On découvre ainsi ce qu’ils vont devenir et çà c’est déjà bien car on s’attache finalement à tous ces personnages au fil des pages du roman.

La belle Aliénor, elle, est sereine, égal à elle même face à son destin, celui d’une reine. Qui dit reine dit une vie à la cour, entourée de nombreuses personnes.Mariage de raison avant tout  mariage d’amour mais la belle sait se faire aimer de son roi comme de son peuple.

Un reine toujours aussi belle, rebelle, indomptable que l’on voit évoluer au cours du temps auprès de son mari, de ses enfants de son amie qui finalement restera auprès d’elle avec son mari face à des visions d’avenir qui l’ont effrayées.

L’on apprend à connaître un peu plus ces grands personnages qui ont fait l’histoire de France mais aussi tous ceux qui les côtoient. Bref j’ai aimé autant que le premier. Vite il me faut savoir la suite.

Publicités

6 réflexions sur “Aliénor : Le Règne des Lions

  1. Je crois bien que je l’ai lu, mais n’en suis pas certaine……..c’est definitivement deux livres dans lesquels j’adorerai me replonger.
    J’espere que les choses de ton cote vont se decanter ma belle, courage et gros bisous.

    J'aime

    • Je peux pas te dire mais je sais que je le relirai plus tard avec plaisir.
      Oh tu sais certaines choses vont aller d’autres non mais on va faire comme si çà allait. Bisous Marie

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s