Etre mère

Etre mère 4 : les protéger

Être mère, l’acte le plus fort de ma vie de femme. La vie m’a accordé la joie et le privilège de donner la vie et surtout de devenir mère.

C’est une chance que toutes les femmes n’auront pas. Certaines feront le choix de ne pas en avoir et je les respecte pour çà. Mais pour d’autres la nature leur refusera ce qu’elles désireront le plus au monde.

Être mère est donc un grand privilège qui nous est accordé et que l’on doit respecter et l’on se doit d’assumer ce rôle de la manière la meilleure possible. Oh bien sûr, j’admets que nous ne sommes pas parfaites, personne ne l’est, mais nous devons essayer de faire de notre mieux pour être à la hauteur et apporter le meilleur à nos enfants.

On ne devient pas forcément mère dès que l’on tient son enfant dans ses bras, on peut le devenir au cours du temps en apprenant à connaître son enfant, en vivant avec lui. Pour ma part, je le suis devenue dès que j’ai tenu ma fille dans mes bras. Et croyez moi, ce fut un des plus beaux jours de ma vie. Dès cet instant j’ai voulu protéger ce petit être si fragile qui tenait à peine au creux de mes bras.

Et là, maintenant j’ai la responsabilité de 3 petits êtres sans défense et parfois mon instinct de mère voudrait leur éviter des souffrances inutiles, les environner d’une bulle dans laquelle rien ni personne ne pourrait les atteindre. Mais la vie n’est pas ainsi faîte alors je me dois d’être là pour eux et essayer de les protéger, les défendre contre ce monde si brutal.

Et parfois, certaines situations vont me faire sortir de mes gonds et sortir mes griffes de louve. Pourquoi être aussi obtus, si méchant ? Pourquoi cette haine gratuite ? Que peux-elle apporter ?

Je veux vous parler de la scolarité de ma fille et de la relation avec sa maîtresse. Dès le début de son entrée à l’école, l’enseignante l’a prise en grippe et cela dure depuis deux ans. Et c’est avec soulagement que je la vois partir à la retraite. Pourquoi j’en parle à ce jour car j’ai eu à signer le livret scolaire en fin d’année et depuis je ne décolère pas. Je suis outrée par ces mensonges éhontés et on ne peut rien dire juste signer ce p***** de livret.

Déjà l’an dernier, elle avait fait passer notre fille pour une abrutie finie, qui ne savait rien faire. Elle n’y allait que le matin et nous savions que les petites sections ne faisaient quasiment rien en classe. Le matin, jouer et l’après midi une sieste. Une sorte de garderie, j’avais l’impression. Du coup je la gardais auprès de moi ou la mettais chez la nounou quand je travaillais encore et avec laquelle elle faisait pas mal d’activités .

Et depuis que j’ai arrêté de travailler, j’ai pris le relais. Puis en janvier, j’ai commencé à la mettre à l’école matin et après midi vu qu’elle était en moyenne section et qu’ils ont beaucoup de choses à acquérir. Mais voilà d’après le livret scolaire de cette seconde année de maternelle, ma fille ne sait rien faire, voilà ce qui en découle. Alors que fait-elle en classe ? La maîtresse n’est-elle pas sensée lui inculquer son savoir ?

En fait ce qui dérange sa maîtresse c’est qu’elle ait son petit caractère et surtout je pense qu’elle a du mal à concilier les 3 niveaux de classe. Du coup, ceux qui ne veulent pas vraiment suivre, elle les ignore totalement et les laisse dans leur coin.

Pourtant, j’ai sollicité de nombreuses fois des rendez-vous auprès de l’enseignante de ma fille pour voir l’évolution de son travail et je n’ai jamais eu de réponses de sa part. Puis en mai enfin, nous avons eu un entretien avec cette dernière et une maîtresse de soutien que ma fille voit les lundis matins à l’école. Ces deux dames ne tarissaient pas d’éloges envers notre fille qui avait fait de nombreux progrès d’après elles, elle s’ouvrait plus aux autres, parlait plus volontiers.

Je reçois donc le livret fin juin et là dessus le compte rendu de l’année est tout à fait différent. Notre fille ne sait rien faire et ne veut rien faire. Et là j’ai eu envie d’aller lui dire ses quatre vérités à cette vieille peau. Moi je le constate tous les jours à la maison, les progrès qu’elle fait. Elle ne sait pas écrire, ne sait pas faire des découpages d’après ce livret.

Et alors c’est quoi ce qu’elle fait à la maison. Et encore, certaines choses c’est moi qui ait dû lui apprendre comme écrire son prénom et croyez moi elle maîtrise et sans modèles et là elle sait écrire ceux de ses frères. Alors voilà.

J’aurais envie de la protéger de la méchanceté des adultes qui ne comprennent pas qu’elle a un petit caractère bien trempé mais je ne m’en inquiètes pas car cela lui servira plus tard à s’en sortir dans la vie.

Telle mère telle fille et croyez moi je ne me laisse jamais marcher sur les pieds et moi aussi on a insinué que j’étais débile. Mais elle a bien évoluée dans la vie, tout çà parce que j’étais timide et toujours plongée le nez dans un livre. Je cherchais simplement à m’évader du quotidien à travers ces histoires et continuer à m’instruire.

Une petite participation au rendez-vous instauré par Babidji, « Être mère« .

Publicités

11 réflexions au sujet de « Etre mère 4 : les protéger »

  1. idem, la maitresse de mon fils (1ere année de maternelle) était toujours absente, et quand elle était la, elle ne leur a rien appris… qu coup, je lui ai appris les couleurs, à compter, à faire le bonhomme… et j’en passe. Dans le livret, elle a mis qu’il ne maitrisait pas le decoupage par exemple, bizarre, mais à la maison il sait tres bien déouper! et inversement, elle a mis qu’il savait compter, alors que c’est faux! pour cet ete j’ai pris des livrets avec mickey et tchoupi, il se regale à faire les exercices, et c’est marrant, parce qu’avec moi il se concentre et il y arrive bien… et avec elle il n’ecoutait rien (selon elle)

    J'aime

    1. On connaît la même situation. On les mets à l’école maternelle pour qu’ils puissent apprendre des choses mieux qu’avec nous puisque nous ne sommes pas obligés de les scolariser avant 6 ans et au final c’est nous qui leur apprenons. Quelle honte parfois ces enseignants qui n’en n’ont rien à faire. Moi je vois pareil et j’ai acheté aussi des cahiers de vacances pour les deux. Et elle y arrive, il doit avoir aussi son petit caractère ton fils et çà les dérange certainement.

      J'aime

      1. punaise ça me fait mal pour vous, car tte la petite section de Cerise a fini en sachant reconnaître les chiffres, les lettres, en faisant des tableaux à double – triple entrée … découper … formes et couleurs depuis noël ! c’est honteux ! franchement une premiere section de maternelle ce n’est pas bien compliqué ! après il y a des instites qui ne veulent pas etre en mater, qui se sentent dévalorisées … mais ce n’est pas pr ça qu’il ne faut rien faire ! en plus ils ont de atsem pour les torcher et les habiller … même pas de quoi râler pr les « basses besognes » !!!

        J'aime

  2. ça me fait mal ce que tu écris car j’ai eu la chance d’avoir une instite géniale … à l’écoute et qui aide tous les enfants … certes elle n’avait pas les 3 niveaux mais quand même 2 ! et tous sont ressortis comblés et enrichis … je n’ai pas signé de livret scolaire ??? je ne savais pas que ça existait en maternelle … en ts les cas comme tu dis tu vas pouvoir souffler l’an prochain avec un/une nouveau(elle) instit(e) ! en plus c’ets vraiment de la mauvaise foi car si ta fille avait un réel retard, elle aurait pris les choses en main pour l’aider coûte que coûte en faisant appel au psychologue scolaire, en vous conseillant de consulter un orthophoniste ou autre ! C’est bien qu’elle n’a pas envie de s’emm… avec un enfant un peu plus turbulent, difficile que les autres ! et c’est bien souvent le cas dans les écoles où il n’y a pas de problèmes … ils sont tellement habitués à des petits gentils sous tout rapport que dès qu’il y a un obstacle, ils stigmatisent les gosses et ça peut les pourrir pour tte leur scolarité ! je ne comprends pas les gens qui font des métiers par conviction (comme dans le médical aussi) qui sont méchants gratuitement ou aigris … certes on peut parfois être à bout et fatigué mais ça dure une semaine pas plus ! on ne s’acharne pas sur un bout de 3_4 ans ! merci pr cette participation et j’espère que tu auras des témoignages qui t’apaiseront et te réconforteront que ce soit de parents ou d’instites !

    J'aime

    1. Merci pour ce message mais figure toi que beaucoup d’enfants sont agités dans sa classe et elle n’a surtout plu la patience pour s’occuper de tous petits si elle l’a jamais eu car nous avons eu des échos d’autres parents d’enfants plus grands l’ayant eu aussi en maternelle et qu’elle a traumatisés.
      Bref, il en résulte que certains parents ont réussi à les mettre dans d’autres écoles car elle les traumatisait. Je vais voir en début d’année avec la nouvelle maîtresse qui soit disant était très bien là où elle était dans un village à côté où elle était vacataire et là elle finirait sa carrière dans notre école.
      Je prendrai rendez-vous dès le premier mois avec elle car j’aurai les deux grands dans la classe et sachant que c’est la grande section pour ma puce.
      En attendant, je lui fais réviser voire acquérir les bases de la seconde année de maternelle grâce aux cahiers de vacances.
      Bon courage pour cet été et le taf, bisous

      J'aime

  3. Ça fout la haine des enseignants de cet acabit surtout que comme il s’agit du début de scolarité de ta puce ça risque de l’échauder pour la suite et ça c’est vraiment nul.
    Je conçois qu’un instit ne puisse « aimer » tous les gosses dont il a la charge mais s’il rencontre un problème ça me semble plus qu’opportun de rencontrer les parents pour résoudre les éventuels problèmes en en discutant. J’espère que ta fille n’en gardera pas trop d’amertume…

    J'aime

    1. Comme tu dis très mauvais début de scolarité. J’espère que l’an prochain çà ira mieux. Pour la relation avec les parents c’est pareil. Je comprends mieux qu’elle soit restée vieille fille au vu du contact avec les autres. Je vais faire en sorte de lui combler les lacunes pour l’instant.

      J'aime

  4. Ma pauvre vous êtes mal tombé, c’est vraiment regrettable à lire.
    J’espère que ça ira mieux l’an prochain.
    Ici en Suisse l’école ne commence que vers 4-5ans, et bien, je me dis que ce n’est pas plus mal, en attendant elle s’amuse et c’est bien le plus important à cet âge là (je vais en faire un article d’ailleurs)

    J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s