Etre mère

Etre mère : le rôle d’une vie

Être mère, c’est quoi au juste ? Est-on programmé pour être mère ?On parle toujours d’instinct maternel…Mais c’est quoi au juste ?

Telle est la question, je vais essayer d’y répondre pour Babidji et son rendez-vous  » Être mère « .

Être mère c’est un rôle, celui de toute une vie. On compose, on s’adapte à chaque situation, à chaque enfant et chaque jour l’on apprend un peu plus grâce à eux.

J’ai eu la chance d’être maman voici 4 ans et demi le 26 décembre 2007 pour la première fois. Ma première née, celle que je n’attendais pas du tout ce jour-là et avec laquelle j’ai fait l’apprentissage. Un début de vie à deux un peu dur. Très difficile de se lancer dans ce rôle quand votre bébé ne va pas bien, n’est pas à vos côtés mais au final on en retire un bonheur à l’état pur. Et quand on la voit aujourd’hui, on se dit qu’on a quand même bien assuré.

Et parce que la vie nous donne la chance une seconde fois de donner la vie, on ne la laisse pas passer et on continue l’aventure. On signe pour un autre contrat. Un CDD transformé en CDI  depuis 3 ans à un jour près puisque mon second, mon petit garçon a fêté son anniversaire hier. Ah ! Le petit second qui devait être le dernier. Une nouvelle expérience encore plus enrichissante.

Et parce que j’adore çà j’ai encore eu un petit gnome, le der des der parce qu’ensuite il faut assumer derrière. Un petit garçon de 7 mois qui prolonge encore mon contrat dans mon rôle de mère. Un peu égoïstement j’ai encore voulu avoir le bonheur de tenir un bébé dans mes bras, le voir grandir, m’en occuper à temps plein, j’ai eu de la chance, il est arrivé.

Et oui, devenir mère c’est bien mais derrière il faut assumer ce rôle tout au long de notre vie, être là pour eux à chacun des moments de leur vie, petits ou grands évènements, on signe pour la vie.

Il ne suffit pas de les élever, les voir grandir, leur inculquer nos principes d’éducation et dès qu’ils ont quitté le nid familial les laisser vivre leur vie.

Non le rôle de maman c’est à vie, une tâche ardue pour les mener sur les bons sentiers et je sais que de nombreuses péripéties et aventures m’attendent. Ils sont petits pour l’instant, mais ils vont grandir, devenir autonomes mais ils auront toujours besoin de moi pour panser leurs blessures d’amour, les consoler, les aider peut être dans leurs choix pour assurer leur avenir. Qui sait ce qui m’attend.

J’ai le bonheur d’en profiter pour le moment à temps plein et j’essaie de leur apprendre un maximum de bonnes choses et je me rends compte qu’à vivre à leurs côtés j’en apprends aussi beaucoup grâce à eux sur moi et sur la vie de parent. Un rôle interactif et si enrichissant.

La vie évolue avec eux, déjà à 4 ans et demi ma puce a tout d’une grande même si elle a encore besoin de maman, ouf gros soupir de soulagement parce que maman a envie de s’occuper d’elle, un petit peu même. Elle commence à être autonome, elle s’habille, elle devient une jolie petite demoiselle qui s’affirme et sait ce qu’elle veut. Elle a un caractère bien trempé.

Mon second, mon petit bonhomme à moi va commencer à m’échapper un peu, il grandit aussi en maturité. Mais voilà il va aller à l’école lui aussi et côtoyer un peu plus de monde. Il va aussi s’affirmer plus, mûrir. Il a besoin de s’affranchir de maman même si au début se sera dur pour l’un comme pour l’autre.

Il me reste mon petit dernier, avec qui je vais composer jusqu’à son entrée à la maternelle. J’ai encore un peu plus de deux ans devant moi pour approfondir mon apprentissage de la vie auprès de lui tout en continuant à m’occuper des deux autres, bien sùr.

Être maman quel beau rôle, il faut savoir apprécier chaque instant auprès d’eux même si en grandissant ils nous échappent mais ils auront toujours besoin de nous même si ils pensent que non.

Une mère est unique, irremplaçable car le cœur d’une maman est très gros et rempli d’amour à donner à ses enfants. Elle est là pour les soutenir quoi qu’il arrive, quels que soient leurs choix.

Une mère de Linda Lemay

Ça travaille à temps plein, ça dort un œil ouvert
C’est d’garde comme un chien
Ça court au moindre petit bruit, ça s’lève au petit jour
Ça fait des petites nuits.
C’est vrai, ça crève de fatigue
Ça danse à tout jamais une éternelle gigue
Ça reste auprès de sa couvée
Au prix de sa jeunesse, au prix de sa beauté.

Une mère,
Ça fait ce que ça peut, ça ne peut pas tout faire,
Mais ça fait de son mieux.
Une mère,
Ça calme les chamailles
Ça peigne d’autres cheveux que sa propre broussaille

Une mère,
C’est là qu’ça nous protège
Avec les yeux pleins d’eau, les cheveux pleins de neige
Une mère,
A un moment, ça s’courbe, ça grince quand ça s’penche
Ça n’en peut plus d’être lourde
Ça tombe, ça se brise une hanche
Puis rapidement, ça sombre

C’est son dernier dimanche
Ça pleure et ça fond à vue
Ça sent la NEVA ( ? pas sûr) des plus petits cercueils
O bien sûr, ça veut revoir ensemble toute sa progéniture entassée dans sa chambre
Et ça fait semblant d’être encore forte
Jusqu’à c’que son cadet ait bien fermé la porte

Et lorsque, tout’ seule ça se retrouve
Ça attend dignement qu’le firmament s’entr’ouvre
Et puis là, ça se donne le droit

De fermer pour la première fois les deux yeux à la fois….

Publicités

12 réflexions au sujet de « Etre mère : le rôle d’une vie »

  1. etre mère moi j adore meme si par moments on doute est ce que je fais bien ,pourquoi mon enfant fait la tete?,qu est ce que j ai fait de travers?pourquoi il pleure?que de questions qu on se pose quelquefois sans réponse et c est frustrant.On aimerait tant que nos enfants aient toujours le sourire.Les miens m échappent meme loulou qui part petit a petit en devenant très autonome.Mais mon plus grand bonheur c est qu il reste encore les moments de calins de bisous et ça pour nous maman et papa aussi c est MAGIQUE bisous

    J'aime

    1. C’est un très beau rôle que nous prenons à cœur de bien accomplir. Nous sommes à l’écoute de nos enfants même si par moments on doute.
      Ils grandissent, deviennent autonomes, prennent leur envol mais ils ont toujours besoin des câlins et des bisous de leur maman.
      Les papas aussi sont de plus en plus présents et reçoivent aussi beaucoup d’amour de nos enfants.

      J'aime

  2. Encore un texte magnifique qui me fait me rendre compte de l’importance d’avoir retrouve des relations chaleureuses avec ma mere et l’envie de partager cet amour a mon tour. Merci P’tite Fee et belle semaine (je pars en vacances aujourd’hui). Bises. MARIE

    J'aime

    1. Merci Marie, c’est important les relations mère enfants. ET moi j’essaie de leur donner tout mon amour, être attentive à leurs besoins, être là tout simplement.
      Je souhaite de tout cœur que tu connaisses un jour le bonheur d’être maman, tu as beaucoup d’amour à donner.
      Bonne semaine, profite de tes vacances. Bises

      J'aime

  3. Bravo, tu es la Mère dans son sens le plus complet. Celle qui se régale d’élever ses petits mais aussi celle qui pense à les préparer à leur future vie d’adulte , prête à « couper le cordon » tout en les assurant qu’elle sera toujours là jusqu’au bout . Cela me rassure de voir que des mamans comme toi existent encore de nos jours ! Bises

    J'aime

    1. Merci paulette pour ces mots. J’essaie d’être une bonne maman, attentive, à leur écoute. Je sais bien que mes enfants grandissent et que je dois en profiter tant qu’ils sont là. Je suis fière de leurs progrès, qu’ils changent avec un petit pincement au cœur qu’ils ne soient plus mes bébés et je me dis chaque fois que je découvre un petit être nouveau. Et maman est tout simplement heureuse.Je sais que je serai présente pour eux plus tard dans leur vie. On ne fait pas les enfants que pour soi. Bisous

      J'aime

  4. j’adore ce post ! merci pour cette participation pleine de sensibilité, d’amour et surtt de lucidité sur notre devoir de maman … bah oui parce que même à 33 ans je la sollicite encore bcp la mienne ! c’est un job à vie avec ses hauts et ses bas mais on est tjs récompensé (enfin j’y crois 😉 )

    J'aime

    1. Merci à toi, j’adore vraiment ce rendez-vous et j’ai toujours une idée à écrire. Ravie vraiment que cela te plaise. Moi j’en ai 39 tu vois et je me rends compte que l’on a toujours besoin de sa maman même si la mienne je ne peux pas…C’est la vie, une autre histoire mais je sais que je serai là si ils ont besoin, sans les envahir mais qu’ils sachent que si ils ont besoin… Un beau métier, le plus beau du monde qu’on apprécie d’exercer 24h/24 7 jrs sur 7 mais on est récompensé par leurs sourires, leurs câlins.

      J'aime

  5. ben tu vois, moi j’en voulais 3… je me suis arrêtée à deux! lol sinon tu écris bien ce dont je suis convaincue… meme si parfois la fatigue ne permet pas de voir les bons moments… 🙂

    J'aime

    1. La vie est ainsi moi je ne savais pas trop combien j’en voulais, la nature déciderait pour moi. Rien n’est acquis dans la vie.
      Tu es une maman qui se soucie du bien être de ses enfants comme nous toutes. Il y a des hauts et des bas dans la vie mais une chose est sûre nous les aimons et voulons le meilleur pour eux. Pour le moment sil sont petits, très solliciteurs et du coup tu es fatiguée mais en grandissant on appréciera la complicité que nous aurons construit avec eux. Tu as l’impression de pas voir les bons moments mais il y en a au fond de ton cœur. Bisous

      J'aime

Un petit mot en passant

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s