Ma famille

10 mois

Et oui, 10 mois déjà pour mon petit dernier. Bon je triche un peu il les a fait hier. J’ai pas l’impression que le temps a passé si vite et que cela fait déjà quelques mois que je le tenais pour la première fois dans mes bras.

Le dernier bébé de la fratrie, alors je profite à fond de lui et j’emmagasine des tas de souvenirs. Il n’y aura plus de bébé après lui et parfois j’aimerais encore un peu le garder tout petit. Et puis contradictoire, j’adore le voir faire tous ses petits progrès que j’aime vous relater.

Un beau moyen d’engranger des souvenirs et essayer de le garder pour leur offrir plus tard  ce beau témoignage de leurs belles années, de leur enfance.

10 mois qu’il partage notre vie et que la famille est enfin au complet dans ma petite tête. J’avais l’impression d’un manque, d’un vide avant lui. Et il est si différent des autres, j’ai l’impression que c’est moi, petite. Bon je ne m’en souviens pas comment j’étais mais on m’en a tellement racontée. Lorsque j’étais petite tout le monde m’appelait comme lui  » petit Daniel ». Pourquoi cela ? Parce que j’avais un caractère bien trempé comme mon oncle qui porte le même prénom que mon fils. Et d’ailleurs je l’ai toujours.

10 mois de pur bonheur à le voir grandir jour après jour. Un bébé qui a fait très vite ses nuits, souffrant de régurgitations mas qui n’ont pas eu trop l’air de le faire souffrir. Quelques coliques sont venues le titiller mais sans plus par rapport à son frère qui nous tenait des nuits entières éveillés. Il nous a fait des milliers de sourires, de câlins, de bisous bavouilleux. Et il va continuer encore pour notre plus grand bonheur.

Niveau progrès, oh il a pris son temps, pas pressé le petit bonhomme. Il était trop occupé à regarder évoluer son frère et sa sœur, à explorer les multiples possibilités d’une position avant d’en tester une autre. On prends le temps de vivre voilà son maître mot.

Il a mis du temps à faire le ventre dos mais là il s’en donne à cœur joie. Tester la position assise et la maintenir a été une autre histoire qui a débuté voici deux mois. Quand je dis qu’il n’est pas du tout pressé. Et depuis quelques jours le voici qui veut être debout. Il râlait quand il ne l’était pas mais maintenant il maîtrise assez bien, réussissant à garder l’équilibre.

Plusieurs fois nous l’avons trouvé assis dans le lit mais nous ne savons comment il réussit à s’y mettre tout seul. A chaque fois il le fait quand nous avons le dos tourné, le mufle !

Et puis là, on a l’impression qu’il veut brûler les étapes et s’essaye à se déplacer accroché aux barreaux de son parc. Hier il a même fait quelques petits pas en tenant les deux mains à son papa. Et il était tout heureux, souriant, riant aux éclats. Papa était à peu près dans le même état. Avouons le aussi.

Aujourd’hui c’est un beau bébé qui se porte bien tout de même. A la dernière visite il pesait 8,600 kg et mesurait 71,5 cm , tout çà à quasi 9 mois et demi. Le médecin a admis qu’il avait un reflux gastrique mais bon des médicaments n’empêcheront pas forcément et en grandissant, en se tenant assis puis debout cela devrait s’arranger.

Et c’est vrai que maintenant je constate de moins en moins de régurgitations, ce n’est pas miraculeux et cela ne cesse pas du jour au lendemain mais bon çà s’améliore. J’adapte aussi les aliments, certains passent mieux que d’autres. Par contre l’appétit suit la courbe. Il mange bien et ne rechigne pas.

Le seul hic, il faut être prêt. Le matin il est réveillé de plus en plus tôt et pourtant il mange bien le soir son assiette de soupe et yaourt maison. Il ne faut pas lui en promettre et le mettre dans la chaise haute avent d’être fin prêt à le nourrir sinon vous l’entendrez jusqu’à ce que vous lui donniez sa première cuillère et puis il va vite en besogne. Trop même et j’ai tendance à devoir le faire patienter entre le plat et le dessert pour l’aider à digérer même si il n’apprécie pas du tout.

Son frère et sa sœur sont aussi très importants à ses yeux et je le constate le matin lorsque ni l’un ni l’autre ne sont là. Il s’agite, commence à devenir nerveux un petit moment après sa sieste du matin. Et lorsque je lui dis qu’on va les chercher son visage s’illumine et il me fait un grand sourire. Et je ne vous raconte pas ceux qu’il leur fait quand ils montent enfin dans la voiture et des caresses à sa sœur à côté de lui. Bon elles ne sont pas toujours délicates, il a tendance un peu à être brute sur les bords.

Voilà 10 mois de pur bonheur condensés en quelques mots. Un sentiment indescriptible m’envahit quand je regarde mes bébés qui grandissent.

Ma participation à  » Quoi de neuf les loulous  » pour Anaïs et Maman Poussinou.

Publicités

6 réflexions au sujet de « 10 mois »

  1. C’est tres émouvant et comme je te comprends quand Philippe est ne mon dernier j’ai eu cette même impression …il a en plus eu des soucis de santé pendant sa première année avec séjour à lhopital …j’ai eu l’impression d’être flouée quon m’a pris mon bébé je n’ai pas profité des mêmes moments j’ai retravaillé il avait 14mois, quand il a été sorti d’affaire et j’en aurais bien refait un dernier pour ravoir ces sensations mais la vie…. Alors profite à fond de tous ces moments c’est des souvenirs de pur bonheur pour toi pour eux pour plus tard….bisous

    J'aime

    1. Merci Catherine. On s’en souvient toujours de ces doux moments auprès d’eux la preuve. Le temps passe vite mais bon ils grandissent et puis ils sont en bonne santé et chaque jour je remercie le ciel de les avoir. Tout le monde n’a pas cette joie et d’autres comme toi ont vu leurs enfants malades alors je n’ai pas à me plaindre. Je savoure ces doux moments auprès d’eux et je laisse aux autres la chance de devenir mère. J’ai donné et je ne veux pas léser les 3 autres pour la satisfaction égoïste d’un petit dernier. Question de bon sens aussi pour leur assurer un avenir meilleur. Bisous

      J'aime

  2. Bon 10 mois!!! C’est beau ce que tu dis, d’avoir le sentiment d’avoir ta famille au complet. Tu vois je suis très heureuse avec ma fille mais je sens un manque, j’ai l’impression que ma famille n’est pas complète…c’est triste de penser comme ça mais c’est vrai.
    Gros bisous à tes petits ❤

    J'aime

    1. Merci pour lui. C4est vrai que parfois on ressent ce manque. Tu es comblée avec ta fille mais tu aimerais en avoir un autre pour donner un compagnon de jeu à ta fille et compléter votre jolie petite famille. Ce n’est pas triste de penser çà, simplement un désir d’en avoir un autre et c’est normal. Ça n’empêche pas que tu l’aimes, que tu sois comblée avec elle mais la vie est plus belle avec des enfants qui embellissent ta vie. Reste à croiser les doigts pour numéro deux. Bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s