Le boiteux de Varsovie 1

Et oui, j’ai envie de vous parler d’un livre que j’ai lu au cours du mois.

Que voulez-vous p’tite fée est une dévoreuse de livres mais bon ce blog n’est pas un blog littéraire alors je ne vous bassine pas trop avec mes lectures. Une fois par semaine voire moins tout dépend de mes lectures.  Il me semble que ce n’est pas trop et çà vous change un peu de l’éternel sujet, moi. Non je rigole, enfin j’espère que vous appréciez un peu mes sujets, vous me le dites, hein si je vous saoule.

Alors donc cette semaine je voulais vous parler du premier tome de la saga « Le boiteux de Varsovie » de Juliette Benzoni qui s’intitule « L’étoile bleue« .

Cette série est composée de 4 romans :

  1. L’étoile bleue
  2. La rose d’York
  3. L’opale de Sissi
  4. Le rubis de Jeanne la folle

Je vous laisse lire le résumé de la quatrième de couverture.

Lorsqu’en 1918 – après quatre années de guerre – le prince Morosini regagne son palais à Venise, il n’aspire qu’à retrouver l’exquise douceur de sa vie oisive.
Ce vœu pieux ne sera pas exaucé… la femme qu’il aimait a disparu, la plupart de ses biens sont hypothéqués. Peu après, il découvre que sa mère a été assassinée et que « l’étoile bleue « , un saphir qui faisait la fierté de la famille depuis plusieurs siècles, a été dérobée… dès lors, il n’a qu’un but : retrouver le joyau et démasquer le meurtrier. Le voilà à l’orée d’une aventure extraordinaire qui l’entraînera dans le ghetto de Varsovie, les eaux troubles du banditisme et dans le sillage d’une redoutable jeune femme…

Bon je dois vous dire que moi j’ai adoré tout simplement. On est dans l’histoire jusqu’au bout et l’auteur sait maintenir le suspense. En même temps c’est une valeur sûre, c’est quand même un grand auteur.

Aldo Morosini est un prince vénitien qui revient de la guerre pour constater que tout ce qui faisait la grandeur de sa famille a quasiment disparu. Pour garder au moins son palais il n’a d’autre solution que de travailler et grâce à son précepteur avec lequel il a acquis des savoirs notamment les pierres précieuses il devient antiquaire.

Devenu connu dans le milieu, il est contacté par un étrange bonhomme, un juif nommé Simon Aronov, très connu dans les salles de vente mais nul ne le connait vraiment, il est toujours représenté et ne vient pas en personne. Il est à la recherche de 4 pierres disparues faisant partie d’un très beau pectoral celui qui ceignait la poitrine du Grand Prêtre. Une légende veut qu’il soit restitué en entier pour que la prophétie se réalise.

Il a voulu rencontrer le prince Morosini connu pour être en possession d’une de ses quatre pierres en l’occurrence le saphir ignorant qu’elle a été volée à sa mère assassinée par le voleur. En effet notre prince n’en a jamais rien signalé à la police et parce qu’il est à la recherche de l’assassin et qu’il veut retrouver la pierre il accepte de partir à leur recherche.

Nous allons donc partir à la quête des 4 pierres disparues tour à tour dans des lieux mondains, des lieux obscurs. Une très belle enquête menée par un personnage masculin qui change des femmes auxquelles Juliette Benzoni se plaît à donner le grand rôle.

Un très bon moment de lecture, un bon moment d’évasion. Une lecture de l’été sans prise de tête, par son écriture fluide. Je vous laisse partir à la découverte de ce roman, moi je m’en vais lire la suite.

Publicités

2 réflexions sur “Le boiteux de Varsovie 1

  1. Je remarque que Juliette Benzoni est un auteur que tu aimes beaucoup……l’histoire a l’air passionnante il faut dire, je gardes en memoire.
    Bises et belle fin de journee P’tite Fee!

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s