Les petits bonheurs

Mes petits bonheurs 27

Cette semaine a été tranquille, passée pour la plupart du temps à la maison. Il manquait quelqu’un pour parfaire la vie mais cela est impossible alors je fais avec et je ne le montre pas. Certaines personnes ont du mal à comprendre ce lien qui nous unit. Si tu me lis tu sauras lire entre les lignes. Je ne t’en dis pas plus. Ah si je t’aime, tu me manques.

Bon, je sais je fais un peu dans la guimauve mais p’tite fée a un gros cœur tendre pour aimer son petit monde à elle, entendez son mari, ses trois enfants, sa sœur, sa chienne, ses 3 chats, ses deux chinchillas et ses poissons rouges ne les oublions pas. Vous me le dites si j’ai oublié quelqu’un. Mais si mes blogueuses adorées.

Bon j’arrête mes bêtises pour vous raconter mes petits bonheurs de la semaine car il y en a eu quelques uns parmi les questionnements, les soucis du quotidien. La vie n’est pas toujours rose même si j’essaie de positiver ici comme dans ma vie de tous les jours. Je n’embellis pas ma vie ici, j’essaie seulement de voir la vie du bon côté et se dire qu’il y a plus malheureux que nous, que la vie vaut malgré tout la peine d’être vécue.

Après la semaine passée à voir beaucoup de monde, celle-ci m’a semblé trop calme, la maison trop vide, trop silencieuse. Pourtant je comprends pas j’ai toujours mes 3 gnomes qui n’arrêtent pas quoique à force je les entends plus çà fait partie des bruits quotidiens.

Donc je me suis détendue, j’ai pensé un peu à moi dimanche. J’ai refait ma coloration, çà le faisait pas une p’tite fée avec des racines. Un petit moment rien qu’à moi pendant que papa s’occupait des enfants. Ouf, je me sens mieux dans ma tête de suite enfin sur ma tête. Et puis çà embellit mon teint vous trouvez pas ? Hi! Hi! je rigole.

Après le dimanche nous avons le lundi, vous suivez toujours ? Et cerise sur le gâteau mon homme a pu négocier deux jours de repos si tant est que l’on peut se reposer avec deux grands qui déballent tous leurs jouets dans le salon et la salle à manger, attention terrain miné. Il faut regarder où l’on marche. En plus de çà ils s’interpellent alors qu’ils sont quasi à côté comme si l’autre était à l’autre bout du château. Vous imaginez la situation. Après çà c’est du repos.

Bon, on a quand même réussi à se détendre un peu. Le midi nous avons tranquillement mangé dehors en charmante compagnie. Souvenez vous j’en ai parlé vendredi. Puis en fin d’après midi nous sommes allés faire le tour d’un lac proche de chez nous. Il faisait un peu chaud mais nous avons pris l’air et nous avons profité pour faire faire une balade à notre chienne en liberté. On pensait épuiser les enfants et bien ce fut raté. Le soir ils ont profité de la fraîcheur relative pour jouer un peu à l’extérieur, un petit peu de vélo puis un peu de toboggan.

Mon mari a eu aussi la bonne idée en soirée de vouloir jeter un œil à ma clim de voiture qui avait le mérite de s’enclencher mais ne nous envoyait aucun souffle d’air frais. Je l’ai donc trouvé la tête dans le capot en train d’extirper quelque chose. En fait, en farfouillant il a réussi à trouver le filtre de l’habitacle. Il a donc nettoyé, il en avait sacrément besoin. Acheté d’occasion, la clim n’a jamais vraiment donné vu l’état du dit filtre. Croyez moi ce fut agréable de prendre la route le mardi et de tester la clim. Quelle fraîcheur.

Mardi, comme je l’avais prévu avant de savoir que mon homme serait là je suis partie l’après midi voir ma meilleure amie, marraine du petit dernier. Il a préféré rester à la maison pour travailler un peu à des bricoles et tenter de se faire une sieste. Je suis partie tôt bien avant la sieste de bébé mais il s’est assoupi en route. A notre arrivée, elle était seule mais son mari et ses enfants allaient arriver sous peu, le parrain de deux de mes enfants. Puis sa sœur et son mari que je connais depuis un petit moment puisque monsieur est le parrain de mon filleul sont venus rendre visite ainsi il a eu le plaisir de nous avoir tous deux réunis.

Une belle après midi trop courte à mes yeux, de bons moments de blas blas divers, de rigolades. Les enfants se sont un peu émancipés de maman et sont sortis rejoindre les autres dehors. Ensuite, ils sont rentrés pour mieux se coller à moi. Non il ne fait pas chaud du tout, ce n’est qu’une impression. Quoique il ne fallait pas se plaindre, le temps était couvert par chez eux et un petit souffle de vent nous a rafraîchi à l’extérieur.

Puis comme nous sommes un peu malades, nous avons voulu refaire la photo de parrain et marraine avec notre filleul au même endroit que pour le baptême mais avec un coup de vieux en plus, 2 ans à peine, mais bon il y a des ravages. Je suis décatie depuis. Puis pour ne pas être en reste j’ai moi aussi pris mon couple d’amis avec le petit dernier leur filleul. Puis ensuite j’ai réussi à prendre la puce et mon bébé avec leur parrain. Ah oui il ne faut pas que j’oublie de leur envoyer les dites photos par mail sinon je vais me faire tirer les oreilles.

Mon homme mardi matin a profité du début de matinée, entendez tôt, pour aller voir un peu sa production de légumes et m’en a ramené un cageot si ce n’est pas deux. Dedans j’ai pu y trouver aubergines, tomates, 2 melons, une petite citrouille sans oublier deux belles courgettes. Et maintenant à nous de trouver comment les accommoder.

Alors j’ai laissé travailler mon imagination pour deux recettes. Je n’ai nullement cherché sur le net mais fait au feeling. J’ai ainsi concocté un gratin d’aubergines le mardi soir en rentrant de chez mes amis. Je suis rentrée quasi à 19h alors pensez donc que cela a été relativement rapide ma préparation et très bon. A refaire. Je vous posterai très vite la recette mais je n’ai pas pris de photos. Oups.

Ensuite, le jeudi soir j’ai accommodé une de mes courgettes avec quelques tomates et autres ingrédients pour en faire un autre gratin de légumes qui a lui aussi remporté un très vif succès auprès de mon homme et moi. Dur, dur de faire goûter des légumes aux enfants. Le petit a eu droit à un velouté de courgettes dont il s’est régalé. Il n’est pas trop difficile pour le moment.

Que dire de plus, mes petits bonheurs c’est aussi me prélasser en lisant un nouveau livre qui me plaît infiniment, je suis à fond dans  l’histoire même si il est plus dur à lire que d’autres. Le thème en est la vie d’un enfant que l’on voit grandir au fur et à mesure de la progression du livre et ce, au XIVème siècle.

Le temps s’est rafraîchi vendredi et les enfants ont enfin pu profiter pleinement du jardin, le soleil était encore là et ils s’en sont donnés à cœur joie entre les vélos, leur tracteur, balançoire et toboggan. Puis ensuite ils ont fait un peu de cuisine, pour çà vous prélevez un peu d’herbe, un peu de terre et vous ramenez le tout à maman dedans afin de lui montrer.

Jusque là tout va bien mais çà se complique un peu l’histoire quand vous avez le petit qui trébuche et renverse le contenu de la casserole sur le sol propre de maman qui l’avait briqué du matin. Pas grave, le petit n’a rien sauf son égo qui en a pris un coup quoique à cet âge là…. Bref maman a repassé un coup de balai et félicité son fils pour la bonne soupe qu’il avait préparé. Il ne lui restait plus qu’à recommencer.

Mais bon, on sent au fond d’eux qu’ils commencent à trouver le temps long. Qui dit école dit rythme de vie bien encadré. On sort régulièrement de la maison ne serais ce que pour aller à l’école mais cela leur suffit. Et là çà devient long et j’entends la puce parler encore et toujours école, maîtresse. Il est temps pour elle d’y retourner en espérant que les changements opérés cet été se confirment à l’école et qu’elle s’y sente plus à l’aise.

Samedi , le temps est à la pluie. Pas de sorties prévues, heureusement car ce sont des déluges à l’extérieur. Les enfants et maman restent à l’abri dedans. Papa et la chienne sont partis à la ferme faire quelques menus travaux. Les enfants, dès le réveil vaquent à leur occupation favorite, jouer et on commence à déballer méthodiquement les placards de jouets. Un jour ordinaire, ma foi.

P’tite fée va réfléchir à de nouveaux article pour la semaine à venir à vous concocter et passer vous lire aussi. Et vous comment elle était votre semaine ?

Ma participation aux « Petits bonheurs  » de Maman Bavarde.

Publicités

10 réflexions au sujet de « Mes petits bonheurs 27 »

  1. Qu’il est agréable de lire que le cocon familial est ce qui compte le plus! Tu as une vie harmonieuse ! Pour moi ce fut comment échapper à la chaleur étouffante…et tenter quelques évasions pas très loin, l’APN à la main, pour essayer de rester collée à l’actualité du coin. Bon dimanche P’tite Fée ( je crois que je sais lire entre les lignes lol )

    J'aime

    1. J’essaie de privilégier ma vie de famille, elle est si importante à mes yeux. Nous avons eu de la chance en ayant des températures qui ont baissé un peu et hier la pluie.Bonne soirée, bisous

      J'aime

  2. J’adore lire ta chronique c’est vivant,chaleureux , c’est une famille heureuse et c’est super bien sur on imagine bien que tout n’est pas toujours facile mais positiver cela aide à avancer ..ma semaine à été moins gaie puisque plus de petits qui mettent le souc dans la maison (cette scène ma rappelé des souvenirs…de duplicité éparpillés…) moi chérubin à confondu le jour et la nuit se levant quand je me levait ( du coup on ne se voit pas) et pourtant il est petit l’apart 64 m² lolll alors heureusement j’ai MR Flint qui ma colle toute la semaine…bises bon dimanche

    J'aime

    1. Merci ma belle. J’essaie toujours de positiver sinon la vie serait intenable. J’ai cette force de caractère qui m’aide en toute chose. C’est dur de les voir grandir et de ne plus les avoir auprès de soi. Tu as encore Mr Flint. Bon dimanche, bisous

      J'aime

  3. encore une belle semaine je trouve, même si des petits accidents 😉 moi c’est mon aîné qui je crois doit aller à l’école, car je sens qu’il est prêt et qu’il est grand temps qu’il ne soit plus qu’avec sa maman 🙂 il devient insupportable lol
    moi ma semaine fut tranquille à part ça, moment de réflexion pour des ptits changements 😉
    bises et bon dimanche !

    J'aime

    1. Ils sentent qu’il va y avoir du changement et à la fois cela leur tarde et pas. Alors du coup ils sont un peu plus durs à gérer et puis c’est long quand il fait chaud et qu’on doit rester au frais.
      Moi aussi je réfléchis mais aucune solution quand on vous enfonce un couteau dans le dos. Bonne soirée, bisous

      J'aime

  4. oups semaine mouvementée, tu as raison, j’admire cette force qui te fait positiver malgré les difficultés de la vie …
    je n’ai plus cette force, ni ce courage, sauf qu’en je suis près de toi, tu as toujours été mon pillier, mon roc …
    tu me manques aussi terriblement, mais te lire reste mon plaisir quotidien, et je suis reviendue, je recommenterai dorénavant petite soeur. bisous je t’aime.

    J'aime

    1. Oui semaine un peu mouvementée et la fin n’est pas géniale, tu sais de quoi je parle. je suis contente de te lire ici et sur ton blog quand tu te livres vraiment. Tu me manques aussi, et chaque retour aux sources est bénéfique pour nous deux. Bisous ma grande sœur.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s