Mes petits bonheurs 20

Alors une semaine tranquille comme la p’tite fée qui écrit ce blog. Bon j’écrivais pourquoi déjà ? Ah oui je voulais raconter un petit peu mes mésaventures de la semaine.

Allez c’est parti mon kiki, quoi, vous connaissez pas « kiki », moi j’en ai eu un petite et qu’est ce que j’ai pu m’amuser avec.

Dimanche a été tranquille à la maison avant la dernière ligne droite pour ma puce qui terminait l’école. Là commencent les galères pour les parents qui travaillent. Bon je digresse encore… Bref, nous sommes restés tranquillement à la maison, on en a profité pour se reposer, même pas eu envie d’écrire sur le blog c’est dire. Par contre grosse envie de faire la popote et je me suis éclatée à concocter un petit plat sympa dont je vous ai parlé mercredi. Le temps était gris limite pluvieux.

Lundi, on se lève de bonne heure et on apprécie d’avoir le soutien de son mari. Monsieur commence sur un nouveau poste dans la même usine mais dorénavant il est en poste et fera les 3/8. Je peux laisser dormir les garçons mais c’est sans compter sur mon second qui se réveille juste avant que nous partions à 08h tapantes. Et bien sûr, une fois son lait pris, encore en pyjamas il ne veut pas rester avec papa. Et hop en voiture et pieds nus. C’est quoi des chaussons ? Ah ! Ces trucs qu’il faut mettre aux pieds.

Rebelote à 11h30. Papa part à 12h. Après-midi et soirée seule à gérer les gnomes entre bain et préparation du repas. J’ai réussi à les coucher en temps et en heure sans oublier de les nourrir bien sûr. Et hop, à son retour, soit vers 21h30 je lui prépare un petit quelque chose à manger. C’est pas de tout repos, moins de temps pour me poser dans le canapé et lire au soir.

Mardi, 11h30, je récupère la puce pour la pause déjeuner avec en prime la poche contenant le travail de son année scolaire et croyez moi il y en a. J’ai droit à un petit caprice de la miss, ben oui, il en faut de temps en temps sinon ce serait pas marrant. Une broutille avec le classique « je veux pas aller çà l’école« .

L’après midi je file au magasin chercher mon téléphone qui est enfin revenu de réparation. Petite sieste au retour pour le petit dernier. Au soir c’est vite maman prépare le repas et couche les, ils sont crevés. Quelle idée de jouer toute l’après midi dehors à l’école avec la chaleur et le soleil sans boire dixit ma fille qui s’est jetée sur un bon verre d’au fraîche en rentrant.

Mercredi, un classique dans le genre, les enfants sont en repos il pleut. Enfants levés un peu tard alors du coup ils zappent la sieste sauf le petit dernier qui s’est assoupi dans le transat. Ah la digestion, Paul, appelez moi Paul. Petit clin d’œil à la frangine qui comprendra. Dur, dur l’après-midi, maman a mal à la tête, un gros rhume qui la tient. Et gérer encore et toujours les petits. La fatigue se fait sentir pour moi comme pour eux, vite les coucher , demain c’est le dernier jour d’école.

Ah jeudi, on se dit que c’est le dernier jour et bien non, finalement c’était mardi. Pourquoi? Maman a oublié de se réveiller. Oups boulette. Et oui, panne d’oreiller et c’est bien rare quand çà m’arrive. Me voilà me réveillant comme une fleur à 07h45 pensant être mercredi et d’un coup je me souviens que c’est jeudi. Trop tard, pas grave elle reste avec nous et profite de son papa au matin. Après-midi, on désire faire une petite sieste et maman se dit yes!!! 2 heures et quelques après réveil des 3, maman a pu profiter de cette accalmie avant la tempête. Ben oui, c’est pas la thalasso à la maison tous les jours.

Vendredi, lever de bonne heure, le devoir m’appelle corvée des courses à faire, papa travaille aussi samedi. Je me décide à y aller seule, il va les garder et comme çà on peut les laisser dormir un peu. Je m’octroie deux heures en solo et je savoure le silence, la tranquillité. Je rentre avec plaisir à la maison et les enfants m’aident à ranger les courses, le rythme effréné reprend le dessus.

J’ai pensé à eux, j’ai acheté des cahiers de vacances et on a commencé un peu avant le repas de midi. Puis on ne veut pas faire la sieste, c’est mieux de jouer tout de même on n’a pas assez de temps sinon.

Samedi, réveillée tôt à cause d’un moustique, grr… Pas grave, le soleil est de retour enfin, après 3 jours. Mon homme part travailler encore aujourd’hui, il commence à 11h et termine à 17h. Matinée, bien occupée à l’entretien de la maison mais l’après midi, il faut occuper les deux grands qui ne veulent pas faire de sieste. Allez si on faisait un atelier peinture. Simplement se dire que c’est bien d’avoir du carrelage dans la maison, no comment.

L’orage gronde, la chaleur est de plomb, le ciel se couvre. On a tendance à rester au frais dedans plutôt que dehors. Au soir, envie de préparer une pizza tiens, en profiter pour faire un pain et le mettre à cuire au four. Une petite soirée à deux, une fois les enfants couchés. Ça fait du bien au moral. La semaine suivante sera différente, les nuits, ne pas y penser et profiter de cette soirée et de celle du lendemain.

Et ce dimanche, de quoi la journée sera faite, je ne sais pas encore. Le temps est à nous, nous serons ensemble tous les 5, voilà l’essentiel. Un jour après l’autre, la vie est devant nous telle que nous la voulons.

Et vous comment elle était votre semaine ? Chez Petite Salamandre c’était en blanc et noir.

Ma petite participation pour « Les petits bonheurs » de Maman Bavarde.

Publicités

10 réflexions sur “Mes petits bonheurs 20

  1. Petite semaine sympa…sauf le temps qui ne s’arrange pas ! Pour les 3-8, la semaine de nuit n’est pas la meilleure ! Moi, l’Hom partait 48h, rentrait quand j’étais encore au boulot et repartait avant que je revienne…ça a duré des années, même les WE …on s’est écrit pendant des années, ne se retrouvant vraiment qu’en vacances et enfin à la retraite ! Bon dimanche Bises

    J'aime

    • Oui, je trouve toujours des moments sympas à raconter, c’est mieux que de dire des choses tristes. On fait avec pour les horaires et pas faire les difficiles, ce sont les saisons. Dur d’avoir du boulot.
      Bon dimanche bises

      J'aime

    • Comme tu dis, on sait plus quoi faire avec la pluie.
      Encore ce matin, un moustique est venu bourdonner à mon oreille, bon là j’étais réveillée. Mais bon, grr, je flemmardais au lit moi.

      J'aime

  2. Pas si tranquille la vie de maman de trois petits, cela m’a rappelé des souvenirs …cela met de l’animation dans une maison, de la joie des pleurs parfois et l’amour toujours! Allez c’est les vacances profitez bien de ce temps libre à toi les « grasses matinées » et les journées à les regarder les admirer cela passe si vite….un jour ils sont grands tu souffle enfin mais ils te manquent au quotidien! Bon dimanche avec ta petite famille bises

    J'aime

    • Pas tranquille mais j’adore çà, m’en occuper à temps plein, les voir grandir tant que je peux et ce n’est pas éternel. Le travail m’attend dans un peu plus de deux ans. Alors, tant pis si je souffle pas parfois, c’est pour eux, pour leur bien être. Après, comme tu dis quand ils seront grands ils me manqueront. Bon dimanche à toi aussi, bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s