Mes petits bonheurs 26

Une semaine qui a été placée sous le signe du bonheur en famille. On a engrangé des souvenirs dans sa tête car des moments comme ceux que j’ai vécu ne sont pas prêts de se renouveler.

J’ai vu des personnes chères à mon cœur, d’autres qui comptent aussi pour moi et tout çà au cours de ces jours écoulés. Un concentré de bonheur à l’état brut. Des jours inoubliables que je garde précieusement au fond de mon cœur de sœur, de maman, d’épouse, de tante…

Vous l’aurez compris, le mot d’ordre cette semaine a été de profiter à fond de la famille, des amies pour ne pas dire de mon amie. Voir toutes ces personnes réunies a été si agréable et le départ dur par la suite. Toute bonne chose a une fin et ce n’est pas forcément ce que l’on souhaiterait parfois.

Alors pour vous, je vais dévoiler tous ces instants de bonheur vécus au cours de cette semaine hors norme, inoubliable. Je veux vous parler de mes amours, de ma sœur, de la famille…

Souvenez vous je vous parlais de notre sortie en famille samedi dernier et du filleul de mon mari. Nous avons passé un dimanche agréable en sa compagnie. Un avant goût de la vie qui nous attend avec nos enfants. Mettre les petits plats dans les grands pour lui et s’adapter à ses goûts pour ne pas lui faire des plats qui lui déplaisent. L’après midi, nous lui avons proposé une sortie aux Férias de la ville qui ont débuté le vendredi d’avant. Il n’y avait pas encore été et il a regardé en notre compagnie les manèges tous plus impressionnants les uns que les autres. Puis nous lui avons proposé de faire quelque chose qui lui plaise et il a opté pour faire du tir à la carabine. Et nos enfants, direz-vous ? Un joli ballon pour chacun des deux grands mais quelle mésaventure pour celle de mon fils par ici.

Dimanche soir, une belle découverte m’attendait, avec ma sœur qui arrivait pour quelques jours, venue se ressourcer dans sa région natale. Elle m’amenait mes deux nouveaux compagnons qui vont venir rejoindre ma petite troupe, deux chinchillas, Simba et Darcy. Revoir ma sœur, son mari et sa belle fille a été une joie immense. L’absence a été longue même si elle est venue fin mai. Un petit moment ensemble puis se dire au revoir jusqu’au lendemain.

En attendant ce dimanche soir nous avons reçu la famille de mon mari pour un apéro histoire qu’ils passent faire un tour à la maison. La puce en profite pour montrer à sa marraine sa chambre qui a changé depuis sa dernière visite qui date de l’année d’avant. Le petit dernier se fait câliner par tatie.

Lundi c’est avoir passé une journée très agréable à papoter avec ma sœur, Méghane était là aussi. Prévoir un petit repas sympa et un bon gâteau pour le goûter. Pendant ce temps elle profite des enfants et eux aussi de leur tatie marraine. L’après midi une visite est prévue, meilleure amie vient et les 3 mousquetaires sont à nouveau réunis. Mon beau frère nous rejoint aussi et nous papotons tous gaiement autour d’un café pour les uns, un jus d’orange pour les autres et mon fameux moelleux au chocolat.

Mardi sera au calme à la maison, on recherche la fraîcheur en restant bien calfeutrés à l’intérieur, volets tirés pour préserver la douceur. Mercredi la pluie nous a donné rendez-vous. La traditionnelle pluie du 15 aout qui arrose ces férias. Nous restons à la maison, mon neveu nous rejoint en début d’après midi, il s’ennuie de parrain. Le départ est quasi imminent et il sait qu’il ne le reverra que dans un an. Moi je fais du crochet, j’avance doucement mon châle.

Le soir, nous sommes invités pour un petit repas en famille chez belle maman, mamie pour fêter l’anniversaire de mon neveu. Il a fait 13 ans. Un moment convivial en famille. Les enfants ont pensé à jouer plutôt que de manger, mais ce n’est pas grave au moins ils ont profité de leurs cousins. Ils étaient simplement heureux, ouverts et c’était si beau de les voir ainsi. On s’est couché un peu plus tardivement mais même si la fatigue se ressentait chez eux, ils ont été relativement sages. De toute façon la soirée ne s’est pas prolongée, le reste de la famille voulait aller voir le feu d’artifices de clôture des férias.

Jeudi, je pensais que les enfants dormiraient plus tard que d’habitude et quelle fut notre surprise de les voir se lever à 7h  juste le temps de faire un bisou à leur papa qui partait travailler. La journée fut calme passée tranquillement à la maison à vaquer aux occupations, les enfants un peu fatigués ont joué calmement.

Vendredi, ma sœur est revenue passer la journée en notre compagnie. Son mari et sa fille sont partis faire un tour à la mer. Nous décidons de rester au frais dedans au vu des températures qui sont prévues. Elle profite des enfants, fait le plein de câlins et de bisous des 3. Elle fait manger le petit dernier et engrange les souvenirs, la prochaine visite est prévue mais ce ne sera pas pour de suite et le petit aura quasiment 1 an. On fait des photos pour se remémorer ces beaux moments et on voit leur complicité, leur tendresse envers leur tatie marraine. C’est si beau, si merveilleux la sincérité, l’innocence des enfants.

On papote de la famille, en baladant aux fêtes le mardi et le mercredi, histoire de se replonger dans ses racines du sud, elle a pu revoir de la famille perdue de vue depuis longtemps et on en discute au cours de cette journée mémorable. J’ai eu l’impression de me retrouver des années en arrière quand nous étions jeunes, insouciante set que nous passions des heures à parler de tout et de rien refaisant le monde. Mais les enfants étaient là pour nous rappeler que la vie réelle nous avait rattrapé à toutes les deux et que notre jeunesse était loin derrière nous. Une vie différente qui nous a éloignées par la distance mais nous a encore rapprochées affectivement.

On dit loin des yeux loin du cœur et ce n’est pas vrai pour nous. Puis son mari est revenu pour la chercher, l’heure de la séparation approchait. On a essayé de le retarder au maximum ce moment mais il fallait penser que le lendemain, ils reprenaient la route vers le nord, leur chez eux dans un pays limitrophe. Départ de bonne heure. La séparation a été dure pour l’une comme pour l’autre avec promesse de se revoir dans quelques mois, les larmes ont coulées et un coup de cafard m’a rattrapé au soir et se dire que la vie est mal fichue mais notre lien est indestructible. Tu me manques ma sœur.

Samedi matin on se lève de bonne heure, les chinchillas ont mis la cage sans dessus dessous, petit nettoyage avant qu’ils dorment. Préparer des repas pour le petit pour le midi, les enfants dorment et moi je fais tout vite avant de partir faire des courses. Quelle corvée, j’ai horreur de çà mais il faut bien remplir le frigo et les placards de temps en temps. Revoir les collègues, papoter un peu, beaucoup avec l’une à l’entrée puis rencontrer une autre en congé parental aussi et faire connaissance avec sa fille qui a 11 jours de moins que mon fils. Bref, de bons petits moments malgré tout.

Le reste de la journée sera passé au frais, on ferme quasiment toute la maison, les enfants en ont un peu marre d’être enfermés et de ne pas profiter de l’extérieur alors on les laisse jouer un peu au soir lorsque le soleil se couche quasiment jusqu’à la tombée de la nuit et après ils s’endorment très vite dans leur lit.

On est dimanche, rien de spécial prévu aujourd’hui, juste souhaiter un bon 9 mois à mon petit dernier de la part de sa maman qui l’aime. Et vous elle était comment votre semaine ?

Ma participation pour Maman Bavarde et  » Les petits bonheurs « .

Publicités

12 réflexions sur “Mes petits bonheurs 26

  1. Semaine pleine de tendresse, que dis-je, d’amour pour toi ! Pour moi, ce fut tristouné : toute la journée sous la clim, sortir marcher un peu le soir..;et surtout parler longuement et souvent au téléphone avec mon fils qui a fêté son anniversaire sans moi pour la première fois. Prévoyant la canicule nous avions jugé plus raisonnable de ne pas faire les 800km qui nous séparent…. c’est parfois dur d’être raisonnable ! Bon dimanche P’tite Fée Bises

    J'aime

    • Oui semaine pleine de tendresse et d’amour. Je suis triste pour toi. C’est dur d’être loin de son enfant surtout pour son anniversaire. mais ce fut une sage décision de rester chez toi à cause de la canicule. Si tu as besoin de parler je suis là. Nous avons aussi opté pour la fraîcheur à l’intérieur de la maison, ce fut le plus sage. Bisous

      J'aime

  2. Ben dis donc ta semaine fut chargée mais c’est normal avec les enfants et la famille, c’est bien tu profites des bons moments. Nous cette semaine a été une semaine de vacances, Royan notre lieu privilégié de vacances ,mer mer mer tout ce que j’aime et ensuite retour à Bergerac où nous avons passé nos aprés-midi dans notre piscine. Aujourd’hui se sera piscine et ce soir repas avec des amis. Bon dimanche, Bises p’tite fée.

    J'aime

    • Semaine chargée, oui, tout le monde là en même teps mais quel bonheur de les voir.
      Belle semaine pour toi aussi. Tu as bien profité de tes vacances. Bonne soirée bisous

      J'aime

  3. une belle semaine, puisque j’ai pu te voir deux fois, toujours trop peu à mon goût …
    tu me manques aussi et le cafard ne me quitte pas depuis mon départ, mais me dire qu’on se reverra en novembre, permet d’alléger ma peine, je compte les jours jusqu’à toi, jusqu’à eux …

    J'aime

    • Ravie que tu aies eu une belle semaine. Deux fois sont mieux que rien. Il faut se dire que cela va vite passer et que cela va vite arriver les retrouvailles.
      Le manque est présent c’est sûr et les enfants parlent toujours de toi.
      On se parle via Skype et puis nous avons nos blogs pour nous exprimer.

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s